RP-12-06-2005

De April MediaWiki

Sommaire


1 - Neteconomie.com - Sacha Labourey, Jboss Inc. "Un Microsoft de l'Open Source" aurait du sens !" 2 - ZDNet.fr - À la demande de Bruxelles, Microsoft accepte l'accès gratuit à certains codes 3 - Clubic.com - Une Wenbox v2 : pour appeler PC éteint 4 - Journaldunet.com - L'Open Source, point de discorde entre Microsoft et Bruxelles 5 - PCImpact.com - Apple s'implique un peu plus dans l'open source 6 - Logiciellibre.net - Sacha Labourey (JBoss) : Un Microsoft de l'Open Source aurait du sens 7 - 01Net.com - Harmony met Java en open source 8 - Boursier.com - Les clusters de Linux Networx sont certifiés pour exécuter le logiciel de simulation de réservoir ECLIPSE 9 - ZDNet.fr - La nouvelle distribution Debian est prête


1 - Neteconomie.com : Sacha Labourey, Jboss Inc. "Un Microsoft de l'Open Source" aurait du sens !"

07/06/2005

Directeur Général de JBoss Europe, Sacha Labourey présente sa société, son serveur d'application J2EE et partage sa vision de l'opensource professionnel.

(...)

JB - Comment peut-on définir votre métier ? Proposer gratuitement un progiciel de qualité aux entreprises et gagner votre vie sur les services associés ?

SL - Oui. Nous appelons ce modèle "l'Open Source Professionnel" car nous combinons une vision d'éditeur de logiciel, avec ses problématiques de développement, de test, de marketing, de support, etc… avec celle d'un acteur de l'Open Source, dont le code logiciel est sous licence LGPL. Mais nos revenus ne viennent pas de licences mais bien de notre activité de conseil.

Contrairement aux grands éditeurs de progiciels, qui tirent également une grande partie de leurs revenus des services mais qui dépensent énormément pour vendre des licences, notre stratégie consiste à diffuser le plus largement possible notre progiciel (déjà 6 millions de téléchargements) sur le marché, et ensuite d'accompagner les grosses organisations souhaitant bénéficier de nos services pour déployer des applications sur notre serveur d'applications Open Source.

JB - On a longtemps opposé le modèle du logiciel propriétaire, tirant ses revenus des licences à celui du logiciel libre, tirant ses revenus du service. Pourquoi ne pas adopter un modèle hybride comme celui de MySQL AB ?

SL - Après l'apparition du logiciel libre dans les années 80 et d’agrégateurs Linux dans les années 90, JBoss appartient comme MySQL AB à une seconde génération d'acteurs développant de nouveaux logiciels Open Source. Mais là où JBoss ne contrôle qu’entre 50% et 90% du code des logiciels sur lesquels il fournit des services et mise sur le développement d'une communauté, MySQL fait effectivement encore plus fort en contrôlant 100% du code et en proposant une double licence, propriétaire pour les projets commerciaux, Open Source pour les projets non commerciaux.

A la création de la communauté JBoss, nous avons fait le choix de la licence LGPL qui garantit que toute amélioration du code sera redistribuée à la communauté tout en permettant de développer une activité commerciale et de vendre des services. Ce modèle nous convient.

(...)

L'article : http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/20050607163450


2 - ZDNet.fr : À la demande de Bruxelles, Microsoft accepte l'accès gratuit à certains codes

Par Christophe Guillemin 07/06/2005

Technologie - Afin de faciliter l'interopérabilité des produits serveurs de Microsoft avec des logiciels libres, la Commission a convaincu l'éditeur de divulguer gratuitement certains de ses codes. En échange d’une clause de confidentialité dans ses licences.

(...)

Après de longues négociations, Microsoft a finalement accepté ce principe de la gratuité de l'accès au code, alors qu'il souhaitait auparavant qu'il se fasse contre rémunération. «Désormais, [Microsoft] fournira gratuitement certaines des informations qu'il est tenu de divulguer», indique Bruxelles. Contacté par ZDNet.fr, la Commission européenne et Microsoft n'ont pas souhaité préciser quelles portions de codes étaient concernées. Seule indication: il s'agit de «protocoles permettant l'interopérabilité entre les serveurs Microsoft et les logiciels concurrents».

