Freedom box

De April MediaWiki
Logo-sensibilisation.png Bienvenue sur un page Logo-sensibilisation.png
du groupe de travail Sensibilisation


Projet de serveur local bon marché, sécurisé, peu énergivore et simple d'utilisation proposé par Eben Moglen



Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente un page de suivi en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.


Tâches[modifier]

Présentation[modifier]

L'objectif de la FreedomBox est de fournir un moyen extrêmement simple d'héberger chez soi un serveur de très faible consommation électrique : c'est un "plug computer". L'objectif est de décentraliser chez les utilisateurs les services habituellement centralisés par des entreprises. L'utilisateur pourra bénéficier de fonctionnalités telles que :

  • Un réseau social protégé : sans perdre contact avec aucun de vos amis, vous remplacez Facebook, Flickr, Twitter et tout autre service centralisé par des services respectueux de la vie privée.
  • Sauvegarde sécurisée : vos données sont automatiquement stockées dans un format chiffré sur la Freedom Box de vos amis ou associés, empêchant ainsi la saisie ou la perte de vos fichiers personnels.
  • Une protection pour la Neutralité du Net : si votre fournisseur d’accès à Internet (FAI) commence à limiter ou interférer avec votre accès à des services sur Internet, votre box est capable de communiquer avec celles de vos amis, et de détecter les routes contournant les limitations. Les réseaux censurés sont automatiquement contournés, que ce soit pour des amis dans des pays pratiquant la censure sur leur réseaux, ou pour vous.
  • Publications anonymes sécurisées : les personnes situées dans une zone où le réseau est censuré peuvent relayer leur information grâce à des amis ou associations situées en dehors de ces zones, permettant ainsi une publication anonyme et sûre pour son émetteur.
  • Sécurité du réseau domestique, avec une réelle protection contre les intrusions et les attaques visant Microsoft Windows ou les ordinateurs à risque dans votre réseau.
  • Courriels chiffrés, avec chiffrement et déchiffrement transparents.
  • Communications vocales privées : les utilisateurs d’une Freedom Box peuvent effectuer des appels téléphoniques sur Internet vers n’importe quel téléphone. Les appels entre des Freedom Box seront complètement chiffrés.



Les points marquants :

  • Utilisation d'un maximum de logiciels libres (basés sur la distribution Debian)
  • Faible consommation électrique
  • Coût d'achat peu élevé ($99 dans un premier temps, jusqu'à $30)
  • Facilité d'usage (installation en quelques minutes, pas de maintenance)

Eben Moglen a présenté ce projet lors du FOSDEM 2011, dans une conférence dont voici le texte : Why Political Liberty Depends on Software Freedom More Than Ever (discours de Eben Moglen donné à la conférence FOSDEM de 2011, à Bruxelles, le 5 février 2011), et la vidéo.

Par ailleurs, Eben Moglen avait donné une autre conférence sur le sujet lors de la DebConf de 2010 (vidéo). Cette seconde conférence porte moins sur l'éthique que la première.

Courte présentation de la FreedomBox sur CBS et une conférence de Bdale Garbee lors du DebConf de 2011 ou encore cette présentation de 4mn de James Vasile

Ce projet ne vise qu'à fournir la partie logiciel, des entreprises se chargeront de commercialiser le produit.[1]

Ethique du projet[modifier]

Ce projet s'insère dans le cadre des récents événements secouant les pays du Maghreb. L'Internet (via le microblogging et les réseaux sociaux) y a joué un rôle majeur, et la centralisation des services rend extrêmement fragile l'utilisation de ces technologies à des fins de lutte politique. Plus de détails dans la conférence du FOSDEM donnée ci-dessus.

Ce projet est proche de l'appel de Benjamin Bayart à Ubuntu, exprimé le 28 novembre 2009 à l'Ubuntu Party, pour proposer un serveur Internet libre destiné au grand public : Ce qu'Ubuntu peut faire pour sauver Internet.

Financement du projet[modifier]

Eben Moglen a créé une fondation à but non lucratif[2]. La Freedombox Foundation a réuni $60K en moins de 20 jours. L'objectif a été dépassé de plus de 40%.

Jusqu'au 15 avril 2011, un concours était lancé pour concevoir le visuel des T-shirts qui permettront de financer le projet.

Avancement du projet[modifier]

Prix[modifier]

Liens[modifier]

Projets alternatifs[modifier]

Références[modifier]