News education novembre 2010

De April MediaWiki

| Education | News dans l'Education | News education novembre 2010


Sommaire

[Logiciel-libre-cndp] Rencontres de l'Orme 2011[modifier]

Publié par JP Archambault sur la liste <logiciel-libre-cndp@listes.tice.ac-caen.fr> le 27 nov. 2010

Les Rencontres de l'Orme 2011 auront lieu à Marseille les 23 et 24 mars. Le thème sera "Communiquer, collaborer, pour apprendre ?". http://www.orme-multimedia.org/

Il y aura notamment un espace logiciels libres. Ceux d'entre vous qui sont intéressés, sur le principe, par une présence sur cet espace peuvent déjà l'indiquer aux organisateurs (en copie de ce message) et à moi-même.

Merci.

Jean-Pierre Archambault


GCompris sur France5[modifier]

Publié par Bruno Coudoin <bruno.coudoin@gcompris.net> sur les listes <logiciel-libre-cndp@listes.tice.ac-caen.fr> et <educ@april.org>, le 27 novembre 2010

Les logiciels libres et GCompris étaient mis à l’honneur par Nadia Daam ce 23 novembre 2010 sur France 5 dans l’émission « Les Maternelles ». C’est une grande satisfaction de voir un média national souligner l’intérêt des logiciels libres pour les usages éducatifs.

La chronique de Nadia Daam et son propos de GCompris à revoir en 44e minute de l’émission Les Maternelles du 23 novembre 2010 intitulée « Comment l’aider à l’école ? » [1].

La chronique de Nadia Daam sur les logiciels ludo-éducatifs libres :

« Sur le Web, on trouve quelques très bons sites destinés aux parents et aux enfants en difficulté scolaire, et surtout de très belles initiatives : les logiciels libres.

Ce sont des logiciels créés la plupart du temps par des particuliers (parents d’élèves, instituteurs…) et qui ont la particularité de pouvoir être téléchargés gratuitement, échangés et modifiés par tous leurs utilisateurs. Il y en a des dizaines et je ne peux malheureusement pas tous les citer.

Mais j’ai un coup de cœur pour GCompris : c’est un logiciel éducatif pour les enfants de 2 à 10 ans qui propose plus d’une centaine d’activités ludo-éducatives. Des jeux pour apprendre à se servir d’un clavier, d’une souris... Une interface pour apprendre la géographie en plaçant des pays sur une carte, des peintures célèbres présentées sous forme de puzzle...

Il est simple de façon à ce qu’un enfant puisse l’utiliser seul mais également être guidé par un adulte (d’ailleurs, ce logiciel libre, comme bien d’autres, est utilisé dans certaines écoles par les instituteurs eux-mêmes). Il faut vraiment considérer ces logiciels comme des outils pédagogiques qu’il faut ensuite transposer dans la vie scolaire. »

Merci à Jean Peyratout de Scideralle pour son article.

[1] Voir l’émission en ligne, cliquer sur "ne pas utiliser Silverlight" pour voir la vidéo, la séquence est à la 44e minute :
http://les-maternelles.france5.fr/?page=emission&id_rubrique=3444

Bruno Coudoin
http://gcompris.net Free educational software for kids

La CNIL a envoyé aux 40 000 classes de CM2 15 exemplaires de l'édition spéciale de Mon Quotidien sur le thème "Protège ta vie privée sur Internet".[modifier]

Posté par Philippe-Charles Nestel sur <educ@april.org>, le 27 novembre 2010, à partir d'un article publié sur le site de la CNIL, le 26 nov. 2010

Selon une étude e-enfance / Ipsos 2009, 70 % des moins de 11 ans utilisent internet. 19 % des 9-10 ans possèdent un téléphone et ils sont 49 % parmi les 11-12 ans. Pour certains d'entre eux, ils sont déjà inscrits sur des réseaux sociaux tels que Habbo ou Facebook.

On assiste donc à une explosion du nombre d'informations personnelles accessibles en ligne sans limitation de durée. Chacun aime montrer ses photos et ses vidéos au plus grand nombre de personnes en se disant " Je n'ai rien à me reprocher donc je n'ai rien à cacher ". Il se crée alors une confusion entre la notion de non-culpabilité et celle d'intimité. Or, ce n'est pas parce que l'on n'a rien à se reprocher que l'on doit tout montrer ! La vie privée, au même titre que l'environnement naturel, est un capital en voie de disparition qu'il faut préserver.

La CNIL envoie aujourd'hui aux 40 000 classes de CM2 15 exemplaires de l'édition spéciale de Mon Quotidien, le journal des 10-14 ans édité par Play Bac, sur le thème " Protège ta vie privée sur Internet ".

L'objectif est de leur rappeler que la vigilance s'impose dès maintenant, en particulier lorsqu'il s'agit de diffuser des informations à caractère politique, sexuel, médical ou religieux. C'est bien avant de publier qu'il faut réfléchir car une fois en ligne, il est difficile de supprimer les informations qui peuvent vous suivre toute votre vie.

Une déclinaison interactive du journal est également disponible sur le site jeunes de la CNIL.

La CNIL proposera d'autres actions à destination des collégiens et des professionnels de l'Education d'ici la fin de l'année.

Réf : http://www.cnil.fr/la-cnil/actu-cnil/article/article/protege-ta-vie-privee-sur-internet/?tx_ttnews


[Sgen] Le Sgen-CFDT organisera le 11 mai prochain un colloque : « Conditions de travail, numérique et transformation de l'école »[modifier]

Extrait du communiqué de presse N° 17 du 26 novembre 2010, publié sur le site CFDT

Le Sgen-CFDT qui organisera le 11 mai prochain un colloque : « Conditions de travail, numérique et transformation de l'école », L'usage de l'outil numérique n'apportera aucun changement tant que le logiciel « éducation nationale » restera celui conçu au XIXe siècle.

Réf : http://www.cfdt.fr/rewrite/article/30476/actualites/communiques-de-presse/pour-le-sgen-cfdt-le-numerique-n-est-pas-compatible-avec--le-logiciel-%C2%AB-educn@t.19e-siecle-%C2%BB.htm?idRubrique=8829


[Sgen] Le plan de développement des usages du numérique annoncé par Luc Chatel ne répond pas aux défis de l'école du XXIe siècle[modifier]

Extrait du communiqué de presse N° 17 du 26 novembre 2010, publié sur le site CFDT

Communiqué de presse N° 17 du 26 novembre 2010

Le plan de développement des usages du numérique annoncé par Luc Chatel ne répond pas aux défis de l'école du XXIe siècle. Si le ministre se déclare volontariste dans l'usage du numérique, la place qu'il déclare vouloir lui attribuer et les moyens proposés sont en décalage avec les usages et les enjeux.

Concernant les ressources, la proposition de portail ministériel réunissant les ressources pédagogiques disponibles semble ignorer l'existence du site ministériel Educnet qui a cette vocation, mais surtout n'intègre pas le foisonnement des réseaux enseignants, qui s'enrichissent par l'interactivité du web 2.0. C'est la marque d'une vision verticale du système éducatif, alors que les enjeux sont dans la construction commune des outils et dans les échanges. De plus, l'intégration de ressources propriétaires payantes risque à terme d'étouffer les initiatives multiples autour des productions numériques collaboratives « libres ».

La même vision est portée sur la formation des personnels. Se former à l'usage d'un outil n'a d’intérêt que s'il est au service d'une démarche pédagogique pour la réussite des élèves. L'entrée disciplinaire ne peut répondre à cette ambition, alors que l'interaction des champs de la connaissance apparaît comme essentielle pour comprendre le monde, et que c'est par l'échange et la confrontation que se construiront les savoirs et les compétences. La nomination d'un responsable numérique dans chaque établissement, qui sera un formateur à bon compte, la « coordination » administrative avec les collectivités territoriales, le nouveau B2i pour apprendre à respecter la loi, sont autant de propositions qui pouvaient avoir du sens en 1995, mais qui sont aujourd'hui en décalage avec les enjeux et les possibilités techniques.

Réf : http://www.cfdt.fr/rewrite/article/30476/actualites/communiques-de-presse/pour-le-sgen-cfdt-le-numerique-n-est-pas-compatible-avec--le-logiciel-%C2%AB-educn@t.19e-siecle-%C2%BB.htm?idRubrique=8829

Les IPad à l’école[modifier]

Publié sur la liste <educ@april.org> par Rémi Boule, le 25 novembre 2010

Toute une classe équipée d'Ipad pour remplacer les manuels
Réf : http://www.lepost.fr/article/2010/11/23/2314343_toute-une-classe-equipee-d-ipad-pour-remplacer-les-manuels.html

Faites entrer les iPad à l’école
Pendant que les collèges et lycées du département le plus riche de France vont chacun recevoir deux ipads, une école écossaise équipe tous ses élèves. Et découvre de réels changements dans la manière d’enseigner et d’apprendre.

