RP-24-03-2005

De April MediaWiki

Framasoft.net : Les TIC, un monde à partager

Auteur : JACQUES DAIGNAULT (PRÉSIDENT, AQUOPS) Date : 20 mars 2005 (20 mars 2005) Licence : Creative Commons (by-sa) http://www.framasoft.net/article3688.html

Site : URL d’origine du document (AQUOPS) http://www.aquops.qc.ca/nouvelles/lettre.html


Acadie.net : Une encyclopédie virtuelle / Le mystère de la recherche virtuelle résolu

http://www.acadie.net/chronique/contenu.cfm?identification=6479


REUTER : Le MIT recommande le logiciel libre au Brésil

18/03/2005

SAO PAULO (Reuters) - L'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) recommande au Brésil d'opter pour un logiciel libre plutôt qu'un logiciel propriétaire comme ceux de Microsoft dans le cadre d'un programme de vente d'ordinateurs bon marché.

Le gouvernement brésilien envisage de prendre en charge en partie le coût

d'un million d'ordinateurs au plus qui seront proposés cette année à bas prix à des Brésiliens à revenus modestes. La décision sur le système d'exploitation de ces ordinateurs est imminente.

"Nous recommandons l'usage d'un logiciel libre de qualité plutôt qu'une

version simplifiée d'un logiciel propriétaire plus coûteux", écrit Walter Bender, directeur du laboratoire médias du MIT, dans une lettre au gouvernement brésilien obtenue par Reuters.

"Le logiciel libre est une bien meilleure solution en termes de coût, de puissance

et de qualité", ajoute-t-il.

http://www.reuters.fr/locales/c_newsArticle.jsp?type=techNews&localeKey=fr_FR&storyID=7942938


LExpansion.com : Le MIT recommande le logiciel libre au Brésil

http://www.lexpansion.com/art/32.0.129669.0.html

Le gouvernement brésilien, qui prépare un vaste programme de vente

d’ordinateurs bon marché, doit encore faire le choix du système d'exploitation. Pour faire pencher la balance, l'Institut de technologie du Massachusetts (MIT) lui recommande clairement d'opter pour un logiciel libre plutôt qu'un logiciel propriétaire comme ceux de Microsoft. Un million d’ordinateurs à bas prix pourraient être proposés cette année à des Brésiliens aux revenus modestes.

« Le logiciel libre est une bien meilleure solution en termes de coût, de puissance

et de qualité », écrit Walter Bender, directeur du laboratoire médias du MIT, dans une lettre au gouvernement brésilien obtenue par Reuters.