Formats ouverts, pour quoi faire

De April MediaWiki
Révision datée du 29 janvier 2011 à 16:45 par Antoine (discussion | contributions) (Nouvelle page : '''objectifs''' Conception d'un document pour sensibiliser le public à l'existence des formats ouverts et de leurs bénéfices par rapport aux format propriétaire. '''Texte du do...)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

objectifs

Conception d'un document pour sensibiliser le public à l'existence des formats ouverts et de leurs bénéfices par rapport aux format propriétaire.

Texte du document

Sur-titre : Informatique libre

Titre : Formats ouverts, pour quoi faire ?

Partie 1

Lorsque vous enregistrez un document sur votre ordinateur celui-ci pend la forme d'un fichier. Que ce soit du texte, une image, de la vidéo ou tout autre type de réalisation il sera enregistré sous une forme codée spécifique : le format. Si les spécificités de ce format sont connues, documentées et utilisables par tous, c'est un format ouvert. Si, au contraire ces spécificités sont secrètes ou couvertes par des brevets, que pour lire les fichiers vous devez acquérir le logiciel d'un éditeur en particulier, alors le format est fermé ou propriétaire. Pour un utilisateur informatique, que ce soit un particulier ou un professionnel, choisir entre un format ouvert ou fermé à des conséquences sur l'accès à ces propres données et leurres conservation au fil du temps.


Échanger des fichiers avec d'autres utilisateurs


Schéma 1


'1er cas de figure' (Étape 1_texte à gauche)' Le premier utilisateur utilise un logiciel (A) qui enregistre son fichier dans un format (F) fermé. Il envoie son document, un texte par exemple, à un autre utilisateur qui possède le même logiciel.

(Étape 1_texte à droite) Notre second utilisateur reçoit le fichier et peut sans problème ouvrir le fichier, le modifier et me le renvoyer à l'expéditeur.


'2e cas de figure' (Étape 2_texte à gauche)' Notre premier utilisateur utilise toujours son logiciel (A) qui enregistre un fichier (F) fermé. Il envoie son document, toujours un texte, à un autre utilisateur qui lui ne possède pas le même logiciel.


(Étape 2_texte à droite) Son logiciel ne reconnait pas le fichier (F) et refuse de l'ouvrir. Il n'a pas d'autre solution que d'acquérir* le logiciel (A) même si le sien dispose de toutes les fonctions adéquates pour travailler.


'3e cas de figure (Étape 1_texte à gauche)' L'utilisateur choisit maintenant d'enregistrer son fichier au format (O) ouvert. Il envoie son document, toujours un texte, à un autre utilisateur qui lui ne possède pas le même logiciel.


(Étape 3_texte à droite) Le second utilisateur peut sans problème ouvrir le fichier (O), le modifier et l'enregistrer à son tour. Il peut le renvoyer à n'importe quel autre utilisateur en l'enregistrant au format (O) avec la garantie qu'il pourra toujours être lisible et modifiable.


La capacité d'un logiciel à enregistrer et ouvrir des formats ouverts, vous garanti que vos documents pourront être ouvert facilement, sans avoir à vous soucier du logiciel utilisé par les autres utilisateurs.