Cette “expérience” est narrée dans le détail par Fraser Speirs, un des professeurs de cette école et le principal responsable sans doute de la décision faite par le corps professoral. '
Réf : http://www.lepost.fr/article/2010/11/23/2314343_toute-une-classe-equipee-d-ipad-pour-remplacer-les-manuels.html

Qu'en pensez-vous ? Que faire ? Quand on pense qu'il y a des tablettes françaises (Archos) et surtout des tablettes ouvertes (WeTab ou le smartbook de Always innovating ou encore DUNE de la belgique ou même le projet espagnol .. bref) !!

Je suis abasourdi ....

Qu'en dites vous ? Merci. Rémi.

Plan de développement des usages du numérique à l'École[modifier]

Publié sur la liste <educ@april.org> par Frédéric Couchet le 25 novembre 2010

Luc Chatel a présenté au salon de l'éduc un "Plan de développement des usages du numérique à l'École".

Voir http://www.education.gouv.fr/cid54064/plan-de-developpement-des-usages-du-numerique-a-l-ecole.html

Le plan :

http://media.education.gouv.fr/file/novembre/18/2/Plan-de-developpement-des-usages-du-numerique-a-l-ecole_161182.pdf (39 pages)

Libération du TBI Uniboard[modifier]

Publié sur la liste <educ@april.org> par Frédéric Couchet le 24 novembre 2010

à l'occasion du salon de l'éducation la DIENA (Délégation Interministérielle à l'Éducation Numérique en Afrique) va annoncer la libération du Tableau Blanc Interactif Uniboard (Voir http://getuniboard.com/, pour le moment le site ne semble pas à jour) qui va être mis sous licence libre LGPL.

Ceci est dans la suite des projets d'Alain Madelin, dans le cadre du Fonds de Solidarité Numérique, autour d'outils et contenus à destination des enseignants du primaire et du secondaire dans les pays africains. Nous l'avions rencontré en 2008/2009 et visiblement le choix du libre a été fait.

La DIENA a racheté Uniboard à la start-up qui l'a développé et le passe en LGPL. Il semblerait que les contenus seront placés sous licence CC-BY-SA.

Le nouveau nom de la suite logicielle serait Sankoré 3.1.

Selon http://www.sankore.com (site majoritairement en Flash) « Le projet Sankoré Education numérique pour Tous en Afrique veut contribuer au partage des bénéfices de la révolution de l'éducation numérique éducative, en accompagnant le développement de l’éducation numérique dans chacun des pays africains. »

Le site du TBI est http://www.sankore.org/ (.org) et affiche pour le moment une image du futur site qui devrait donc être ouvert dans la journée.

Voir aussi le billet de Florence Devouard :

http://www.anthere.org/post/2010/11/21/Le-projet-Sankore-d-Education-Num%C3%A9rique-pour-tous-en-Afrique-et-lib%C3%A9ration-du-logiciel-UNIBOARD


Le Forum des Droits sur Internet sacrifié[modifier]

Posté sur la liste <educ@april.org> par Lionel Allorge <lallorge@april.org>le 24 Novembre 2010 en référence à un article publié sur Reseaux-Télecom.net

Créé en 2001, le Forum des Droits sur Internet (FDI) est en cours de dissolution. Coûtant dix fois moins cher chaque année que l'Hadopi, le FDI préparait la société française à la mutation du numérique au lieu de ne voir dans Internet qu'un repère de délinquants.

(...)

L'éducation au numérique est en retard en France : il n'existe que des B2I et des C2I [Brevet informatique et internet, Certificat Informatique et Internet, NDLR], pas partout d'ailleurs et centrés sur la technique, sans aucune éducation à la citoyenneté numérique, alors que droits et devoirs ne sont pas intégrés pas la population, même jeune » regrette Isabelle Falque-Pierrotin.

http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-le-forum-des-droits-sur-internet-sacrifie-22786.html


Lettre de Sésamath du 23/11/2010 : le n° 22 de MathemaTICE vient de paraître[modifier]

Publié par <lettre@sesamath.net> sur la liste de diffusion <la-lettre-prof@diffusion.sesamath.net>, le 23 novembre 2010

Le n° 22 de MathemaTICE vient de paraître : http://revue.sesamath.net/spip.php?rubrique77

Activités pour la classe et formation des enseignants sont les thèmes qui émergent à la lecture des articles de ce n° 22 de MathemaTICE.

Le tableur revient en force dans ce numéro.

  • Hervé Milliard (Le jeu d’échec du tableur dans l’enseignement) interroge l’histoire et les usages étonnamment larges de cet outil dans l’enseignement français. Les exemples qu’il propose seront complétés dans un deuxième article, lors du prochain numéro.
  • Christophe Devalland (Que faire avec un tableur formel au Collège et au Lycée ?) annonce une véritable révolution, l’intégration du calcul formel dans le tableur OOoCal. Formation à l’outil et exemples en font un article de référence.

Autre temps fort, la Géométrie Dynamique avec trois articles.

  • Francine Dubreucq (Enseigner autrement le concept de carré en CE2) revisite le carré avec Tracenpoche à l’Ecole Primaire.
  • Jean-Philippe Vanroyen (Géométrie dynamique et Vidéoprojection) montre, exemples à l’appui, tout ce qu’un enseignant peut tirer d’un logiciel de GD couplé à un vidéoprojecteur. Un article magnifiquement illustré, qui pourrait faire évoluer les pratiques.
  • Olivier Leguay (Des TICE aux TUICE : le grand saut) souligne la naïveté de ceux qui imaginaient une intégration facile et naturelle de la GD dans les pratiques de classe. Il propose une auto-formation à Geogebra qui en facilitera la maîtrise à bien des collègues.

MathenPoche évolue en profondeur, en symbiose avec Labomep. Sébastien Hache (Les nouveaux exercices Mathenpoche dans Labomep) présente le nouveau modèle d’exercices de géométrie : combinaison de géométrie dynamique et de géométrie aux instruments virtuels, meilleure visualisation des demi-tours... Un grand pas vient d’être franchi, qui en annonce d’autres, proches.

Beauté des figures et des écritures mathématiques (virtuelles ou imprimées), Alain Busser explique comment dépasser les limites de la pixellisation :

  • Le "pretty print" des logiciels de calcul formel
  • Le graphisme vectoriel

Enfin, trois articles brefs sont autant de portes d’entrée dans des univers considérables :

  • Marielle Seguy (Activités mentales et automatismes au Collège et en Seconde : une approche globale) présente le travail de l’IREM de Clermont et les vastes ressources qu’il propose aux collègues. Une brochure qui fera date.
  • Richard Cabassut (Des ressources pour enseigner la modélisation) invite à une visite guidée du site européen LEMA : une foule d’idées et d’activités pour la classe.
  • Benjamin Clerc (L’actualité (auto-alimentée) des pages mathématiques académiques) rend justice à des sites souvent négligés.

Les articles concernant l’appel à contribution sont signalés par l’indication (AC n° ) dans leur titre.

Les brèves sont l’occasion de découvertes étonnantes, du « Calculus » en musique aux robes « en carré », en passant par des réflexions didactiques d’une grande profondeur et par une singulière BD sur la crise des fondements mathématiques...

Bonne exploration.

gkuntz@sesamath.net


Au Forum Social Mondial à Dakar, les 4 et 5 Février 2011. Qu’en est-il de l’éducation populaire dans le contexte Biens Communs ?[modifier]

Posté par Philippe-Charles Nestel sur la liste <educ@april.org> le 23 novembre 2010

Le Manifeste pour la récupération des biens communs est né dans le creuset du Forum Social Mondial 2009 à Belém. En février 2011, le Forum social mondial et le Forum mondial science et démocratie seront deux opportunités pour les “commoners” d’interagir avec d’autres mouvements civiques et sociaux pour leur permettre d'aller de l'avant en s'appropriant cette idée.

Une liste de discussion est à la disposition des contributeurs et des contributrices souhaitent participer à organiser cette rencontre :

La lutte pour les Biens Communs de la connaissance, la science ouverte, la diversité dans la production des connaissances, la collaboration entre les scientifiques et les acteurs sociaux ... sont des questions posées dans le cadre du Forum mondial science et démocratie (du 4 et le 5 Février).

