Afrikalan

De April MediaWiki
Afrikalan est un système éducatif dédié aux nano ordinateurs de type Raspberry Pi. Son but est de rendre accessibles les logiciels éducatifs libres dans un contexte où un ordinateur « classique » n’est pas la solution la plus adaptée, notamment en Afrique.

Des logiciels libres pour les bibliothèques scolaires[modifier]

Afrikalan est le nouveau nom de Malinux Télé, une distribution GNU/Linux pour nano-ordinateurs contenant des logiciels éducatifs libres, les encyclopédies Vikidia et Wikipedia hors connexion.

Pour les rendre accessibles aux enfants d'Afrique, elle est installée dans des bibliothèques scolaires sur des Raspberry Pi 3 connectés à des écrans bureautiques. La faible consommation d’Afrikalan lui permet de fonctionner sur les installations solaires de taille modeste (60 W].

Les fonds d'écran des logiciels sont remplacés par des photos d'Afrique et les activités de lecture sont traduites en bambara. Kalan est un verbe signifiant apprendre, enseigner, lire, en langue bambara.

Grâce à leur antenne Wi-Fi, ces RaspBerry Pi permettent à des smartphones de télécharger les applications éducatives pour les utiliser à la maison.

Afrikalan accueil.jpg

Fichier:Afrikalan modeDemploi.pdf

Malinux Télé devient Afrikalan[modifier]

Malinux Télé change de nom. Kalan est un mot en bambara – langue très répandue en Afrique de l’ouest – qui signifie lire, apprendre ou enseigner. Ce nouveau nom reflète les évolutions que le projet a connu depuis 2014 :

  • L’utilisation ne se fait plus exclusivement sur télé ;
  • Il s'agit maintenant d'équiper des bibliothèques avec écran bureautique pour faciliter la lecture ;
  • Les contenus éducatifs peuvent être diffusés via Wi-Fi pour les personnes qui souhaitent les récupérer sur leur ordinateur ou leur téléphone ;
  • Le projet à vocation à être repris par d’autres associations ou organismes travaillant hors du Mali. Quelques exemplaires d'Afrikalan sont déjà en service au Sénégal, en Guinée Konakry, en Centrafrique et à Madagascar. Un nom géographiquement plus large était donc nécessaire.

Afrikalan conserve les mêmes buts que Malinux Télé : rendre les ressources éducatives libres accessibles même là où l'informatique « classique » n’est pas adaptée, et aider à sa manière le développement de l’éducation là où il est déployé.

Malinuxtele-afrikalan.png

Accessible aux enfants[modifier]

Dans les pays d’Afrique, les ordinateurs de bureau sont peu répandus et souvent perçus comme trop précieux pour laisser les enfants s’en servir, au risque que les adultes ne les laissent pas les toucher. Présenté sous forme d’un petit boitier en bois, Afrikalan ne ressemble pas à un ordinateur classique. En plus d’un écran, il peut afficher son contenu sur les téléviseurs et les smartphones, qui sont bien plus accessibles aux enfants.

Afrikalan-enfants.jpg

Manuel d'utilisation pédagogique[modifier]

Afrikalan étant souvent donné dans des lieux où les adultes ne connaissent pas les jeux éducatifs, et peu habitués à chercher des informations par écrit. il convient de consacrer au moins 2 heures pour une formation à l’utilisation des jeux éducatifs. Le manuel peut être utilisé comme support de formation. Il est conseillé de laisser une copie du manuel à la fin de la formation.

Afrikalan-formation-adultes.jpg

Ce document explique le fonctionnement des jeux éducatifs présents dans Afrikalan, mais aussi comment se branche et s’utilise un boitier Afrikalan. Il s’adresse aux adultes qui seront amenés à encadrer les enfants utilisant Afrikalan.

Fichier:Manuel Afrikalan V3.20.pdf

Utilisation dans des bibliothèques[modifier]

17 bibliothèques « tout public »[modifier]

Les bibliothèques maliennes manquent souvent de moyens. Certaines disposent de financements limités dans le temps et certaines bibliothèques en état de fonctionnement ne disposent pas de courant électrique. La faible consommation d’Afrikalan lui permet de fonctionner sur les installations solaires de taille modeste (60 W].

L’association Bilou Toguna équipe les bibliothèques qui le souhaitent, dès lors qu’elles fonctionnent et accueillent régulièrement du public. Les bibliothèques équipées accueillent généralement un public composé d’enfants comme d’adultes. Les boitiers peuvent être utilisés autant par les enfants qui peuvent y pratiquer des jeux éducatifs, que par les adultes qui pourront y faire de la recherche documentaire dans les encyclopédies Wikipédia ou Vikidia.

L’équipement remis aux bibliothèques se compose d’un boîtier Afrikalan, d’un écran, d’une souris et d’un clavier. Le don d’un écran permet une exploitation aisée des encyclopédies. Les boitiers donnés aux bibliothèques disposent tous de la fonction Wi-Fi, afin de permettre aux personnes qui le souhaitent de récupérer le contenu éducatif sur leur téléphone ou ordinateur.

On compte parmi les bibliothèques équipées:

  • 6 bibliothèques appartenant au réseau CLAC (Centre de Lecture et d’Animation Culturelle), construits par la francophonie ;
  • 7 BLP (Bibliothèque de lecture publique) qui dépendent de l’état malien ;
  • 4 bibliothèques dépendant d’associations ou ONG diverses.

