Réunion April/Entreprises novembre 2010

De April MediaWiki

La réunion April/Entreprises de rentrée a eu lieu le 12 novembre 2009 dans les locaux d'Acadore

Présentations éclair[modifier]

PLOSS Rhône-Alpes, par François Aubriot[modifier]

Initiative démarrée début 2010, en calquant ce qui avait été fait dans différentes régions (Ouest, PACA, Paris...) :

  • statuts de l'association déposé il y a 1 mois
  • actuellement 23 entreprises : 500 collaborateurs (90% de TPE <10 salariés)
  • recouvrement géographique : Rhône Alpes

Objectifs :

  • mieux se connaître, répondre à des appels d'offre ensemble,
  • influer sur les filières de formation (CESI, Universités) pour les aiguiller sur les besoins des entreprises
  • site ploss-ra.fr

Réponse fait dans le cadre d'un appel d'offre DATAR :

  • siège de l'association à Tarare (maire très actif, ville avec gros projets de conversion de l'activité depuis le textile vers ... d'autres choses)
  • volonté d'être indépendant des collectivités locales
  • demande de 160K€ dans le cadre d'un pole d'innovation en LL : 140K€ dans un budget d'investissement : 2 missions : fédérer la R&D pour les sociétés adhérentes (2 doctorants + un ingé)
  • réfléchir et faire une forge à destination des collectivités locales de taille moyenne (pour son SI). conf de presse début décembre.

En relation avec le cluster Libertis, mais pas avec AquineTIC

Les fondations FLOSS, par Patrice Bertrand[modifier]

Télécharger la présentation de Patrice

  • autre document : http://www.cnll.fr/news/pour-des-fondations-floss
  • Dépôt de code source
  • Reconnaissance d'utilité publique => réductions d'impôt sur les dons. Relève du Conseil d'État, donc besoin d'appuis politiques
  • Les entreprises françaises ne contribuent pas suffisamment
  • Sélection stricte des projets (non redondants, pertinents...)

Questions :

  • Pourrait rentrer dans le cadre de la Plate-forme mutualisée d'innovation (projet évoqué à Systematic)
  • Concurrence avec d'autres structures existantes ? (Pôles de compétitivité, associations ) apriori non, pourraient en profiter. différence avec les pôles de compétitivité : transfert de propriété du code
  • En porte-à-faux avec le débat sur le crédit impôt recherche ?

Xivo IPBX, Xavier Carcelle[modifier]

Télécharger la présentation de Xavier

  • Avencall = fusion avec Proformatique, qui en est le département R&D
  • développement d'une solution libre d'IPBX pour moins de 30 appels
  • http://www.avencall.com/
  • Hardware libre. Vont publier la carte des schémas électroniques. Développer une communauté autour du produit. Fabriqué en Normandie.

Quelle licence ?

  • Échanges avec des allemands, des gens d'Openmoko, etc. Au départ, CC
  • Créative communs pour les fichiers de sortie dans un premier temps de réflexion
  • Label (treademark) au final en cours de réflexion : doit répondre à un certain nombre de critères (adaptation des 4 lignes sur la liberté de la FSF adapté au hardware). "OH&A"

Solutions Linux 2011, par Carole Jardon[modifier]

  • Nouveau salon en gestation (en même temps que IPconvergences) sur le Cloud Computing. Trophées innovation IP convergences : Avencall a participé (Orange a gagné)
  • Dates au CNIT (Paris la Défense) : 10-12 Mai 2011 (13e édition)
  • chiffres 2010 : 8212 visiteurs
  • contenus et confs 2011 : toujours les keynotes d'ouvertures. Sacha Dunas ne s'occupera plus des conférences, Amélie De Guerry le remplace.
  • Les "formations" technologiques ne seront plus payantes (??)

ès peu d'étudiants

Points forts ?

