Virtual Magnifying Glass (V.M.G.)

De April MediaWiki

Virtual Magnifying Glass (V.M.G.)

Brève description.[modifier]

Outil d'agrandissement ponctuel sur tout interface graphique de Windows.

Publics intéressés.[modifier]

Tout public demandant occasionnellement un léger agrandissement. Surtout utile pour les personnes malvoyantes.

O.S.[modifier]

Windows Millenium, NT, 2000, XP et Vista, Linux, BSD et Mac Os X.

Licence.[modifier]

GPL

Site et téléchargement.[modifier]

Logiciel et code source sont disponibles sur magnifier.sourceforge.net [1]

Détails.[modifier]

Quoi de plus simple que Virtual Magnifying Glass (V.M.G. Pour faire court) pour agrandir une portion de l'écran ? A la mise en route (soit pas clic, soit par CTRL+E), une loupe apparaît par dessus l'interface graphique de l'écran, en remplacement du pointeur de la souris. En fait, la loupe prend la place du pointeur de la souris, et son centre correspond au bout du pointeur. Pour déplacer la loupe sur l'objet ou la zone à agrandir, il suffit de déplacer la souris. Plus pratique encore, c'est de déplacer la souris avec les touche du clavier. A et D vont à gauche et à droite, W et S vont en haut et en bas. Pour modifier les formes de la loupes, les 4 flèches cardinales suffisent. Le zoom en plus ou en moins s'opère avec la roulette de la souris, ou avec les touches + et - du pavé numérique. Rien de plus simple. Un menu de paramétrage est accessible dans la barre des tâches dès le démarrage de V.M.G. Il permet entre autres de modifier le contour de la loupe, ou de faire apparaître des informations la valeur du zoom (jusqu'à 8*) et sur les valeurs des couleurs RGB du pixel sous le pointeur, ce qui montre que l'outil était prévu au départ pour des graphistes. Les photophobes apprécieront le mode inversé (menu « inverser les couleurs »).

Soyons clair. V.M.G. n'est pas à considérer comme un logiciel d'accessibilité proprement dit. Mais il peut dépanner des personnes qui ont un besoin ponctuel, donc court, d'agrandir une partie du contenu de l'écran. Des personnes dont la vue commence à baisser, ou d'autres, très malvoyants, qui utilisent presque exclusivement un lecteur vocal ou braille, mais qui possèdent encore un peu de vue, suffisamment pour s'aider à rechercher un élément sur l'écran, qu'ils ont du mal à trouver avec la synthèse. Il serait vain de vouloir prétendre utiliser V.M.G. En usage intensif, mais peut-être constitue-t-il une base de développement pour un outil plus perfectionné.


Fiche créée le[modifier]

7/12/2009.

Par[modifier]

Jean Gilissen.