Gratuit mais pas en GPL

L'accès à ces information ne sera pas pour autant totalement libre. Selon nos informations, la Commission avait initialement proposé que ces portions de code soient en licence GNU/GPL – principale licence des logiciels libres, qui permet d'accéder au code, de le modifier et de l'intégrer dans ses travaux, à condition de le redistribuer à la communauté. Microsoft a refusé la GPL, lui préférant la clause de confidentialité. Un développeur pourra donc intégrer gratuitement les protocoles d'interopérabilité en question dans ses produits, mais n'aura pas le droit de les divulguer à un tiers, indique une source proche du dossier.

(...)

L'article : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39230650,00.htm


3 - Clubic.com : Une Wenbox v2 : pour appeler PC éteint

07/06/2005

Le spécialiste français de la voix sur IP, Wengo a officialisé aujourd'hui ses nouvelles offres de téléphonie. Wengo propose toujours son logiciel le "Wengo Phone" qui a été mis à jour et dont le but est de concurrencer le célèbre Skype. Comme Skype, le logiciel Wengo Phone permet d'appeler gratuitement un autre utilisateur PC de Wengo via Internet.

Wengo propose également un service de téléphonie vers les postes fixes locaux et nationaux

qui propose des communications illimitées grâce à un abonnement mensuel de 7 euros. Wengo propose désormais deux appareils pour exploiter ce service.

(...)

Les projets à venir

Après ce lancement, Wengo va travailler sur une éventuelle Wenbox v3 qui pourrait offrir d'autres fonctionnalités, on parle notamment d'envois de SMS/MMS et d'un projet "visiophonie" pour le mois de septembre. La société a également l'intention de se rapprocher davantage du monde du libre pour porter son logiciel Wengophone vers d'autres plateformes comme Linux, Mac OS X ou Symbian.

L'article : http://www.clubic.com/actualite-20656-les-nouvelles-offres-wengo-officialisees.html


4 - Journaldunet : L'Open Source, point de discorde entre Microsoft et Bruxelles

09/06/2005 Fabrice DEBLOCK, JDN Solutions

Derrière les propositions faites la semaine dernière par Microsoft à la Commission européenne pour faciliter l'interopérabilité, se cache la question de la nature même du code publié, l'éditeur refusant d'emblée toute licence libre.

(...)

“Afin de trouver une solution aux questions complexes posées ces dernières semaines, nous avons fait de profondes concessions,” a déclaré le P-DG de Microsft Steve Ballmer.

(...)

Alors que la Commission a déclaré lundi qu'elle allait examiner ces propositions et les tester, un point d'interrogation - et non des moindres - subsiste néanmoins. Microsoft a en effet précisé le même jour que les informations qu'il fournirait sur ses interfaces ne seraient pas publiées sous licence Open Source - mais sous forme de clause de confidentialité - pour certaines parties de code considérées comme relevant de l'innovation.

(...)

La FSF Europe (Free Software Foundation) a aussitôt protesté contre cette notion d'innovation, par l'intermédiaire de Georg Greve, son président. “En acceptant la notion que certains protocoles pourraient être considérés comme de l'innovation, la Commission a ouvert une boîte de Pandore [...]. Microsoft va ainsi déclarer que tous ses protocoles sont innovants et les défendre le plus longtemps possible”.

(...)

L'article : http://solutions.journaldunet.com/0506/050609_microsoft_ue.shtml


5 - PCImpact.com : Apple s'implique un peu plus dans l'open source

Source : ZDnet - Par Vincent Hermann 08/06/2005

(...)

Apple souhaite ainsi désormais participer pleinement au développement de Safari et réunir le travail qui a été fait avec celui de KHTML. La dissension entre la société et le groupe avait mené à une cassure dans le développement, et Safari commençait à l'éloigner du projet initial. Les historiques des frameworks WebCore et JavaScriptCore seront désormais disponibles sous CVS. L'API de WebCore passe également sous modèle open source, ce dont la communauté KDE se réjouit. La gestion des bugs et failles sera maintenant publique et pour cela, une mailing-list a été créée (webkit-dev@opendarwin.org), ainsi qu'un canal IRC (#webkit sur irc.freenode.net).

(...)

L'article : http://www.pcinpact.com/actu/newsg/21684.htm


6 - Logiciellibre.net : Sacha Labourey (JBoss) : Un Microsoft de l'Open Source aurait du sens

08/06/2005

(...)