Réf : http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article/porter-le-debat-sur-les-biens-communs.html?id=22284&crt=397


[INRP] Les langues vivantes à l’école à l’heure de l’approche actionnelle et du web 2.0[modifier]

Publié sur le site de l'INRP par Rémi Thibert,le lundi 22 novembre 2010

L’enseignement des langues vivantes à l’école connaît de profonds bouleversements depuis une dizaine d’années. La mise en place du Cadre Europeén Commun de Référence pour les Langues (CECRL) demande aux enseignants (et aux apprenants) de modifier leurs façons de faire. Si l’approche communicative n’a pas vraiment existé dans les classes, malgré les instructions officielles, la perspective actionnelle préconisée par le CECRL entre peu à peu dans les mœurs. La notion de tâche, qui est centrale dans cette nouvelle approche, entre en résonance avec les possibilités offertes par les outils du web 2.0 (travail collaboratif, mise en réseaux). S’il n’est pas rare de lire que les TIC renforcent la motivation des élèves, il n’y a pas de certitude quant à la durée de cette motivation, ni aux effets positifs sur l’apprentissage. Les TIC peuvent renforcer une posture transmissive de l’apprentissage comme elles peuvent favoriser une dynamique socioconstructiviste. Tout dépend d’une part des outils utilisés – Personnal learning environment (PLE) vs Virtual learning environment (VLE), par exemple -, mais aussi et surtout de l’approche retenue. L’approche par tâche permet de travailler des compétences de haut niveau. Les outils de communication médiatisée par ordinateur (CMO) ouvrent des perspectives intéressantes.

À partir d’une revue de littérature sur les dernières recherches, le dossier d’actualité n° 58 du mois de novembre fait le point sur cette approche actionnelle pour l’enseignement-apprentissage des langues vivantes et la met en regard de l’approche par compétences du socle commun et des outils du web 2.0.

Réf : http://www.inrp.fr/vst/blog/2010/11/22/les-langues-vivantes-a-lecole/


[JML2] Conférences et tables rondes sur l'Education à Sophia Antipolis les 26 et 27 novembre[modifier]

Posté sur la liste <educ@april.org> par Philippe-Charles Nestel, le 22 novembre 2010

Table ronde: création d'un groupe de travail pour l'apport en logiciel libre dans les écoles
Samedi 27 Nov 11:00

Débattons de l'idée de monter un groupe pouvant faire des installations de notre OS favori dans des ecoles de la region. Par exemple une Edubuntu servie par LTSP La partie technique n'est pas trop difficile a maitriser (DHCP, tftp, lan,...). C'est le cote humain qui semble le plus difficile a gerer, principalement la confusion qu'auraient certains instits/profs/directeurs/inspecteurs entre un groupe de benevoles motives et des salaries de societe de service...

Le secret de la réussite est d'avoir des instits motives pour éviter que les machines ne finissent au placard.

Pour les membres du LUG qui s'investissent, c'est un tres bon apprentissage de sysadmin et de tcp/ip en plus d'etre une chouette aventure.

Il me semble qu'il faille également penser à proposer cette magnifique aventure aux élus des Mairies qui sont bien souvent les vecteurs de communication avec les écoles, collèges, lycées et autres institutions éducationnelles, susceptibles de nous aider à entre en relation et à péréniser les relations avec tout ce joli monde.

Une série d'actions qui peut sembler titanesque de prime abord mais pourrait également être mise en place dans les écoles de quartiers avec peu d'ordinateurs.

Les parents peuvent contacter les instituteurs (proximité) pour tâter le terrain avant d'envisager de parler à la hiérarchie pour les éventuelles kafkaïennes nécessités administratives ;-)

La premiere chose qui a semble etre pertinent est d'analyser le potentiel besoin. Existe-t-il des ecoles "laissees pour compte" dans le processus de deploiement informatique scolaire? Car nous ne pouvons (ni ne voulons) aller contre le systeme.

Ce que nous desirons est d'aider les ecoles qui n'ont pas encore de moyens informatiques mis a leur disposition par les pouvoirs publics ou les collectivites locales, a deployer une infrastructure susceptible d'aider enseignants et eleves à etre present a l'ere de la sociéte de la communication. Nous ne voulons en aucun cas etre des revolutionnaires bousculant des programmes établis.

Dans cette optique de construction, il est utile d'analyser le besoin plus avant. D'une part en terme d'offre logicielle et d'autre part en terme d'offre de prestations/services (bénévoles).

il semble exister dans la region des associations ayant pour but la recuperation de hardware. Une collaboration avec eux permettrait d'acquerir les terminaux nécessaires.

Il faut par ailleur valider les logiciels qui seraient deploy"s dans la solution proposee.

Il resterait a trouver differents moyens de financer les serveurs necessaires. Les ecoles concernees devraient faire preuve d'engagement a cet egard.

Salle:Tux
L'auteur: Jean-Charles De Longueville

EducOOo, OOo4Kids et OOoLight
Samedi 27 Nov 14:00 - 15:00

L’association EducOOo est liée au projet OpenOffice.org Education. Elle sert de ressource et consiste à faciliter la mise en place et l’accompagnement de projets entre OpenOffice.org et le monde de l’Enseignement. OOo4Kids est une suite bureautique libre, gratuite et multiplateforme qui s’adresse en particulier aux élèves de l’école primaire voire du collège. La suite est développée à partir du code source d’OpenOffice.org, placé lui même sous GNU LGPL 3. Ensuite, l’ergonomie du logiciel est adaptée au niveau de connaissance des élèves pour le rendre plus accessible ; les fonctionnalités utilisant Java et Basic sont ainsi désactivées pour rendre la suite plus lègère. L’application est multiplateforme (Windows, Mac OS X et Linux) et elle est actuellement traduite en treize langues. OOoLight (prononcez "OpenOffice Light") est une suite bureautique basée sur le code source du logiciel OpenOffice.org, mais qui se veut plus légère.

Plan :

  • Présentation rapide d’EducOOo
  • Actions engagées
  • EducOOo à l’international
  • Projets en cours ( OOoLight, écoles nous ayant rejoint, développement en cours)


Le projet OLPC
Samedi 27 Nov 15:00 - 16:00

Depuis des décennies, les ordinateurs ont été utilisés pour l’éducation par des parents, des enseignants ou des laboratoires de recherche renommés comme l’Institut de Technologie du Massachusetts. À cette époque, les expériences locales, prometteuses, étaient trop onéreuses pour une diffusion mondiale. Ces nombreuses études développaient des logiciels éducatifs en anticipant la diffusion d’ordinateurs peu coûteux. Le projet OLPC pour un ordinateur portable par enfant a conçu le portable XO adapté pour l’éducation dans des pays aux climats extrêmes où l’énergie est chère.

Ce portable, solide et économe en énergie, est efficace avec son écran très lisible et sa connexion WiFi. Ses logiciels gratuits sont basés sur des composants libres, déjà disponibles ou développés spécifiquement : une distribution GNU/Linux Fedora et un environnement de bureau Sugar intégrant de nombreuses activités éducatives. De nouveaux XO sont annoncés avec des rapports performances/prix encore meilleurs.

L’environnement Sugar tourne déjà sur d’autres ordinateurs. Sugar et ses ressources éducatives ont été conçus pour être facilement traduits dans toutes les langues sans obstacles techniques ou juridiques. Grâce aux organisations OLPC locales, tous les pays peuvent partager leurs chefs-d’oeuvre culturels numérisés pour ce projet mondial sans but lucratif.

Salle : Communauté
L'auteur: Jean Thiery

Réf : http://jm2l.linux-azur.org/

Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME - Lyon - 2 déc 2010[modifier]

Mise en ligne le 22/11/10 sur le site Projet Plume

À Lyon (8h30 - 13h15, le 2 décembre 2010) une demi-journée est organisée par l'Université de Lyon - Lyon Science Transfert , le CNRS Rhône Auvergne et PLUME, à la délégation régionale du CNRS (Villeurbanne), sur le thème 'Comment diffuser et valoriser les développements logiciel des laboratoires à travers PLUME'. Cette demi-journée est destinée aux directions des laboratoires, chercheurs, enseignants-chercheurs, doctorants et post-doctorants, ingénieurs développeurs de logiciel.

Programme (provisoire) de la journée :

8h30 - 9h00 : Accueil

9h00 -10h30 : Logiciels : Aspects Juridiques et Valorisation

  • La valorisation des logiciels au CNRS
  • Valorisation et outils de maturation de projets logiciels de Lyon Science Transfert

Yannick Tocquet (Lyon Science Transfert) et Pascaline Toutois (CNRS-DR07)

10h30 - 11h45 : Présentation de la plateforme PLUME

  • Un outil pour valoriser les développements logiciels des laboratoires
  • Les FAQ PLUME utiles aux développeurs
  • Expérience de la mise en place d'une politique logiciels au laboratoire d'Informatique Gaspard-Monge (LIGM)

J.L. Archimbaud (CNRS, PLUME), T. Gomez-Diaz (LIGM, PLUME) et G Romier (CNRS, PLUME)

11h45 - 12h45 : Présentation par des chercheurs d’exemples de valorisation logiciel

  • Lionel Soulhac (laboratoire de Mécanique des Fluides et d’Acoustique) : création d'une entreprise pour valoriser des logiciels
  • Pablo Jensen (Institut des Systèmes Complexes) : partenariat avec la société AID Observatoire pour commercialiser un logiciel
  • Maciej Orkisz (laboratoire CREATIS) : logiciel creatools présenté sur PLUME (fiche Fiche Plume)

12h45 -13h15 : Questions et Bilan

Public : Chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, doctorants et post- doctorants des laboratoires de recherche impliqués dans le développement de logiciels, et leurs directeurs d’unité

Objectifs : Donner des outils et des exemples de valorisation de logiciels aux développeurs de logiciels et aux unités de recherche

Renseignements / Contacts : CNRS : SPV, tel : 04 72 44 56 41, journee-plume@dr7.cnrs.fr

Lieu :
Amphithéâtre de la Délégation Régionale CNRS Rhône-Auvergne
2, avenue Albert Einstein
69100 Villeurbanne
Pour y aller : consultez la page

Autres informations :
Consultez l'affiche

Afin de préparer au mieux les interventions, nous vous invitons à poser vos questions et problèmes à l’adresse :
http://captieux.dr7.cnrs.fr/limesurvey/index.php?s...

