L’Informatique en France, de la Seconde Guerre mondiale au Plan Calcul. L’Émergence d’une science

De April MediaWiki

| Education | Textes de référence sur l'informatique à l'École |

Proposé par Philippe-Charles Nestel<cnestel@free.fr>, le 16 Novembre 2010, sur la liste educ@april.org

Pierre-Eric Mounier-Khun est l'auteur est l’auteur de L’Informatique en France, de la Seconde Guerre mondiale au Plan Calcul. L’Émergence d’une science, préface de Jean-Jacques Duby, Presses de l’Université Paris-Sorbonne, 2010, 700 p. 25€. Dans cette histoire il nous relate que si dans l'esneignement supérieur français les mathématiques appliquées se ont emparées de l'ordinateur, au cours des années 60-70, d'autres disciplines ont été attirées par l'ordinateur :

Les premiers calculateurs électroniques ont été mis en service au cours des années 1950 dans la Recherche et l’Enseignement supérieur français. Autour d’eux se sont développés des services de calcul, des enseignements et des recherches, dans le cadre des mathématiques appliquées, plus précisément de l’analyse numérique. Au cours des années 1960-1970, des spécialistes d’autres disciplines – astronomes, linguistes, logiciens, archéologues, etc. – ont été attirés par l’ordinateur, par les possibilités qu’il offrait et les problèmes inédits qu’il posait. On est ainsi passé progressivement du calcul électronique, outil au service des ingénieurs et des mathématiques appliquées, à la construction d’une discipline nouvelle, l’informatique, qui recomposait le paysage scientifique. Cette évolution ne s’est pas effectuée sans résistances ni controverses. Si en 1965 l’informatique était considérée comme une « science encore incertaine », son statut de discipline à part entière a été officialisé au cours de la décennie suivante, à l’université comme au CNRS.

Réf : https://my.dimdim.com/emfccsti/