Stand fête Huma 2006

De April MediaWiki
(Redirigé depuis Stands/FeteHuma2006)

Stand à la Fête de l'Humanité 2006[modifier]

Dates[modifier]

du 15 au 17 septembre à la Courneuve

Présents[modifier]

  1. Denis Dordoigne (16 et 17 de l'ouverture à la fermeture du stand)
  2. Paul Marques Mota (15, 16, 17)
  3. Odile Bénassy : dispo pour livraison uniquement
  4. Chantal Bernard-Putz (mais également sur les stands alternc et lautre)
  5. Jeremy Monnet (16 et 17, entre les stands aful/détaxe (si si ! y'en a encore !) et april)
  6. Benoît Sibaud (17, participation au débat de 11h « comment la technologie est mise au service de la surveillance et de la tracabilité de nos actes. »)
  7. Prénom, Nom, dates de présence

Dernières infos pratiques[modifier]

Mail de Jérôme Relinger reçu le 12 août : Une table au nom de votre organisation équipée d'une connexion ADSL et/ou Wifi et d'une prise électrique vous y a été attribuée.

Je vous propose de vous y accueillir le samedi 16 septembre à 10h30. Afin de réussir l'opération de présentation et de conviction vers le public de la fête, je vous invite à venir nombreux pour votre organisation, et vous suggère d'assurer votre présence dans les plages horaires suivantes (périodes de plus forte présence) :

samedi 16 : 11h00-18h00

dimanche 17 : 11h00-16h00.

Concernant l'organisation pratique :

Il n'y a pas de badge individuel "exposant" mais des badges véhicules vous permettant de rentrer un véhicule dans l'espace de la fête jusqu'à 12h00 le vendredi. Attention, passé 12h plus aucun véhicule ne rentre, et vers 15h00 ils doivent tous être ressortis.

Dans la soirée et la nuit du vendredi au samedi et du samedi au dimanche la sécurité de l'espace est assurée par gardiennage avec maître-chien. Vous pourrez donc installer le vendredi matin et dormir tranquille jusqu'au dimanche soir, où partir de 19h30 vous pourrez de nouveau rentrer votre véhicule.

Pour ce qui est des billets d'entrée dans la fête elle même. La fête est une initiative militante construite entièrement par des bénévoles. Chacun paye sa place, y compris les militants qui la construise. Elle coûte 15 euros pour les trois jours ( on peut l'acheter sur les marchés aux militants ou en ligne ici : http://jaures.humanite.fr//scellius/sample/vignette.html).

Chacun conviendra que c'est un bon rapport programmation/coût. La fête permet à l'Humanité de rester le seul quotidien français dont le capital n'est pas maîtrisé par les grands groupes privés. L'usage est que chacun paye sa vignette d'entrée (attention si vous l'achetez sur place c'est 15 euros par jour).

Toutefois, conscient de l'effort de chacun, nous avons le plaisir de vous proposer par association un badge véhicule et trois entrées gratuites.

Courrier d'invitation[modifier]

Madame, Monsieur, Cher-e-s Ami-e-s des Logiciels Libres,


Comme chaque année, la Fête de l'Humanité (15, 16, 17 septembre) aura un Espace Multimedia, abritant notamment le Village du Logiciel Libre.

Initiative d'éducation populaire en 1996, avec le premier "cyber café populaire" de France, l'Espace multimedia (plus de 1.200 m2) s'est peu à peu diversifié en un lieu de rencontre et de confrontation, où les grands exposants industriels côtoient les associations du Net non marchand. Les débats y traitent de l'Internet citoyen, du logiciel libre, de la presse en ligne, du haut débit, de la propriété des contenus, etc...

Depuis maintenant quatre ans nous accueillons sur cet espace les acteurs associatifs du Logiciel Libre, regroupés en "Village du Libre", dans le respect le plus total de leur indépendance et de leur autonomie. Cette présence suscite de nombreuses rencontres avec le public de la fête (plus de 600.000 personnes l'année dernière) sur les questions que posent les logiciels et les communautés du libre et les valeurs qu'ils portent.

Chaque association présente aura à sa disposition une table, des chaises, une prise ethernet ou un accès Wifi et une signalétique. Des install parties et autres workshop pourront être organisés. C'est un lieu d'expression idéal pour exprimer notre soutien commun à un engagement plus grand en faveur des solutions libres et interopérables, au moment ou de nouvelles menaces se précisent sur la disponibilité des richesses informationnelles et sur la liberté des oeuvres de l'esprit (Brevetabilité Logicielle, DADVSI, DRM, etc...)

L'année dernière, de nombreuses associations ont répondu présentes au Village du Libre : April EPN des Centres Sociaux de Paris EUCD Framasoft Globenet Lea-Linux Parinux Musique Libre OFSET ..

Cette année nous avons l'ambition d'augmenter encore son espace.


Vous y êtes les bienvenu.

Si vous êtes intéressé, merci de me le faire savoir le plus rapidement possible. Je vous indiquerais alors les modalités de participation.

Vous pouvez par ailleurs diffuser largement cette information.

Nous avons également le plaisir de vous convier aux débats prévus cette année sur l'Espace Multimedia :


Samedi 15h

"Internet, les nouveaux pouvoirs du citoyen"

Internet s'affirme ainsi de plus en plus comme un média répondant au désir d'intervention dans la vie publique. Blogs, podcast, wikis, sites participatifs, comment les citoyens font irruption dans la sphère médiatique ? Comment les politiques, notamment à l'occasion des élections de 2007, comptent renouveler leur rapport au citoyens ?


Dimanche 15h

"comment la technologie est mise au service de la surveillance et de la tracabilités de nos actes."

RFID, biométrie, vidéosurveillance, DRM... Au travail, chez soi, dans la cité, comme consommateur, dans son ordinateur, les technologies numériques font de plus en plus irruption au profit d'une surveillance permanente de nos faits, gestes, écrits ou paroles. Sans véritable cadre législatif pour les encadrer, des mesures techniques étendues se mettent en place loin du débat citoyen. Cette frénésie encore accélérée depuis le 11 septembre sert directement les multinationales de la production et de la diffusion de loisirs.

Comment remettre les technologies au service des citoyens et lutter contre ce délire marketting et sécuritaire ? En quoi le Logiciel Libre et les formats ouverts et interopérables sont des réponses à la surveillance intrusive ?


Comme il n'y a pas que l'informatique dans la vie, voici un premier aperçu de la programmation musicale : Benabar, Tête Raides, Diams, Coeur et Orchestre de Radio France...

Je reste à votre disposition pour toute les informations complémentaires qu'il vous semblerait utile d'obtenir et espère vivement votre présence.