Référence : http://www.projet-plume.org/ressource/plume-univ-lyon-cnrs-dec-2010

BSP Debian Education à Boulogne-Billancourt[modifier]

Publié par Nicolas Schont <nicolas.schont@crdp.ac-versailles.fr> sur la liste educ@april.org, le 21 novembre 2010

Le CRDP de l’académie de Versailles et Énuma Logiciels Libres organisent une session de débogage du système d’exploitation libre Debian, les 4 et 5 décembre 2010 à Boulogne-Billancourt, en vue de la publication prochaine de la nouvelle version stable de cette distribution.

Le CRDP de l’académie de Versailles organise pour la première fois une BSP. Entendez par là un « Bug Squashing Party ».

Il s’agit d’une session de débogage de la version de test du système d’exploitation libre Debian, en vue de la publication de la nouvelle version stable. Chacun peut prendre part à ce projet à hauteur de ses compétences. La participation à la stabilisation de la nouvelle version de Debian est une première pour le CRDP qui voit dans cette action l’occasion de promouvoir l’utilisation des logiciels libres et la participation à leur amélioration, dans l’Éducation nationale.

Pendant ces 2 jours, les développeurs Debian ainsi que des conseillers de bassin, des formateurs de la mission Tice Académique de Versailles seront réunis pour ce travail collaboratif et participatif permettant d’améliorer encore cette distribution GNU/Linux. Tous les enseignants qui souhaitent prendre part à ce projet sont les bienvenus.

La session se déroulera les 4 et 5 décembre 2010 au CDDP des Hauts-de-Seine (2 bis rue Damiens 92100 Boulogne-Billancourt).

Plus de détail sur :
http://www.tice.ac-versailles.fr/logicielslibres/spip.php?article237

http://wiki.debian.org/BSP2010/Boulogne-Billancourt

le CRDP de l'académie de Versailles sera aussi présent sur EducaTice avec des animations autour de : SCILAB, ARDUINO ET CLAROLINE, ScolaSync logiciel développé par des équipes du CRDP,

http://www.educatec-educatice.com/animations_32_396_422_p.html

http://nouveaux-usages-outils.ac-versailles.fr/spip.php?article13
ftp://ftp.ac-versailles.fr/internet/ScolaSync/

Nicolas SCHONT
Administrateur Réseau/Systèmes
CRDP de l'académie de Versailles
Tel : 01 39 45 78 97
www.crdp.ac-versailles.fr / www.tice.ac-versailles.fr


[Sgen] Colloque : "le socle commun en France et ailleurs", les 3 et 4 décembre 2010, organisé par le SGEN CFDT[modifier]

Posté par Philippe-Charles Nestel <cnestel@free.fr>, le 21 Novembre 2010, sur la liste educ@april.org,

L'institut de recherche du Sgen-CFDT (Iréa) organise, les 3 et 4 décembre, à l'auditorium de la Mairie de Paris, un colloque sur "Le socle commun en France et ailleurs".

On note l'imposante participation des "sciences de l'éducation", celle également du député UMP auteur d'un rapport sur le socle commun et de Jean-Michel Zakhartchouk, rédacteur du Café pédagogique (site bénéficiant du sponsoring et de l'assistance technique de la société Microsoft).

Le colloque se terminera le 4 décembre, vers 16h00 - 16h15, par un Débat sur les enjeux du socle, animé par Christian Forestier, Inspecteur général de l’EN, administrateur général du CNAM, Haut Conseil de l’Education (HCE).

Avec :

  • Alain Bouvier, professeur des Universités, ancien Recteur, Haut Conseil de l’Education
  • Thierry Cadart, secrétaire général du Sgen-CFDT
  • Jacques Grosperrin, député UMP du Doubs, auteur, en 2010, d’un rapport sur la mise en oeuvre du socle commun
  • Philippe Meirieu, professeur des Universités en sciences de l’éducation à Lyon 2

Conclusion : Jean-Luc Villeneuve

Réf : http://www.irea-sgen-cfdt.fr/
Pour tout renseignement : écrire à : irea@orange.fr
Consulter le site : www.irea-sgen-cfdt.fr
Tel/fax : 01 42 49 84 63


[OFSET] La version 10.12 de DrGeo vient de sortir[modifier]

Posté par "Hilaire Fernandes" <hilaire.fernandes@gmail.com>, le 21 Novembre 2010 10:06, sur les listes educ@april.org, educ@aful.org

La version 10.12 de DrGeo vient de sortir: http://community.ofset.org/index.php/DrGeo

J'en ai profité pour actualiser les tutoriels vidéos: http://community.ofset.org/index.php/Screencast_DrGeo

En rapport avec les spécificités orientées programmations de DrGeo, le curieux pourra regarder cette vidéo: http://people.ofset.org/hilaire/drgeo2/tutorials/AdvancedTools/904-smalltalk-script-complex.ogv

Pour plus d'informations sur les modifications et correctifs lire http://community.ofset.org/index.php/DrGeoChangeLog


Le CRDP d'Amiens et l'UTC présentent leurs projets à Educatice 2010[modifier]

Posté par Scenari <communication@scenari-platform.org> le 19 Nov 2010

A l'occasion du prochain salon Educatec Educatice, le CRDP d'Amiens et l'Unité d'innovation ICS de l'Université de Technologie de Compiègnesont heureux de vous inviter à l'atelier de présentation du projet EDD 2e :

  • La mise en ligne d'un ouvrage numérique entre innovation pédagogique et stratégie éditoriale : le cas de l'enseignement EDD 2e*

Pour accompagner l’écriture et la publication d’un ouvrage en ligne sur l’enseignement du développement durable en classe de seconde, le CRDP d'Amiens a choisi de publier un site web http://crdp.ac-amiens.fr/geodd/ au fur et à mesure de l’avancement du travail d’écriture, en utilisant la chaîne éditoriale Scenari.

Cette présentation, faite par Michelle Ros-Dupont, responsable éditoriale du CRDP, et Mathias Gérard, responsable projet UTC, aura lieu le vendredi 26 novembre à 10h, dans la salle d'atelier n° 4.

Tous les détails se trouvent sur le http://www.educatec-educatice.com/animation_16_396_419_p.html?cid=498site du salon http://www.educatec-educatice.com/animation_16_396_419_p.html?cid=498.

A noter que l'équipe Scenari sera présente pendant toute la durée du salon sur l'espace "Pôle de compétences Logiciels Libres http://www.educatec-educatice.com/exposant_397_551_p.html?eid=1821" du SCEREN CNDP.



Lettre ouverte aux maires de France par Collectif national de résistance à Base élèves Contre le fichage à l’école[modifier]

Publié par retraitbaseeleves le 19 novembre 2010 sur le site retraitbaseeleves

A l’occasion du 93ème Congrès des maires, organisé tous les ans par l’AMF (Association des maires de France) et qui se tiendra du 22 au 25 novembre à Paris, le Collectif National de Résistance à Base Elèves adresse à ses adhérents une lettre ouverte pour leur rappeler les enjeux du fichage des élèves dans les écoles du premier degré.

Résumé

Aujourd’hui, les maires se trouvent comme les directeurs d’école devant une alternative : entrer ou non les renseignements personnels concernant des enfants et leurs familles dans le fichier « Base Elèves 1er degré ». Malgré l’innocuité apparente des renseignements demandés, cet acte est fondamental puisqu’il permet la constitution d’une fiche élève intégrant un identifiant national unique, première pierre indispensable à un vaste édifice de fichage et de contrôle de la population mis en place par l’Etat par le biais de l’école, aux limites très mal définies encore, mais dont quelques applications montrent qu’elles sont infiniment extensibles. Les maires ont cependant un avantage certain sur les directeurs d’école, ils ne sont pas contraints de désobéir pour respecter la Convention Internationale des Droits de l’Enfant de l’ONU : rien ne les oblige à utiliser Base Elèves ou de continuer à le faire. Beaucoup de mairies s’en passent d’ailleurs fort bien.

