SMSI Geneve Décembre 2003

De April MediaWiki

Compte-rendu de Jérémie Zimmermann

« j'ai pris mon temps avant de prendre ma plume pour vous raconter mon court séjour subjectif au Sommet Mondial sur la Société de l'Information.

j'y représentais les couleurs de l'April du mercredi 10 au jeudi 11 (le sommet se terminait le vendredi, mais j'ai dû rentrer plus tôt à Paris.)

le sommet à proprement parler se tenait au centre "Palexpo" de Genêve, près de l'aéroport, sorte de "salon des expositions" de la porte de Versailles, de taille comparable, je pense, et occupait l'équivalent de deux halles côte-à-côte. c'était assez énorme.

il était constitué d'une 1/2 douzaine de salles de conférences, dont une plènière énorme ou se sont succédés les 60 chefs d'état en flux tendu (inutile de vous dire que je n'ai pas assisté ou de très loin à leurs discours qui attiraient autant le feu des média qu'ils étaient consensuels et... bref... politiquement corrects.), ainsi qu'une 10aine de petites "rooms" dans lesquelles se tenaient les ateliers.

en plus de celà quelques stands et un cybercafé équippé de bornes sous un knoppix custom : juste mozilla, kmail et un autre soft réseau. pas une console et impossibilité de faire quoi que ce soit. ctrl+alt+backspace faisait automatiquement respawner la session...

outre le SMSI à proprement parler se tenait le ICT4D (Information and Communication Technologies 4 Developement, excusez du peu), sorte de salon des technologies ou l'on retrouvait des constructeurs, vendeurs, parmi les stands de pays en voie de développement. j'y reviendrais.

le ICT4D comprenait aussi une 10aine de rooms de conférence, plus ou moins grandes, au total ce sont 80 évènements (confs, pleinières, ateliers, ...) qui se tenaient par jour ...

vous comprenez maintenant pourquoi mon récit n'est pas objectif.

dès mon arrivée le mercredi matin, après une registration tardive, et affublé de mon badge contenant un RFID, une fois passé le security chekpoint orchestré par la police militaire suisse et les militaires de l'ONU, je suis allé à une conférence organisée par l'UNESCO "towards a knowledge society for all"... à ma grande surprise en plus des présidents du Nigeria et de Géorgie (je crois), était présent un CTO de SUN et.... Lawrence Lessig!! Larry nous a donc fait une variante de son traditionnel couplet sur le Copyright comme entrave au développement, et sur les dérives de ses récents remaniements (DMCA, mickey mouse act & consors...)

une représentante du gouvernement tunisien était également présente à cette conf. elle s'est fait interpeler au sujet de la tenue du 2ème round du SMSI dans son pays, et des entraves aux libertés fondamentales qui s'y opèrent tous les jours, notamment sur Internet... la question ayant été posée deux fois, elle fût un modèle de langue de bois, répétant 2 fois la même réponse, qu'elle avait déjà énoncé lors de son discours "internet dans les écoles;.. les petits enfants... la tunisie est très heureuse... " etc.

pause déjeuner, je me suis promené sur les différents stands. le stand de la Tunisie avec ses hôtesses en costume qui offraient dattes et casquettes (sans évidemment parler de la CyberPolice de Ben Ali!).

puis sur l'ICT4D je suis aller nouer des contacts très interessants avec des étudiants maliens, fous de logiciels libres qui étaient présents pour présenter les développements en matière d'Internet dans les écoles. ils m'ont raconté comment ils équippaient gratuitement les ISP de leur pays de logiciels libres incroyablement supérieurs aux équivalents commerciaux qu'ils utilisaient jusqu'alors, colonisant ainsi de libre l'infrastructure réseau de leur pays!!

j'ai ensuite parlé à quelques ivoiriens, me suis goinfré de petits fours offerts par le centre hospitalier genevois, fait le plein de stylos "UN" et ai discuté avec un type de l'UNESCO. Il ne connaissait pas Freeduc CD, mais m'a donné les coordonnées du "spécialiste" des logiciels libres de cette institution.