  • Une vingtaine de thématiques fortes représentées dans les confs.
  • CSP des visiteurs ? 30 % TPE - Très Grands comptes : 25 % - 21 % Dirigeants (...) - 9% ingénieurs
  • Carole intéressée par propositions => Demander chiffres à Carole

Retours sur Open World Forum 2010 (Forum Mondial du Libre) , par Philippe Montargès[modifier]

  • Succès d'audience : 1450 participants, dont 30 % internationaux, 35 pays représentés
  • 9 think tanks majeurs. 4 initiatives fortes : DSI open souce ; cloud computing ; analystes ; sommet des pays émergeants (BRIC : Brésil, Russie, Inde, Chine). Femmes dans l'open source aussi.
  • Press release conséquente, disponible sur le site
  • Logique de groupes de travail et production de contenus, alimentés tout au long de l'année, le Forum n'étant que le moment de compte-rendu
  • http://www.openworldforum.org/
  • Présidence tournante. Philippe était le président cette année. Remercie le soutien de l'April dans la préparation des sujets sociétaux, et pour faciliter la venue d'Eben Moglen


Actualité April vu sous le prisme de l'entreprise[modifier]

marchés publics[modifier]

Appels d'offres discriminants parce qu'ils mentionnent une marque particulière (20 à 30 % des appels d'offre). L'appel d'offre doit décrire des besoins, mais pas de marques, ni technologie ni licence, ou dans le cas contraire préciser "ou équivalent".

Expliquer aux acheteurs publics que c'est illégal, mais surtout qu'ils se privent d'opportunités.

Campagne en plusieurs temps : en ce moments, réflexions juridiques sur ce qu'il est possible de faire

Rôle de l'April :

  • fournir du conseil aux entreprises, travail de médiation entre les entreprises et les collectivités territoriales
  • documenter des cas emblématiques
  • Écrire aux associations d'élus (présence au Salon des maires de France)
  • lancement dans les jours à venir.

Rôle de l'April : faire le médiateur entre les collectivités et les entreprises

Pour agir :

  • l'entreprise doit s'intéresser à l'appel d'offre : "intérêt à agir"

Dotriver a été débouté (pré-contractuel ???) n'ayant pas fait le travail de réponse à l'appel d'offre (de s'intéresser au marché)

Mairie de Marseille : "bazooka à visée préventive" pour valoriser le travail local fait par les entreprises et pour faire un exemple. Travail préliminaire avec Libertis

Ministère de la Défense ("Openbar" toutes licences sur 3 ans) : pas d'appel d'offres mais marché négocié. Un certains nombre de directives internes semblent aller contre ce marché-là, on se renseigne via les parlementaires.

Au Québec, la procédure de Savoir-faire Linux a duré au moins 3 ans, mais a eu des retombées très positives.

En Italie, un appel d'offres demandant exclusivement des technologies libres dénoncé par des éditeurs proprio qui ont été déboutés.

En IDF, un appel d'offre également qui spécifie du libre.

Liste de discussion sur le sujet, animée par Jeanne : atelier@april.org

Synthèse en cours de rédaction

Travail en collaboration avec le CNLL

Si on trouve un combat pertinents, pourra-t-on compter sur le soutien financier des différents acteurs ?

L'April n'a pas de ressources financières, mais met à dispo ses ressources humaines (permanents et bénévoles).

Pb de l'éducation nationale ? de plus en plus l'État se désengage, de plus en plus Conseils régionaux et Mairies

Requêtes autour d'accès à des documents administratifs CADA[modifier]

Midi-Pyrénées : pourquoi des boîtes du libre n'ont pas répondu ?

s'agissant de portables, toutes les technologies sont verrouillées en amont Exemple de la Réunion : 18 000 portables sans OS

Si on a vent d'études à demander au CADA : signaler à Jeanne le titre exact et la date.