Lire la lettre à télécharger au format PDF :
http://retraitbaseeleves.files.wordpress.com/2010/11/cnrbe-lettre-ouverte-amf-181110.pdf

Réf : http://retraitbaseeleves.wordpress.com/2010/11/19/lettre-ouverte-maires-de-france/


EducOOo présente à Educatice et aux JM2L[modifier]

Posté par Eric Bachard <eric.bachard@free.fr> le 19 Novembre 2010 sur les listes educ@april.org et educ@aful.org

Pour information, l'association EducOOo, ressource du projet OpenOffice.org Education, sera présente lors des deux manifestations suivantes :

  • EducaTiCE : Les 25 et 26 novembre 2010 à Paris - Porte de Versailles - Pavillon 7.3.

Nous vous accueillerons sur le stand du SCEREN / CNDP

  • JM2L : vendredi 26 novembre de 14h à 19h et le samedi 27 novembre

2010 de 10h00 à 19h, à l’école Polytech’Nice Sophia de Sophia Antipolis.
Détails pour les JM2L: http://blog.educoo.org/dotclear/

Merci à Jean-Marie Lafon et à toute l'organisation des JM2L :-)

Education Project: http://wiki.services.openoffice.org/wiki/Education_Project
Projet OOo4Kids : http://wiki.ooo4kids.org/index.php/Main_Page L'association EducOOo : http://www.educoo.org
Blog : http://eric.bachard.org/news


L'Essonne, engagé dans le choix du libre pour le numérique éducatif.[modifier]

Posté par JP Archambault sur la liste : <logiciel-libre-cndp@listes.tice.ac-caen.fr>, le 19 novembre 2010.

"Parmi les axes prioritaires du conseil général de l'Essonne, la politique en matière d'éducation s'inscrit dans une démarche globale d'innovation, de mutualisation et de transversalité.
Cette démarche se caractérise par le choix du logiciel libre, de la mutualisation inter collectivité et de la valorisation des ressources et contenus essonniens."

Deux conférences (accès libre) sont consacrées à la politique numérique éducative de l'Essonne au cours des "Rendez-vous de l'Action Éducative des Collectivités".

Le vendredi 26 novembre à Paris dans le cadre du salon Educatice.
Avec la participation au conseil général de l'Essonne de :

  • François Wahl, directeur de l'éducation et des collèges
  • Michel Apricio-Blanco, directeur adjoint chargé des missions éducatives
  • Jean-Christophe Frachet, mission TIC
  • Didier Ponge, chargé de mission ENT.

Et la participation également de plusieurs partenaires du département :

  • Pascal Contentin, conseiller TICE du Recteur et directeur du CRDP de Versailles
  • Jean Bravin Chef de service TICE, unité lycée au conseil régional d'Ile de France
  • Frédéric Kerbèche, conseil général du val d'Oise

Pour une conférence sur les thématiques politiques et sociétales :

  • place, interrogations et apports du citoyen dans la conception d'une politique numérique du savoir et de l'éducation
  • contexte historique et politique des choix
  • impacts d'une décision politique de numérisation du territoire
  • partenariats et répartition des compétences

Et une autre conférence sur les aspects concrets des actions

  • choix du logiciel libre : les raisons techniques, économiques et politiques
  • usages, pratiques
  • réseaux de savoir et rapport au savoir dématérialisé
  • le collaboratif

Plus d'information sur les actions du département de l'Essonne et sur le programme de conférences sur : http://www.action-educative.info

à noter : toujours dans le cadre des "rendez-vous de l'Action Éducative des Collectivités", deux conférences sur les "Ressources numériques" le jeudi 25 novembre.


Rencontre "Cohésion sociale & culture numérique" Paris - Maison des métallos - 29 & 30 novembre 2010[modifier]

Publié par <liste.deps.cible@culture.gouv.fr> sur la liste <liste.deps.cible@culture.gouv.fr>, le 19 novembre 2010

La seconde rencontre organisée cette année par le Ministère de la culture et de la communication dans le cadre de ses rencontres « Culture numérique » (ex Rencontres ECM) porte sur le thème de la cohésion sociale et de la culture numérique. Elle se déroule à la Maison des métallos à Paris les 29 et 30 novembre prochains.

Le programme de la rencontre est consultable en ligne sur le site :
http://www.rencontres-numeriques.org

La participation à cette rencontre est gratuite :
seule une inscription préalable en ligne sur le site sus-mentionné est requise.

Les deux déjeuners sous forme de buffets seront également offerts aux participants.

Comme pour la rencontre précédente consacrée à l'éducation artistique, cette rencontre fera l'objet d'une captation vidéo intégrale qui sera mise en ligne début 2011.

Elle précède le 73ème Carrefour des possibles Ile de France de la FING qui se tient le mardi 30 novembre à la Maison des métallos avec une dominante thématique "Innovation démocraTIC & lien social" : http://www.carrefourdespossibles.org et la manifestation numérique de la Maison des métallos "Digitalement vôtre - création numérique et lien social" qui se déroule du 1er au 8 décembre : http://www.maisondesmetallos.org

Les participants à la rencontre et au carrefour des possibles auront la possibilité de visiter en avant première le mardi 30 novembre en fin d'après-midi l'exposition d'installations multimédia de "Digitalement vôtre".

Cette Rencontre est organisée par le Ministère de la culture et de la communication (Secrétariat général / Service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation) en partenariat avec la Maison des métallos, le Secrétariat général du Comité interministériel des villes, l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances, la Délégation aux usages de l'Internet, le Ministère de la jeunesse et des solidarités actives (Direction de la jeunesse, de l'éducation populaire et de la vie associative).

Jean-Christophe Théobalt


L'April se saisit de la question des appels d'offres informatiques illégaux[modifier]

Publié sur http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article.tpl?id=22267 le jeudi 18 novembre

Certains appels d'offres informatiques excluent explicitement le Logiciel Libre en exigeant certaines technologies propriétaires. Ils sont illégaux et discriminants. C'est pourquoi l'April, dans le cadre de sa mission de promotion et de défense du Logiciel Libre, s'attaque à cette question par une campagne de sensibilisation à destination des acheteurs publics.

L'April s'associe pour cette campagne au Conseil National du Logiciel Libre qui regroupe les grandes associations régionales d'entreprises du Logiciel Libre.

Références :

1. L'April se saisit de la question des appels d'offres informatiques illégaux (lire l'article en entier)
http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article.tpl?id=22267

2. CNL (Conseil national du logiciel libre)
http://www.cnll.fr/

3. Article 6 du Code des marchés publics :
http://www.legifrance.gouv.fr/affichCode.do;jsessionid=C2077B04B37A9A03A65CB14BFFE089F3.tpdjo10v_3?idSectionTA=LEGISCTA000006132956&cidTexte=LEGITEXT000005627819&dateTexte=20101112

4. La Commission européenne a réalisé des enquêtes en octobre 2004 sur les « spécifications discriminatoires dans les marchés de fournitures d'ordinateur » :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/04/1210&format=HTML&aged=1&language=FR&guiLanguage=fr ;
et a pris des mesures en 2006 contre l'Espagne suite à des infractions au droit communautaire sur les marchés public notamment sur les « spécifications techniques discriminatoires dans les marchés de fourniture d'ordinateur » :
http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/06/443&format=HTML&aged=1&language=FR&guiLanguage=fr

5. http://www.marche-public.fr

6. Pour plus d'informations, voir le rapport de l'Open Forum Europe sur le sujet
http://www.openforumeurope.org/press-room/latest-news/discrimination-in-public-procurement-procedures-for-computer-software-in-the-eu-member-states/

7. Au Canada, voir notamment la décision Savoir-Faire Linux contre Régie des Ventes du Québec :
http://blogs.savoirfairelinux.net/cyrilleberaud/KMBT35020100602152155.pdf

8. La commande publique représente environ 120 milliards d'euros, ou 10% du PIB en France selon Bercy :
http://www.colloc.bercy.gouv.fr/colo_struct_marc_publ/autr_text_2.html

Ligue de l'enseignement des départements 04 et 05 : APRIL Campagne éducation[modifier]

Publié par Denis Lebioda, jeudi 18 novembre 2010 à 11:00 sur le site La ligue Alpes du sud

Le groupe de travail éducation de l'April lance la campagne « les logiciels libres : à partager sans compter ! ».

Le réseau de la Ligue de l'enseignement dans les Alpes du Sud soutient cette initiative l'APRIL.

