Philosophie

De April MediaWiki
Logo-sensibilisation.png Bienvenue sur une page Logo-sensibilisation.png
du groupe de travail Sensibilisation


Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente des notes de philosophie en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.


Documents de nature philosophique[modifier]

Cette page vous propose des notes sur des documents de nature philosophique qui peuvent être utiles pour la sensibilisation aux principes du logiciel libre et des formats interopérables.

Discours de la servitude volontaire[modifier]

Le Discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie est un texte classique qui cherche a comprendre pourquoi de nombreux hommes se soumettent au dictat d'un seul. Il peut éclairer pourquoi de nombreuses personnes continuent à utiliser des systèmes non libres imposés par une seule entreprise (Microsoft, Apple, Adobe) tout en s'en plaignant.

La société contre l’État[modifier]

La société contre l’État présente 3 textes de l'ethnologue français Pierre Clastres (1934-1977) qui parlent de l'absence d'État dans certaines civilisations dites "primitives". Il montre comment ces sociétés s'organisent pour empêcher l'émergence d'un chef qui commanderait aux autres. Cela peut être utile dans la réflexion sur l'organisation du développement de certains logiciels libres sans chef.

TAZ, Zone Autonome Temporaire[modifier]

TAZ Zone Autonome Temporaire de Hakim Bey. Les "Zones d'Autonomies Temporaire" naissent et disparaissent pour échapper a toute tentative de régulations extérieures. Elles recherchent une liberté total et se dissolvent dès qu'elles sont repérées. Un texte qui fait naitre des parallèles entre Pirates du XVIIIe siècle, free-party et réseaux décentralisés d'aujourd'hui.

De la gratuité[modifier]

De la gratuité de Jean-Louis Sagot-Duvauroux. Une réflexion sur les enjeux de la gratuité au bénéfice de la société et des individus, face aux pseudo gratuités des offres marchandes.

Rien n'est sacré, tout peut se dire[modifier]

Rien n'est sacré, tout peut se dire - Réflexions sur la liberté d'expression est un court texte de Raoul Vaneigem paru aux éditions La découverte. Le philosophe détaille une idée simple : "Il n'y a ni bon ni mauvais usage de la liberté d'expression, il n'en existe qu'un usage insuffisant". Il rejoint en cela des penseurs comme Noam Chomsky qui défend la liberté d'expression même si c'est pour exprimer des idées contraires aux siennes et Voltaire qui disait "Je hais vos idées, mais je me ferai tuer pour que vous ayez le droit de les exprimer". Cette notion peut servir de base pour expliquer la neutralité des licences libres qui n'imposent aucune contrainte sur l'utilisation d'un logiciel, contrairement a d'autres licences privatrices de liberté, qui interdisent l'usage pour tel ou tel parti politique, ou dans tel ou tel pays (voir par exemple Microsoft interdit Windows Live Messenger à certains pays).

La fabrication du consentement[modifier]

La fabrication du consentement est un ouvrage de Noam Chomsky et Edward Herman qui explique les mécanismes de fonctionnement des médias dominants qui ont tendance, selon les auteurs, a diffuser un seul point de vue qui correspond aux intérêts des élites économiques et politiques, empêchant ainsi la discussion des alternatives possibles à leur politique. Ce texte permet d'expliquer le peu de place fait dans les médias grand public aux logiciels libres et de manière plus générale aux contenus qui ne sont pas soutenus par des grandes entreprises.

Bernard Stiegler, Après la Gauche - Les Entretiens[modifier]

Vidéo : Bernard Stielger, Après la Gauche - Les Entretiens. Entretien filmé lors du tournage du documentaire "Après la Gauche", réalisé par Jérémy Forni. Dans cet entretien, le philosophe Bernard Stiegler, propose le Logiciel Libre et Wikipédia comme des exemples de production de valeurs économiques, politiques et symboliques et que les gens qui s'y investissent ne le font pas pour gagner de l'argent ou de la reconnaissance mais "il le font pour faire des choses bien. Ils se remettent a sublimer. Ils cherchent à inventer une nouvelle économie libidinales, et ça c'est une véritable voie pour sortie de l’impasse des externalités négatives." (à partir de 32:40).

framablog : Richard Stallman, Rousseau et Kant[modifier]

  • [1], Texte de Véronique Bonnet.


Michel Serres[modifier]

« Moi, je suis très férocement pour le Logiciel Libre. »

Véronique Bonnet[modifier]

Vers un espace numérique libre. Une lecture philosophique 2014

Liens[modifier]