Pourquoi l'Université veut-elle la mort de l'édition universitaire ?

De April MediaWiki

LE MONDE | 17.04.03 | 14h33 * MIS A JOUR LE 21.04.03 | 15h13

Citation des deux premiers paragraphes :

La Conférence des présidents d'université (CPU) réunit notamment les quatre-vingt-huit présidents d'université de notre pays. Grâce aux vertus des lois de décentralisation et de celles qui garantissent l'autonomie des universités, la CPU, symboliquement présidée par le ministre de l'éducation nationale, a acquis un pouvoir décisif sur l'avenir de l'enseignement supérieur en France.

C'est ce pouvoir qui légitime notre très vive inquiétude quant à l'avenir du livre et de l'écrit dans l'enseignement supérieur et la recherche. Le 21 février, la CPU a adopté une stupéfiante "Motion sur l'exception pédagogique au droit d'auteur". Elle vise à peser sur le projet de loi bientôt soumis au Parlement par le ministère de la culture et de la communication, pour transposer en droit français la directive européenne relative à "l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information".