Réf : http://www.laligue-alpesdusud.org/associatifs_leblog/?2010/11/18/2536-april-campagne-education


Educatice : le genre et le logiciel libre[modifier]

Publié par Jean-Pierre Archambault <jean-pierre.archambault@ac-paris.fr> sur la liste <logiciel-libre-cndp@listes.tice.ac-caen.fr> le 18 novembre 2010

A Educatice, sur l'espace du pôle de compétences logiciels libres du Scérén, "Le genre et le logiciel libre", notamment des entretiens collectifs.


Conférence COMPIL 'Langages de script' - Toulouse - 25 nov 2010[modifier]

Publié sur le site Projet Plume le 18/11/2010 et sur le site compil.org

Sujet
Langages de scripts

Date
Le Jeudi 25 Novembre 2010 de 9h00 à 17h00 (Le buffet est offert).

Lieu La Maison de la Recherche - Université Toulouse II-Le Mirail Salle D29

Acces :
http://w3.msh.univ-tlse2.fr/spip/spip.php?rubrique111

Programme et Intervenants

9h00 : Accueil

9h15 : Introduction et organisation de la journee (Etienne Gondet).

9h30 : Tour des Réseaux en informatique (Jérome Cros - CESBIO).

9h45 : Etat de l'art sur les langages de scripts (Pascal Dayre - IRIT).

10H00 : TCL/TK, ses possibilités et un exemple d'utilisation au LAAS.(Matthieu Herb - LAAS).

10H30 : PERL et CPAN pour l'enseignement et la recherche: deux études de cas (Emmanuel Otton - Ecole Mines d'Albi).

11H00 : Pause

11H15 : PHP, un langage pour le Web (Stephane GULLY - INIST-CNRS/DevelopR6).

11H45 : PYTHON à tout faire, de l'administration système aux applications graphiques 3D (Fernando Nino - LEGOS).

12h15 : JYTHON, Libérez votre application graphique Java (Jean-Michel Glorian - CESR).

12H30 – 13H30 Repas

13H30 : Utilisation du scripting dans un contexte industriel (Guillaume Précheur, David Petit - SSII Magellium).

14H15 : ParamParser, WebBuilder : Frameworks de développement d'application web utilisé en bioinformatique (Emmanuel Courcelle - INRA).

14H45 : Suivi de réseaux d'observation océanographique avec le langage Perl (Philippe Téchiné - LEGOS).

15H15 : Pause

15H30 : Automatisation des chaines de prévision numériques (Eric Sevault - METEO-France).

16h15 : RUBY, specificités du langage et ses différents usages (Pierre Gambarotto - ENSEEIHT).

16h45 : Table Ronde (Stéphane Gully, Frédéric Camps, …).

Remarque : Le programme est encore susceptible d'évolutions.

Réf : http://www.compil.org/menu:viereseau:conferences:conference201011:menu

JM2L 2010. Journée méditerranéennes du logiciel libre[modifier]

Publié sur le site de l'AXUL, le 17 novembre 2010 et sur le site des JM2L

Site de l'AXUL

Les 26 & 27 novembre 2010 auront lieu à Sophia-Antipolis la cinquième édition des JM2L (Journées Méditerranéennes du Logiciel Libre). C’est l’événement le plus important de la région en ce qui concerne le monde du libre. Il a accueilli plus de 600 personnes l’année dernière et espère en accueillir encore plus cette année.

Réf : http://axul.org/

Site des JM2L

Linux Azur et l'école Polytech’Nice-Sophia Antipolis organisent deux journées autour du logiciel libre pour vous toutes et tous !

Libre à vous de nous rejoindre et de ne pas oublier d'inviter vos relations.

  • plus d'une trentaine de conférences sur des thèmes variés pour vous informer
  • des ateliers pour vous former
  • une install party pour installer des logiciels libres ou régler un problème technique.
  • une LAN Party de jeux vidéo libres.
  • des stands de présentation de projets libres.

Cette cinquième édition vous accueillera les vendredi 26 novembre de 14 à 19 heures et le samedi 27 novembre 2010 de 10 à 19 heures, à l’école Polytech’Nice-Sophia Antipolis, 930 route des Colles (site Templiers) 06901 Sophia Antipolis.

Réf : http://jm2l.linux-azur.org/


Annonce du colloque DIDAPRO 4 des 24-26 octobre 2011, à Patras en Grèce.[modifier]

Posté par JP Archambault sur la liste :"itic melusine eu org" <itic@melusine.eu.org>, le 16 novembre 2010.

DIDAPRO 4, - Dida-STIC Sciences et technologies de l'information et de la communication (STIC) en milieu éducatif -à Patras en Grèce, les 24-26 octobre 2011.

Axes du colloque :

a. Informatique et progiciels dans l’éducation et la formation
b. Informatique discipline scolaire ? : Informatique pour spécialistes, Informatique pour tous
c. Formation des enseignants aux STIC – Formation des enseignants de STIC
d. Environnements et ressources numériques pour l’enseignement/apprentissage des STIC

http://www.ecedu.upatras.gr/didapro/

Pour mieux cerner, à lire également : http://didapro.mutatice.net/


La diversité du Libre à Educatice[modifier]

Publié par Philippe-Charles Nestel <cnestel@april.org</a> sur <educ@april.org>, le 15 novembre 2010, d'après un article publié sur le site educatec-educatice et une contribution de JP Archambault sur <logiciel-libre-cndp@listes.tice.ac-caen.fr>

Le 26/11/2010 de 14H00 à 15H30 Salle de conférence n°3

Le libre, composante de l'informatique éducative en phase avec la culture enseignante et les missions de l'Ecole, c'est à la fois :

  • un domaine de la science informatique avec ses spécificités, ses réponses en termes de modèles économiques, travail collaboratif et propriété intellectuelle,
  • le choix fait par le Conseil Régional d'Ile-de-France de déployer un ENT libre dans les lycées,
  • des applications pour les élèves et les enseignants,
  • de nombreux questionnements parmi lesquels ceux en relation avec le "cloud computing" et les libertés numériques.

Animateur :

Jean-Pierre ARCHAMBAULT, CNDP-CRDP de Paris, coordonnateur du pôle de compétences logiciels libres du SCEREN,

Intervenants :

  • François BOCQUET, professeur associé à Lyon 2,
  • Roberto DI COSMO, professeur d'informatique à Paris-Diderot,
  • Paul MATHIAS, IGEN de philosophie,
  • Jean-Baptiste ROGER, conseiller TIC du président du Conseil Régional d'Ile-de-France,
  • Skander GHENIA, Directeur Général de l'Institut National de Bureautique et Micro Informatique de Tunisie,

Réf : http://www.educatec-educatice.com/animation_30_396_418_p.html?cid=400


Conférence en ligne "L'informatique en France" par Pierre-Eric Mounier-Khun le 17 nov à 16h[modifier]

Posté par "Thierry Pasquier" <thierry.pasquier@emf.ccsti.eu> sur les listes <bureau@epi.asso.fr> et <ca-specif@polytech.unice.fr>, le 15 novembre 2010

L'Espace Mendès France, centre de culture scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes, propose une conférence en ligne ayant pour sujet "L'informatique en France" par Pierre-Eric Mounier-Khun, historien, CNRS / Université Paris-Sorbonne, mercredi 17 novembre 2010 à 16h (heure de Paris, TU +1h).

Un simple navigateur web supportant flash suffit pour participer. Il est possible, mais pas indispensable, de s'inscrire en laissant son adresse mail dans le module bleu présent dans la page d'annonce du site de l'EMF ou directement sur la plate-forme (l'interface est en anglais mais la conférence sera bien en français). http://maison-des-sciences.org/6092/web-conference-linformatique-en-france/

L'url ou rejoindre librement et gratuitement la conférence à l'heure indiquée est : https://my.dimdim.com/emfccsti

A noter aussi que cette conférence sera donnée en version longue le même jour : L’informatique en France : émergence d’une discipline et recompositions scientifiques (1946-1980) Le 17 novembre à 18h, à Ecole supérieure d'ingénieurs de Poitiers (ESIP), sur le campus de l' université de Poitiers, 40, av. du Recteur-Pineau.

Pierre-Eric Mounier-Khun est l'auteur est l’auteur de L’Informatique en France, de la Seconde Guerre mondiale au Plan Calcul. L’Émergence d’une science, préface de Jean-Jacques Duby, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2010, 700 p. 25€.

