Cahier des charges pour le GDA de nos rêves...

De April MediaWiki

Cahier des charges pour un intégré de gestion d'association[modifier]

Introduction[modifier]

Les associations constituent une richesse de prime importance dans la société civile. Leur permettre de simplifier leur gestion à travers l'utilisation d'un logiciel ad-hoc libre serait un plus considérable, en plus d'être un moyen de les sensibiliser davantage aux vertus du logiciel libre.

Un tel intégré de GDA devrait :

  • convenir à tous types d'associations

[LC : pour moi, à discuter sur la liste libre association ; et si ce devait être le cas, ce GDA ne pourra qu'être modulaire et relativement peu "chargé" à l'installation. J'ai du mal à imaginer un unique outil pour des assos sans salairiés et des structures de 30 personnes par exemple. J'imaginerais plutôt définir 2 ou 3 catégories d'assos et proposer des outils correspondants]

  • être avant tout intuitif
  • ne pas nécessiter de connaissances informatiques particulières notamment pour une gestion basique d'une petite association
  • être pédagogique : les fonctionnalités sont claires et justifiées par rapport aux bonnes pratiques ou à la législation
  • être suffisant, autant que possible : le logiciel permet la gestion de l'association du dépôt des statuts à la dissolution

[LC : dans mon esprit, je ne pensais pas aller si loin dans l'intégration : à discuter sur la liste LibreAssociation ?]

Un tel intégré de GDA ne devrait pas :

  • utiliser le jargon de l'entreprise. Exemple : en cas de résultat positif, on parle "d'excédent" pour une association alors qu'on parle de "bénéfice" pour une entreprise. Autre exemple : Les adhérents ne sont ni des employés, ni des clients de l'association, même s'ils versent une cotisation. Ce sont des adhérents, soit une catégorie bien à part.

Spécifications[modifier]

  • Le logiciel est client/serveur. Le client est un simple navigateur internet;
  • Le logiciel est libre, par exemple sous licence Affero GPL;
  • les données du logiciel doivent pouvoir être décrite entièrement dans un XML compréhensible afin de ne pas être dépendant d'une technologie particulière ; le logiciel doit offrir des processus d'importation et d'exportation en XML ou autre format standard afin de pouvoir récupérer facilement les données dans d'autres logiciels;
  • Le logiciel est écrit dans un langage permettant la contribution d'un maximum de développeurs et une installation chez un maximum d'hébergeurs: par exemple PHP sur base MySql;


Installation - Configuration de base[modifier]

Création de l'association[modifier]

  • Le logiciel fournit une aide spécialisée pour la création de l'association: aide à la rédaction des statuts selon le type d'association souhaité, modèles pour la convocation de la première assemblée générale dite constitutive. Cette aide et ces modèles s'appuient sur la base de données documentaire mentionnée au chapitre "Documentation".
  • En fonction des choix de l'utilisateur, le logiciel créé les structures ad-hoc dans la base de données: membres (divers types possibles), assemblée générale, conseil d'administration, bureau, présidence, etc.
  • Le logiciel n'impose pas un type d'organisation de l'association. La loi 1901 étant très libérale en la matière, le logiciel laisse la voie ouverte à tout type d'organisation, y compris non strictement pyramidal (co-présidence par exemple).

Documentation[modifier]

  • La procédure d'installation du logiciel est documentée selon les bonnes pratiques en vigueur;
  • Il est établi, sur un site internet ad-hoc, une base de données juridique permettant la participation de chacun, par exemple un wiki.
  • L'utilisation du logiciel est documentée à la fois sur le plan fonctionnel, comme il est d'usage, et sur le plan juridique : chaque fonction peut faire référence à un article de la base de données juridique.


Critérisation des associations à compléter et à ordonner[modifier]

L'objet de se paragraphe est de lister, pour l'instant en vrac, les critères qui permettront d'orienter au mieux les associations vers tel ou tel GDA -taille de l'association :nb adhérents, nb salariés, nb écritures comptables -l'association fait sa comptabilité en interne - le responsable de la gestion de l'association utilise, seul, le logiciel - ... [à compléter]