Éducation : formation professionnelle et enseignement secondaire[modifier]

  • Philippe : que faire pour inclure le libre dans les cursus ?
  • Pour la formation spécialisée, il y a des filières qui se créent. Pour l'enseignement général, le libre est moins pris en compte.
  • Définir les contenus, au-delà de la technologie : chez Alter Way, séminaire d'intégration. - - - Jérôme : Faire un référentiel des contenus existants.
  • Existe-t-il une base de données des filières existantes ? http://www.april.org/se-former-au-logiciel-libre et FormationsLogicielsLibres pour en signaler
  • Projet de support de cours
  • Formations professionnelle : plutôt instances régionales / locales => soutraiter aux cluster régionaux ?

TODO => page wiki pour référencer des contenus et contact avec educ@

Indicateurs du libre[modifier]

  • Ajout du SIRET pour historiser
  • Le CNLL récupère déjà des données. Alliance libre aussi. on peut pas mutualiser ?

L'April peut inclure dans son questionnaire une case : "Vous êtes membre d'une asso pro, acceptez-vous qu'on leur transmette ces données ?" Chaque étude a des questions propres, pas forcément partageable.

Rendez-vous européens[modifier]

De plus en plus présents au niveau européen avec l'arrivée de Jeanne :

  • Agenda numérique : plan d'action pour les 5 ans à venir, avec définition de 100 actions
  • Cadre européen d'interopérabilité (EIF) : bloqué depuis 3 mois par un échange interservices, ça bataille dur.

Nelly Kroes plutôt favorable à nos actions. Compromis : "open source" pas mis par écrit, mais mentionné dans les discours

  • Parlement : flux vidéos, pb remonté par les assistants parlementaires, premier point de sensibilisation. A moyen terme : OS libre, actuellement impossible même pour ceux qui voudraient le faire

Point Acta[modifier]

Version de l'été interdisait le contournement des DRM => April a rencontré un des négociateurs français.

Dernières rumeurs : l'Europe ne veut pas de contrôle d'usage (bonne nouvelle) mais se fout de l'interopérabilité (mauvaise nouvelle). De plus, texte modifiable après coup par les États.

Rédaction des synthèses pas Jeanne[modifier]

TODO : ajouter Interopérabilité au slide

Synthèses (cf slides) sur les différents points institutionnels par Jeannes depuis son arrivée :

  • DRM : publié
  • Brevets logiciels, marchés publics, vente liée (en cours)

April et les entreprises[modifier]

Colloque "Éditeur de Logiciel Libre"[modifier]

Dates : Fin 1er trimestre 2011 (avant SGL). Forme : Barcamp, 3 grandes confs et des ateliers

Des acteurs pour travailler là-dessus ?

quelle cible ? éditeurs

CNLL partant : dans le cadre de l'université d'hiver du CNLL (janvier)

OpenHardware[modifier]

Définir le périmètre, étudier l'existant.

Intérêt citoyen + business model (Xivo). Des projets qui vont du satelite à la Lune (CCC) à l'industriel.

François T : Avoir des interfaces bien définies serait déjà un gros progrès

Philippe : Définition ?

Xavier : appareils électroniques : les datasheets et le design sont confidentiels : schémas électronique et fichiers de production. Openmoko est allé le plus loin (limite : puce Samsung). Arduino et le Duomilanove (toutes les specs sont disponibles) : A long terme : les projets OpenHardware pourraient mutualiser les laboratoire et les lieux de production. localisation en plus de la production (et des compétences). http://hackable-devices.org/products/product/ArduinoDuemilanove-atmega328/ A administrateurs April intéressés sur le sujet : Philippe Pary et Sébastien Dinot

25 projets enregistrés pour l'instant


Logiciels Métiers[modifier]

Beaucoup de projets pour les ERP chez les membres de l'April là dessus. Comment valoriser cela ?

Mutualisation de développements : Genivi (Patrice Bertrand), exemple récent réunissant de grandes entreprises dans le secteur automobile, en open source http://www.genivi.org/

Peut être axer plus Mutualisation de développements que Logiciels Métiers dans ce cas.