Les premiers calculateurs électroniques ont été mis en service au cours des années 1950 dans la Recherche et l’Enseignement supérieur français. Autour d’eux se sont développés des services de calcul, des enseignements et des recherches, dans le cadre des mathématiques appliquées, plus précisément de l’analyse numérique. Au cours des années 1960-1970, des spécialistes d’autres disciplines – astronomes, linguistes, logiciens, archéologues, etc. – ont été attirés par l’ordinateur, par les possibilités qu’il offrait et les problèmes inédits qu’il posait. On est ainsi passé progressivement du calcul électronique, outil au service des ingénieurs et des mathématiques appliquées, à la construction d’une discipline nouvelle, l’informatique, qui recomposait le paysage scientifique. Cette évolution ne s’est pas effectuée sans résistances ni controverses. Si en 1965 l’informatique était considérée comme une « science encore incertaine », son statut de discipline à part entière a été officialisé au cours de la décennie suivante, à l’université comme au CNRS. https://my.dimdim.com/emfccsti/

Programme des prochaines sessions http://maison-des-sciences.org/6090/web-conferences-de-novembre-2010/

Informations sur la conférence à l'ESIP L’informatique en France : émergence d’une discipline et recompositions scientifiques (1946-1980) http://maison-des-sciences.org/5378/linformatique-en-france-emergence-dune-discipline-et-recompositions-scientifiques-1946-1980/

-- Thierry Pasquier Responsable de l'edition et de la communication Espace Mendes France - 1 pl de la Cathedrale BP 80964 - 86038 Poitiers cedex Centre de culture scientifique, technique et industrielle en Poitou-Charentes Tel 05 49 50 33 00 - fax 05 49 41 38 56 - http://maison-des-sciences.org


EpiNet 129, novembre 2010[modifier]

Publié par <redaction@epi.asso.fr> sur "epi mag" <epi_mag@epi.asso.fr>, le 15 Novembre 2010

  • Éditorial – Culture, formation... et emploi en informatique. (http://www.epi.asso.fr/revue/articles/a1011a.htm)
  • Table ronde Educatec-Educatice : un enseignement "informatique et sciences du numérique" en Terminale S.
    (http://www.epi.asso.fr/revue/lu/l1011j.htm)
  • Articles (http://www.epi.asso.fr/revue/articsom.htm)
    • Proposition pour l'apprentissage des usages de l'ordinateur à l'école moyenne en France. Françoise Meignié, Joël Lebeaume.
    • Comportement et efficacité en recherche d'information sur Internet chez des adultes en formation professionnelle. David Guigui, François-Marie Blondel.
    • L'informatique discipline scolaire. Un long cheminement. Jean-Pierre Archambault.
    • Écoles Internet : histoire d'une expérience... Serge Merle.
    • Enfants marocains scolarisés : Essai de remédiation de la dyslexie phonologique via le logiciel « Itinéraire Combinatoire ». B. Badda, A. O. T. Ahami, J.-É. Gombert, M. El Qaj, N. Alami, A. Lachheb.
    • Le triangle didactique vu sous la lumière de l'introduction des TIC. Cas de la physique à l'université tunisienne. Jelmam Yassine.
  • Rapports et documents (http://www.epi.asso.fr/revue/docsom.htm)
    • De la culture de l'information et de sa didactique à l'idée d'une translittératie : la question curriculaire en débat dans le rapport du GRCDI. Alexandre Serres.
    • ITIC : Enseignement de l'inf/li>ormatique et des TIC
      (http://www.epi.asso.fr/revue/iticsom.htm)
    • Compte-rendu de la 11e réunion du groupe ITIC-ASTI (25/10/10).
  • Historique de l'informatique dans le système éducatif français (http://www.epi.asso.fr/revue/histosom.htm)
    • L'option informatique des lycées dans les années 80 et 90.
      Deuxième partie : Le développement de l'option. Vers une généralisation. Jacques Baudé.
    • L'option informatique des lycées dans les années 80 et 90.
      Troisième partie : Suppression, rétablissement et nouvelle suppression. Une politique en dents de scie. Jacques Baudé.
  • Nous avons lu (http://www.epi.asso.fr/revue/lusom.htm)
    • DocSciences n° 13 - Informatique et médecine. Éd. CRDP de Versailles en partenariat avec l'INRIA.
    • et Sur le Net (http://www.epi.asso.fr/revue/lusom.htm) Microprocesseurs et fonderies de silicium – Interstices d'octobre 2010 – Amélioration en vue pour l'emploi des cadres informatiques – Pour découvrir les métiers de l'informatique – Ce que nous disent les classements internationaux – Classe de France cherche collaboration.
  • Sites visités (http://www.epi.asso.fr/revue/sitesom.htm) 1000 mots pour apprendre à lire – Scientix.eu – Les pagesJuniors.com – Mathématiques à Valin.
  • Libre : des textes (http://www.epi.asso.fr/linux0.htm#textes) Charte pour l'innovation, la créativité et l'accès aux connaissances.
  • Libre : des sites (http://www.epi.asso.fr/linux0.htm#sites) Le FramaDVD École est sorti.
  • Et toujours, au jour le jour, le Bloc notes (http://www.epi.asso.fr/blocnote/blocsom.htm) : Les actions en cours, l'actualité, les annonces.

Pour écrire à l'EPI, signaler un site, faire connaître vos travaux, proposer un article, etc. utiliser uniquement l'adresse : courrier@epi.asso.fr


Campagne d'affichage : le libre pour l'éducation[modifier]

Publié par Rémi Boule <remi.boulle@gmail.com> sur la liste educ@april.org, le 14 novembre 2010

Le groupe de travail éducation de l'April lance la campagne « les logiciels libres : à partager sans compter ! ».

Merci de diffuser le plus largement possible l'affiche ainsi que la carte postale téléchargeables ci-dessous. Salle des professeurs, casiers, salles de réunion, panneaux d'affichage divers... Faisons de cette campagne le succès qu'elle mérite !

http://www.april.org/education-les-logiciels-libres-partager-sans-compter

Nous remercions vivement Antoine Bardelli pour l'idée initiale et la réalisation graphique ainsi que l'ensemble des contributeurs au groupe de travail Éducation.


Educatec-Educatice. Table ronde : un enseignement "Informatique et sciences du numérique" en TS[modifier]

Publié par Philippe-Charles Nestel <cnestel@free.fr>, le 11 novembre 2010, d'après un mèl de <itic@epi.asso.fr> sur la liste <itic@melusine.eu.org> et d'après le site educatice-educatec

Le 25/11/2010 de 15H45 à 17H15 Salle de conférence n°2

Un enseignement de spécialité optionnel "informatique et sciences du numérique" a été créé en Terminale S pour la rentrée 2012. Le bac STI2D proposera la spécialité «Système d’Information et Numérique». Des enseignements d'exploration en seconde (Sciences de l'ingénieur, Méthodes scientifiques), mis en place à la rentrée 2010, comportent des éléments d'informatique générale. Ce nouveau paradigme éducatif correspond au "monde qui devient numérique". La table ronde sera l'occasion de faire un point sur ces dossiers institutionnels aux plans des contenus scientifiques, de la pédagogie de l'informatique, des documents produits, de la formation des enseignants, de l'engagement de la communauté scientifique et des modalités de mise en œuvre.

Animateur :

  • Jean-Pierre ARCHAMBAULT, chargé de mission CNDP-CRDP de Paris ,

Intervenants :

  • Robert CABANE, IGEN de mathématiques ,
  • Gilles DOWEK, professeur d'informatique à l'Ecole Polytechnique ,
  • Abdellatif KBIDA, professeur de mathématiques ,
  • Thierry VIEVILLE, directeur de recherches à l'INRIA

Réf : http://www.educatec-educatice.com/animation_30_396_418_p.html?cid=393


Ligue de l'enseignement dans les Alpes du Sud  : Exposition "Informatique : vive la liberté !"[modifier]

Publié par David VANTYGHEM" <david.vantyghem@free.fr> le 6 Novembre 2010 sur la liste <educ@apri.org> Publié par Denis Lebioda, mardi 9 novembre 2010 à 11:45 sur le site Ligue de l'enseignement 04 et 05

La Ligue de l'enseignement dans les Alpes du Sud propose à la location une exposition en 10 panneaux sur l'usage du "libre" en informatique.

Ces panneaux sont destinés à être exposés, à accompagner des animations pédagogiques, des séances de formation, des stages et ateliers...

Visualiser les panneaux et les télécharger :
http://www.laligue-alpesdusud.org/html/dossiers/dossier_informatique/expolibre_2006.html

Réf : http://www.laligue-alpesdusud.org/associatifs_leblog/?2010/11/09/2521-informatique-vive-la-liberte



Nouvelle compilation de logiciels libres pour Windows[modifier]

Publié par David VANTYGHEM" <david.vantyghem@free.fr> le 6 Novembre 2010 sur la liste <educ@apri.org>

Le projet COMPILIBRE a pour but de faciliter la création de compilations de logiciels libres pour Windows et Mac OS X.

COMPILIBRE fournit une interface en PHP permettant de répertorier des logiciels libres dans une base de données MySQL puis de sélectionner les logiciels qu'on veut distribuer et enfin de générer à la volée une image ISO ou un fichier ZIP contenant ces logiciels. L'image ISO permet de distribuer les logiciels sur DVD, le fichier ZIP permet de les distribuer sur une clé USB.