JBoss se voit comme un concurrent de BEA et d'IBM sur le marché des serveurs d'applications J2EE. Il juge Jonas trop franco-français et finalement peu visible sur le marché. Quant à Geronimo, de la Fondation Apache, il n'est pas encore sorti en version 1 et ne serait pas utilisé en production. Il voit .Net comme une menace à plus long terme pour J2EE. Il ne voit pas réellement LAMP comme une plate-forme concurrente ; il la cantonne aux applications pur Web. Par contre, il conçoit mieux l'extention de LAMJ (Linux, Apache, MySQL, JBoss) comme plate-forme middleware complète.

(...)

Source : http://www.neteconomie.com/perl/navig.pl/neteconomie/infos/article/20050607163450

L'article : http://www.logiciellibre.net/shortnews.php?ref=20050608


7 - 01Net.com : Harmony met Java en open source

Frédéric Bordage , 01 Informatique 06/06/2005

Sun soutient officieusement la machine virtuelle créée par la fondation Apache. Harmony pourrait contribuer à « standardiser » Java.

(...)

Harmony vise à fédérer les initiatives open source et propriétaires proposant une machine virtuelle Java (JVM) et un socle Java 2 Standard Edition 5 (J2SE) sous licence Apache 2.0. Pour mémoire, J2SE regroupe un ensemble de bibliothèques de fonctions qui accélèrent et standardisent les développements pour les postes utilisateurs. C'est aussi le socle de base de J2EE.

(...)

Dans ce contexte, Harmony mettrait fin aux querelles des éditeurs et des communautés open source en fédérant les initiatives au sein d'un projet commun, qui deviendrait à coup sûr un standard de fait. Harmony serait ainsi le « Linux de Java » et contribuerait à harmoniser le niveau de portabilité, de performance et de fiabilité du langage.

La valeur ajoutée des éditeurs comme IBM et BEA ne serait plus de développer en totalité une JVM et un JDK chacun dans leur coin. Elle résiderait plutôt dans leur capacité à adapter un socle commun à des contextes particuliers - AIX sous PowerPC - ou à fournir des fonctions avancées telles que le clustering.

(...)

L'article : http://www.01net.com/editorial/280038/developpement/harmony-met-java-en-open-source/


8 - Boursier.com : Les clusters de Linux Networx sont certifiés pour exécuter le logiciel de simulation de réservoir ECLIPSE

08/06/2005

SALT LAKE CITY, June 8 /PRNewswire/

Désormais les producteurs de gaz et de pétrole peuvent implémenter les clusters Linux pour exécuter le logiciel ECLIPSE

Linux Networx a annoncé aujourd'hui que ses clusters Evolocity(R) sont certifiés pour exécuter le logiciel de simulation de réservoir ECLIPSE(R) de Schlumberger, la plus grande société de services pétrolifères du monde. Linux Networx est le tout premier fournisseur spécialisé de systèmes informatiques à haute performance (HPC) Linux à être certifié pour exécuter le logiciel de simulation de réservoir ECLIPSE.

Le système Evolocity certifié avec ECLIPSE permet aux producteurs de gaz et de pétrole de bénéficier d'un cluster Linux puissant et rentable prêt à exécuter l'une des applications de simulation de réservoir les plus prévalentes.

(...)

Le Centre de services européen de Schlumberger à Aberdeen, au Royaume Uni, exécute actuellement ECLIPSE sur un cluster Evolocity de Linux Networx.

La certification inclut des systèmes à 64 bits basés sur des noeuds AMD Opteron(TM) à traitement parallèle, une interconnexion à haute vitesse Infiniband, et la distribution de système d'exploitation SUSE Professional 9.1 Linux. Linux Networx rejoint la liste des distributeurs de matériels certifiés inclus dans la version d'ECLIPSE (2005A) de cette année.

(...)

Site web : http://www.linuxnetworx.com

L'article : http://www.boursier.com/vals/ALL/cp.asp?id=19168


9 - ZDNet.fr : La nouvelle distribution Debian est prête

Par la rédaction ZDNet France 08/062005

Il aura fallu trois ans de développement pour que la nouvelle version de l'OS GNU/Linux Debian voit le jour. Elle a accusé une succession de reports qui n'était pas sans poser de gros problèmes, comme le confiait récemment à ZDNet.fr Alcôve, société française de services en logiciels libres (SSLL). Mieux vaut tard que jamais, la version stable finale de Debian 3.1 est désormais disponible gratuitement en téléchargement sur le site de ce projet communautaire d'OS libre. Des CD-Rom seront bientôt disponibles chez les revendeurs, indique Debian.org.

(...)

L'article : http://www.zdnet.fr/actualites/informatique/0,39040745,39231192,00.htm