27 bibliothèques scolaires[modifier]

Ces bibliothèques se trouvent au sein de groupes scolaires. Les groupes scolaires rassemblent généralement plusieurs écoles au sein d’une grande cour commune. Il n’est pas rare que leur effectif se compte en milliers d’élèves. Le niveau des élèves accueillis va de la 1ère à la 9ème année (équivalent du niveau primaire et collège français).

Il s’agit principalement d’établissements publics et de quelques écoles para-publiques. (Un établissement para-publique ne relève pas de l’état mais d’une association, d’une institution, ou d’une mairie. Elles permettent de combler le manque d’écoles publiques. Les élèves doivent souvent payer une somme modeste par mois, mais l’argent est géré par un comité de gestion et ne profite pas à une personne privée.).

Il est très difficile de proposer des outils d’informatique éducative sur les heures de cours, car le programme est très cadré. En revanche, certains de ces groupes scolaires bénéficient d’une bibliothèque. Celles-ci sont souvent construites à l’initiative d’associations/ONG, et sont animées par un professeur détaché à cet effet.

Les enfants viennent alors sur leur temps libre (En fonction des heures d’ouverture: durant la récréation, en cas d’absence de professeur, le mercredi après-midi…) et peuvent renforcer ce qu’ils ont appris en cours grâce aux jeux éducatifs inclus dans Afrikalan. Les plus grands peuvent aussi tirer profit des encyclopédies contenues dans les appareils. Certaines bibliothèques scolaires peuvent aussi accueillir des lycéens venant effectuer des recherches.

Le matériel donné est similaire à celui des bibliothèques « tout public »: boîtier Afrikalan pouvant partager son contenu via Wi-Fi, écran bureautique, clavier et souris.

Les contenus éducatifs peuvent être téléchargés par les smartphones[modifier]

Afrikalan dispose d'un menu de téléchargement pour permettre aux smartphones de récupérer les contenus éducatifs.

Si le nano ordinateur que vous utilisez dispose d'une antenne Wi-Fi, vous pourrez voir un réseau Wi-Fi du nom de « Afrikalan » disponible depuis votre téléphone/tablette/ordinateur.

En vous connectant à ce réseau puis en tapant l’adresse « http://wifi.afrikalan.org » dans votre navigateur, vous arriverez sur une page d’accueil vous présentant les différents contenus qu’il est possible de consulter et télécharger via le Wi-Fi.

Participer au projet[modifier]

Diffuser le projet[modifier]

La meilleure façon de faire vivre Afrikalan est que d’autres associations menant des actions de solidarité internationale dans le domaine de l’éducation s’en emparent pour le diffuser ailleurs. Afrikalan est sous licence libre dans ce but.

Nous sommes disponibles pour répondre à toute demande d’aide technique dans ce sens. Si une diffusion de plusieurs exemplaires est prévue, il est possible de faire un travail commun pour la traduction de certaines activités dans d’autres langues.

Donner[modifier]

L’équipement des bibliothèques et associations maliennes en boitiers « Afrikalan » est un projet porté par l’association française toulousaine Bilou Toguna. Les dons sont plus que jamais nécessaires à la poursuite des actions faites au Mali.

Bilou Toguna est une association loi 1901 de solidarité internationale France-Mali. Les dons ouvrent droit à la déduction fiscale: 66% du montant donné pourra être déduit des impôts (par ex: 60€ donné = 40€ déductibles des impôts).

Vous pouvez envoyer un don à Association Bilou Toguna 25 rue Henri MARTIN 31700 BLAGNAC ».

Afin que le don puisse être correctement fléché vers le projet Afrikalan, il est important de:

  • Préciser au dos du chèque que le don est destiné au projet Afrikalan.
  • Envoyer un mail à contact@afrikalan.org pour que nous réalisions le suivi comptable du don.

N’oubliez pas de préciser vos coordonnées afin de recevoir une attestation de don.

Recycler un Raspberry pi inutilisé[modifier]

Vous ou un de vos amis avez un Raspberry pi qui dort dans un placard? Nous pouvons lui donner une seconde vie au Mali où il fera des heureux.

Il vous suffit de l’envoyer à: Association Bilou Toguna 25 rue Henri MARTIN 31700 BLAGNAC.

Il est possible de l’envoyer en tarif lettre 100g, la poste autorisant l’envoi d’objets dont l’épaisseur ne dépasse pas 3 cm au tarif courrier (bien moins couteux que le tarif colis).

Bon à savoir :

  • Nous donnons de moins en moins de Raspberry pi 1 sur le terrain, les Raspberry pi 2 et au delà nous sont beaucoup plus utiles.
  • Les chargeurs sont volumineux et augmentent le coût de l’envoi, nous en trouvons facilement sur place, peut être votre chargeur vous sera utile pour un autre usage.
  • Les boitiers ne nous seront pas utiles, car nous faisons fabriquer sur place des boitiers spécifiquement adaptés au projet (protection de la carte SD).

Participer[modifier]

N’hésitez pas à télécharger le système et à nous contacter pour nous faire part des remarques et suggestions qui vous semblent pertinentes, cela est toujours enrichissant pour un projet.

Voir aussi[modifier]


Liens[modifier]