L'image ISO/le fichier ZIP contiennent, outre les logiciels à distribuer, un installateur qui affiche la liste des logiciels, leur description, les documentations, le site internet de chaque logiciel. L'installateur permet aussi de copier ou d'installer les logiciels etles documentations sur son ordinateur. L'installateur a été construit avec une version portable de Mozilla Firefox et un module écrit en XUL.

Une première version stable de COMPILIBRE est disponible en téléchargement libre. Si vous voulez aider à améliorer COMPILIBRE, le projet est ouvert à tous les talents (programmeurs, graphistes, traducteurs...).

Une première compilation a été créée avec COMPILIBRE, elle contient une sélection de logiciels pour les TPE/PME, les associations etc. Vous pouvez la télécharger, la tester et donner votre avis, participer à l'élaboration de la prochaine version, aider à faire d'autres compilations (jeux, logiciels éducatifs...).

Télécharger COMPILIBRE et la compilation : http://www.compilibre.org/

Liste des logiciels présents dans la compilation :<brW http://www.compilibre.org/wikka.php?wakka=ListeLogicielsfrFR

Cordialement -- David VANTYGHEM
31 rue Principale
57530 COLLIGNY
david.vantyghem@free.fr


[Abus de position dominante] Le rectorat de Besançon roule ostensiblement pour Microsoft[modifier]

Publié par Benoit Sibaud" <bsibaud@april.org>, le 4 novembre 2010, sur la liste <educ@april.org>, d'après un message d'Alain Rpnpif <rpnpif@free.fr> posté sur <http://www.april.org/contact>.

Le rectorat d'académie de Besançon publie un guide d'équipements des nouveaux bac STI2D qui débuteront en septembre.

Le document demande carrément le "système d'exploitation Microsoft" (6 fois). À ma connaissance, ce n'est pas le cas des documents nationaux. Il serait bon d'agir vers ces gens pour les "éduquer" au libre.

Voir ici : http://missiontice.ac-besancon.fr/sti/file/IPR/STI2D%20-%20Guide_equipements.pdf



[CNIL] Cyberbullying : "lynchage" sur internet de professeurs par des groupes d’élèves)[modifier]

Article publié le 02 novembre 2010 sur le site de la CNIL

Le harcèlement sur internet en questions

La CNIL constate actuellement une augmentation des cas de "lynchage" sur internet, par exemple de professeurs par des groupes d’élèves. On parle de "cyberbullying" ou "cyberharcèlement" pour décrire ce phénomène.

Qu'est-ce que le "cyberbullying" ?

Le "cyberbullying" peut être traduit en français par "harcèlement virtuel" ou "cyberintimidation". On utilise ce terme lorsqu’une personne est victime d’humiliations, de moqueries, d’injures, voire de menaces physiques sur un site internet. Ce type de harcèlement a surtout lieu sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook qui est le plus utilisé, et sur les blogs.

Quelle forme prend ce harcèlement virtuel ?

Le plus souvent, le harcèlement passe par la création d’un sujet de discussion, groupe ou page sur Facebook ou un autre réseau social, visant une personne. Sur cet espace dédié à un individu, des internautes vont venir insulter cette personne.

Il se crée alors un véritable espace de défouloir. Le caractère public et ouvert des réseaux sociaux, ainsi que l’absence de contrôle d’identité permettent aux "harceleurs" d’agir quasi-impunément en conservant leur anonymat.

Existe-t-il d’autres formes de "cyberbullying"?

Tout ce qui est préjudiciable à l’identité numérique d’une personne est considéré comme du harcèlement virtuel.

On parle donc aussi de cyberbullying quand une personne se fait pirater son profil (Facebook ou messagerie) par un individu qui envoie des messages en son nom. L’utilisation de l’identité d’une personne pour créer un faux profil à son nom est aussi une forme d’intimidation. Enfin, la réception massive de sollicitations commerciales ou de prises de contacts est également considéré comme une forme de harcèlement.

La CNIL est-elle compétente dans ce domaine ?

Oui. La CNIL reçoit très régulièrement des plaintes d’internautes victimes de harcèlement sur internet. La CNIL aide ces personnes à obtenir, souvent en urgence, la suppression des propos et photographies qui leur portent préjudice si elles n'y sont pas parvenues en contactant directement le responsable du site concerné.

Concrètement, que faire si l’on est victime de "cyberbullying" ?

Les réseaux sociaux fournissent pour la plupart des outils permettant de bloquer définitivement toute nouvelle communication avec le "harceleur " et de signaler son activité auprès des administrateurs du site.

En exerçant son droit d’opposition auprès des responsables de ces sites (webmaster, administrateur, éditeur) concernés, la victime peut obtenir la suppression du contenu mis en cause. L’exercice du droit d’accès permet également de prendre connaissance des informations transmises et diffusées sous leur identité.

La CNIL peut aider la personne concernée en cas de difficulté dans l'exercice de ses droits.

Ces pratiques peuvent-elle être sanctionnées?

Oui. Même s’il n’existe pas pour le moment d’infraction pour "harcèlement virtuel" ou "vol d’identité numérique", les conséquences de ces pratiques peuvent constituer des infractions pénales telles que la diffamation, l’insulte, l’escroquerie ou la collecte illicite d’informations. C'est à ce titre que le "harceleur" pourra être sanctionné pénalement par un tribunal.

La CNIL invite donc les victimes à porter plainte auprès du procureur de la République.

Réf : http://www.cnil.fr/la-cnil/actu-cnil/article/article/le-harcelement-sur-internet-en-questions


Communiqué de presse : Plume fête ses 3 ans et 800 fiches publiées sur la plate-forme[modifier]

Mis en ligne le 03-11-2010 sur le site Projet Plume

Des centaines de logiciels libres validés
par la communauté de l'Enseignement
Supérieur et de la Recherche publiés
sur la plate-forme "PLUME"

Depuis trois ans chercheurs, enseignants, ingénieurs et techniciens des universités et des laboratoires de recherche disposent d'une plate-forme accessible par le web qui leur permet de trouver la description de logiciels libres, validés par des utilisateurs experts. Initié au sein du CNRS et ouvert à l'ensemble des acteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur, PLUME dresse son bilan après 800 publications.

Lancé en 2007, le projet PLUME est animé par un double objectif ; mutualiser les compétences sur les logiciels en référençant des logiciels libres, orientés métiers, utilisés dans les laboratoires de recherche et les universités et faire connaître, promouvoir, valoriser les développements réalisés dans cette communauté.

Hébergé par la plate-forme PLUME, le référencement des logiciels et de ressources centrées sur le développement des logiciels repose sur le principe des contributions multiples bénévoles. A ce jour, 650 contributeurs ont collaboré pour publier près de 600 fiches descriptives de logiciels, mises à jour régulièrement, auxquelles s'ajoutent 200 fiches ressources, toutes organisées selon douze thématiques (maths, biologie, réseaux...).

Désireux de partager leur expérience dans l'utilisation ou le développement des logiciels métier, les contributeurs sont toujours plus nombreux, +67 % en un an. Parallèlement, l'intérêt des internautes pour la plate-forme PLUME est en constante augmentation depuis son lancement. Dans les neuf premiers mois de l'année 2010, 1 800 000 pages ont été consultées par 28 000 internautes par mois en moyenne.

Grâce aux collaborations dans lesquelles ils sont engagés, les membres de l'équipe PLUME ont tissé un réseau de partenaires, universités, laboratoires, organismes de recherche qui apportent leur compétence métier. Les plus impliqués dans le développement de logiciels libres ont intégré le comité stratégique. Sensibilisés par les économies réalisées dans la recherche ou le développement de logiciels fiables, ces partenaires sollicitent fréquemment l'équipe PLUME pour présenter PLUME lors de conférences ou de journées de formation.

En parallèle, les responsables thématiques de l'équipe PLUME organisent deux à trois journées thématiques de formation par an réunissant plus d'une centaine de chercheurs, enseignants ou ingénieurs. Ces journées retransmises sur le web sont une source d'information et d'échanges pour tous.

A l'horizon 2011-2012, PLUME a pour ambition de couvrir l'ensemble des métiers et domaines scientifiques pour devenir progressivement la plate-forme de référence des logiciels de qualité, principalement libres, utilisés ou développés dans les laboratoires de recherche et les universités. Dans cette optique, l'équipe PLUME souhaite étendre ses partenariats avec les acteurs publics ou privés de la communauté scientifique et universitaire et stimuler les contributions. L'étendue des compétences réunies et le caractère novateur des logiciels décrits permettront de conforter l'audience de PLUME et de diffuser plus largement les connaissances de la recherche scientifique au niveau national voir international.

Site internet de la plate-forme PLUME : http://www.projet-plume.org
Contact : plume@services.cnrs.fr

Réf : http://www.projet-plume.org/files/Plume-communique-R-nov-2010.pdf