Reunion du 25 juin 2020

De April MediaWiki


Le groupe de travail Sensibilisation[modifier]

Le groupe de travail Sensibilisation de l'April a pour vocation de proposer des outils de communication permettant de sensibiliser le public aux logiciels libres et aux formats ouverts.
Le groupe se réunit chaque 3ème jeudi du mois. D'autres réunions ponctuelles peuvent être organisées au cours de l'année.
Les réunions sont annoncées sur l'agenda de l'April, sur l'Agenda du Libre, ainsi que sur la liste de discussion du groupe (inscription publique).

Consulter tous les comptes-rendus des réunions.
Consulter les projets en cours.

Réunion de jeudi 25 juin 2020[modifier]

La réunion de jeudi 25 juin 2020 a eu lieu en visioconférence.

Personnes présentes :

  • Isabella (animatrice)
  • mohican
  • Jérôme
  • Didier

Accueil à 17 h 15. Début de la réunion à 17 h 30, fin de la réunion à 19 h 50.

Le pad utilisé pendant la réunion.

Méthodologie - outils à utiliser[modifier]

Notes[modifier]

  • Suite à un point avec Christian, discussion autour du « pad » (document créé avec Etherpad) : ça doit être nécessairement court ? Nécessairement temporaire ?
  • On pourrait réduire la longueur du pad en mettant tout ce qui est en introduction dans des pages wiki
  • Nécessité d'éviter qu'il y ait une multiplication des versions, notamment pour les questions du quiz qui doivent par la suite être intégrées dans un document Writer pour impression
  • Une personne a normalement été trouvée pour installer la nouvelle version d'Etherpad sur les serveurs de l'April, mais on n'a pas encore de date précise

À faire[modifier]

  • TODO : commencer à transférer du contenu du pad au wiki

Méthodologie - feuille de route[modifier]

  • Qu'est-ce qu'on veut pour la V1 ?
  • mohican : un design « fini » est nécessaire
  • Décision de réduire à 2 les niveaux de difficulté pour la V1 (débutant et avancé) : cela nous fera moins de questions à trouver pour la V1
  • Pour le livret d'accompagnement, voir aussi ce qui a été fait pour le jeu Les Mystères du réseau

À faire[modifier]

  • TODO : Lister ce qu'on veut pour la V1
  • TODO : Mieux préciser les actions nécessaires pour finaliser la V1

Passage en revue des propositions d'amendements aux nouvelles questions sur les enjeux de l'informatique[modifier]

Notes[modifier]

  • On a pris en compte certains des amendements proposés.
  • On a acté qu'une question ne nous satisfaisait pas -> retour dans le bac à sable

Question général sur le logiciel libre - niveau débutant[modifier]

Placement : série 5 protections - II logiciels libres

Emma a développé un logiciel de coloriage en ligne et l'a mis à disposition sur le web. Elle a pris le soin d'accompagner le logiciel de son code source. Cela est-il suffisant pour qu'Emma puisse affirmer que son logiciel est un logiciel libre ? Vrai/faux

Réponse : Faux. Le code source donne effectivement la possibilité technique de mettre en œuvre les libertés fondamentales des utilisateurs et utilisatrices, mais une licence spécifique (dite "licence libre") est aussi indispensable pour que cela puisse être fait dans un cadre légal. C'est à dire donner les garanties juridiques nécessaires à l'exercice de ces libertés.

Question général sur le logiciel libre - niveau débutant[modifier]

Placement : série 4 liberté - C liberté de modifier

Geoffroy a publié son logiciel de prise de notes vocale sous licence libre, c'est-à-dire une licence qui accorde les quatre libertés fondamentales - exécuter, étudier, modifier, partager - aux utilisateurs et utilisatrices. Geoffroy a prévu de rendre le code source disponible dans un deuxième temps, car il voudrait mieux écrire certaines parties. Peut-on néanmoins déjà parler de logiciel libre ? Vrai/faux

Réponse : Faux. Si le code source n'est pas disponible, les personnes ne peuvent pas matériellement exercer leurs libertés fondamentales d'étudier et de modifier le logiciel.

Question sur la liberté de modifier - niveau avancé[modifier]

Placement : série 4 libertés - C liberté de modifier

Une petite commune utilise un logiciel non libre de gestion de places dans le cimetière. Elle aurait besoin d'une fonctionnalité supplémentaire pour gérer l'historique des occupations. Question : parmi les actions ci-dessous, quelles sont celles que la commune pourrait légalement entreprendre ? A : Demander à l'informaticienne salariée de la commune de faire les modifications B : Passer un appel d'offre public adressé aux entreprises de développement informatique C : Demander à l'éditeur du logiciel D : Choisir un autre logiciel qui gère cette fonctionnalité (par exemple OpenCimetière)

Réponse : C et D. Dans le cas d'un logiciel non libre, l'éditeur est le seul à détenir les droits nécessaires pour modifier le logiciel. Donc les actions A et B sont exclues. C : sous réserve que l'éditeur accepte et juge rentable de faire cette modification et que la commune ait le budget correspondant. D : sous réserve que les données présentes dans le logiciel non libre puissent être exportées dans un format exploitable.

Points forts, points de vigilance[modifier]

Voir le fonctionnement sur la page Les Points Forts et les Points de Vigilance

Points forts (+) :

  • Discussion autour de la nécessité de faire une planification des opérations pour sortir une V1
  • On a acté l'importance d'une feuille de route plus précise
  • avoir un curseur de l'état d'avancement ça stimule
  • Discussion autour de la méthodologie
  • Acter qu'une question ne marchait pas a ouvert une autre discussion et nous a fait voir d'autres pistes

Points de vigilance (-) :

  • Ce serait préférable d'utiliser « décideurs » à la place de gouvernance
  • On devrait essayer de respecter l'horaire de fin

Réunions à venir[modifier]

La prochaine réunion du groupe de travail Sensibilisation aura lieu jeudi 2 juillet 2020.
Pour les détails et vous inscrire aux réunions, voir les pages d'annonce sur l'agenda de l'April et sur l'Agenda du Libre.
Les réunions sont également annoncées sur la liste de discussion du groupe du travail. L'inscription à cette liste est publique.