je suis ensuite allé assister à la conférence "free software for a free society" avec Lessig, Stallman, Greve, des représentants Africains et Brésiliens... très riche de rebondissements, mais comme toujours dans ce genre d'évènements, le public était majoritairement acquis à la cause du libre, à quelques exceptions près... Les exemples brésiliens et africains laissent beaucoup d'espoir pour l'avenir des ll dans les pays "pauvres";..

j'étais sur les rotules à 20h, mais d'attaque à 9h le lendemain :

conférence organisée par la Francophonie : "logiciels libres : solutions ou contraintes?". débat très vif entre Stallman, Jean Claude Guédon, Hervé Le Crosnier, un représentant Ivoirien, un gnome traducteur de chez Microsoft, un américain soi-disant représentant des petits programmeurs (propriétaires).

inutile de vous dire que le mec de chez M$ s'est fait casser en 8... par JC Guédon et H. Le Crosnier (dont les deux interventions étaient brillantes!!) notamment. extrait : m$: "moi quand je lance Word dans un Windows, ça marche, cest homogène, c'est fait pour. alors utiliser d'autre trucs (haha!) comme OpenOffice (haha!) c'est vraiment se tirer une balle dans le pied! (hahaha!) satisfait." jcGuédon: "vous parlez d'homogénéité comme si c'était une vertu en soi, mais ça n'est absolument pas le cas. en soi, l'hitlérisme était d'une magnifique homogénéité!" j'espère que quelqu'un aura enregistré ces débats.

J'en ai profité pour faire bénir mon laptop debian, bien que Richard n'ait pas eu son costume d'Ignatus ce coup-ci...

je mettrais peut-être quelque part mes rapides notes de ces quelques interventions...

l'après-midi je suis rapidement passé à une autre conf. de Stallman (encore!!!), puis après un tour sur le ICT4D ou j'ai fait la promo de Freeduc CD auprès de représentants sri-lankais, camerounais et autres, je suis allé à la conférence de lancement de l'initiative de réseau européen de corégulation, initiée par le Forum des Droits sur Internet : sorte de regroupement des entités réfléchissant comme FDI à la législation relative à Internet, mais du côté de la société civile, et ce dans le but de bâtir une base commune d'expertise disponible pour les législateurs...

...initiative louable vous en conviendrez, mais la réunion était quasiment monopolisée par un commissionnaire européen (à l'industrie et à la "société de l'information" je crois, un utra-libéral qui commenceait son discours sur internet en parlant de la child pornography et du spam....), et ponctuée par une intervention d'une #@$%! de chez Vivendi Universal, sur ces méchants pirates qui tuent la gentille industrie des "con-ténus"....

hélas, mon train m'attendait pour Paris, à peine le temps d'avaler quelques monceaux de fromage gratuits qui étaient lascivement présentés sur le stand éhonté du Haut Commité pour les Réfugiés de l'ONU, qui présentait une "offre technologique golbale" d'aide caritatives aux plus pauvres des plus pauvres, généreusement sponsorisée par m$.... (j'ai mangé du fromage payé par m$ histoire de leur couter des sous! je n'ai même pas eu de vers!! ;)

j'ai pu au passage me dégoutter en croisant les mecs adorables de LPI qui avaient setuppé le cybercafé, et qui offraient des certifications linux

  • gratuites*... le lendemain à 10h!!! (soit environ 15h après le départ de mon

train!!)

en définitive ces deux jours de sommet : - - beaucoup de conférences et d'évènements très riches - - beaucoup de contacts avec des représentants du sud très motivés par les ll - - une présence commerciale très forte, mais il fallait s'y attendre - - une langue de bois politico-politicienne, autour de la Tunisie notamment - - je n'ai rien vu de Genêve!

je pense que si j'en ai l'occasion, j'irais au 2ème round à Tunis. »