Patrice Bertrand fait partie du comité de Syntec numérique et préside la thématique Open Source (il y a aussi Fermigier, Benjamin Jean, Red Hat...).

Fred : ce serait intéressant de leur faire prendre position sur le brevet logiciel

Syntec représentatif de la filière du libre ? pas vraiement. Seules les grosses boîtes présentes.

Important que le libre se positionne sur ADIRA, EDIT, Greenlog ??


Bénévolat valorisé (proposition Loïc Dachary, Outflop)[modifier]

Rendre visible les contributions au LL qui n'ont pas de valorisation économique immédiate

http://wiki.april.org/w/BenevolatValoriseArgumentaire

Liste entreprises@[modifier]

Différencier la liste "officielle" (annonce des réunions, etc) et une seule liste de débats, plus fourre-tout et pas modérée.

TODO : Réactiver gte@


Divers[modifier]

Gouvernance (par Oracle) des projets Java, Openoffice, Mysql, etc... ?[modifier]

Teclib' était porté vers Sun. Au moment du rachat se sont posé la question, et sont repartis sur un partenariat Oracle. Tout un travail de dialogue. Les produits ne sont pas rayés du catalogue, etc.

Sur OpenOffice, par ex, force financière qui se traduit en nombre de développeurs, par rapport à LibreOffice. Arrêt d'OpenSolaris : guerre déjà perdue...

Alter Way partenaire Sun pour la formation MySQL. Contrat renégocié avec Oracle. Equipes historiques démantelées, du coup l'activité générée par l'éditeur est proche de 0. Donc le partenariat sera remis en cause l'année prochaine, réorienté vers SkySQL. (fork en cours qui a l'air de bien se lancer)

L'April a été en contact avec Oracle et avec ses lobbyistes européens. Oracle s'était engagé à ne jamais utiliser ses brevets de manière offensive, ce qui a été remis en cause dans son attaque de Google. Ils voient Java comme un format standard et cherchent à protéger la cohérence de leur format + vente des licences pour les mobiles, et le fork de Google menace leur business. Pas francs du collier non plus par rapport à la fondation Apache (projet Harmony). Autre pb : gouvernance d'Oracle. Ils ne veulent pas de fork. Le fork reflète un malaise dans une communauté : c'était le cas dans OpenOffice, avant le rachat de Sun. Dans le cas d'OpenOffice plutôt une bonne chose. La porte reste ouverte à Oracle si changement de gouvernance. De plus, manque de valorisation du code : des parties de doc encore en allemand depuis des années... Un point positif : des acteurs importants, comme Canonical. Le fork LibreOffice en préparation depuis un an, et ils ne l'auraient pas lancé sans avoir le soutien du principal développeur allemand. Il y aura à terme la création d'une Fondation française.

Attitude de l'April : accompagnement et dialogue.

Les forks sont plutôt une preuve de dynamisme, pas dramatique. Compliqué d'une point de vue marketing. Expliquer que la pérennité du code passe par les forks. Important aussi qu'il y ait des prestataires pour accompagner le mouvement. Les entreprises du libre ont donc un vrai rôle à jouer pour accompagner les entreprises.

Présents[modifier]

  • Xavier Antoviaque et David Blanchard, Flouzo
  • François Aubriot, Dotriver
  • Patrice Bertrand, Smile, CNLL
  • Annaïg Denis, Alliance Libre
  • Franco Gasperoni, Adacore
  • Carole Jardon, Solutions Linux
  • Philippe Montargès, Alter Way
  • Jérôme Bourdoncle, Hedera Technologies
  • Christophe Roux, Axupteam
  • François Aubriot, DotRiver
  • François Tigeot, Zefyris
  • Olivier Cayrol, Logilab
  • Pascal Aubry, Telcib'
  • Xavier Carcelle, Avencall