Matériel Libre

De April MediaWiki
Logo-sensibilisation.png Bienvenue sur un projet Logo-sensibilisation.png
du groupe de travail Sensibilisation


Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente une liste en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.

Définir le matériel libre[modifier]

Le Conseil d'Administration du 11 février 2011 a demandé à Sébastien Dinot et Philippe Pary de cartographier les acteurs du matériel libre et de les consulter pour voir s'il était possible de définir la notion de « matériel libre ».

Ressources[modifier]

Questions à poser[modifier]

  • Utilisez vous le terme « matériel libre » pour désigner vos réalisations ?
  • Comment définissez-vous le matériel libre, si possible sur base de critères objectifs ?
  • Quelle est la finalité du matériel libre pour vous ?
  • Faites-vous une différence entre un matériel ouvert et un matériel libre ? (comme l'April distingue l'usage des termes OpenSource et Logiciel Libre)
  • Êtes-vous en relation avec d'autres acteurs se réclamant du matériel libre ?
  • Si l'April s'engageait en faveur du matériel libre, quel type d'action pensez vous qu'elle pourrait mener ?

Courrier à envoyer[modifier]

Titre : Questions sur le matériel libre
Reply-to : secretaire@april.org
Bonjour,

Je vous contacte pour vous poser quelques questions sur le matériel libre.
En effet l'April, association de promotion et de défense de l'informatique libre,
mène une réflexion sur le matériel libre et souhaite mieux cerner les habitudes et les attentes des acteurs de cette communauté.

L'April souhaite également établir des relations dans le domaine du matériel libre.

Auriez-vous l'obligeance de prendre le temps de répondre à ces quelques questions ?
Votre participation sera fort utile pour mieux définir nos futures actions :

* Utilisez-vous le terme « matériel libre » pour désigner vos réalisations ?

* Comment définissez-vous le matériel libre, si possible sur base de critères objectifs ?
 
* Quelle est la finalité du matériel libre pour vous ?

* Faites-vous une différence entre un matériel ouvert/open hardware et un matériel libre ?
(comme  l'April distingue l'usage des termes OpenSource et Logiciel Libre,
voir sur http://www.april.org/position-sur-la-terminologie-logiciel-libre-open-source )

* Êtes-vous en relation avec d'autres acteurs se réclamant du matériel libre et si oui lesquels ? 

* Si l'April s'engageait en faveur du matériel libre, quel type d'action pensez-vous qu'elle pourrait mener ?
 
Merci d'avance pour vos réponses.
Librement,

Lionel Allorge
Secrétaire de l'April
http://www.april.org

Acteurs identifiés[modifier]

Cette liste vient compléter la liste des projets libres disponible plus bas.

La grotte du barbu[modifier]

Blog bidouille hardware

hackable devices[modifier]

Projet d'entreprise en matériel libre

m.e.u.h/lab[modifier]

Projet d'espaces de création de matériel

OpenMoko-fr[modifier]

Communauté francophone d'OpenMoko

Tetalab[modifier]

Hacker space à Toulouse orienté matériel

TuxBrain[modifier]

Espagne

KD85[modifier]

Belgique Société de Vym Vandeputte, acteur hyper-actif du matériel libre

diamond éditions[modifier]

Revue open silicium

FabLabSquared[modifier]

Présentation de FabLabs à la cité des sciences de la Villette à Paris. Une initiative de la FING.

Snootlab[modifier]

Entreprise d'électronique basée à Toulouse orientée Arduino, produits sous licence OpenHardware et OpenSource

OpenPCR[modifier]

Projet de développement d'une machine PCR (polymerase chain reaction). Produit commercialisé

Projets de matériel libre[modifier]

Cette page vise à présenter des projets de matériels ou équipements électroniques "libres", c'est-à-dire dont les schémas sont fournis sous des licences permettant l'utilisation, l'étude, la modification et la distribution (sans contraintes liés à des brevets par exemple).

Apertus[modifier]

Apertus est un projet de caméra vidéo professionnelle libre.. Voir Apertus, l’Open Source Cinema

Arduino[modifier]

Arduino est le nom d'une série de cartes électroniques libres (typons et schémas sous licence CC-By-SA, logiciel sous licence LGPL) destinées au prototypage et conçues par la société éponyme. Ces cartes sont architecturées autour de micro-contrôleurs de la famille Atmel AVR. La société propose des kits à monter soi-même ou des cartes pré-montées.

Armadeus[modifier]

Armadeus est un projet de conception de cartes SBC libres à base de processeur ARM pour l'électronique embarquée grand public. D'origine communautaire, les initiateurs du projet ont ensuite créé une société du même nom pour assurer la fabrication en petite série et fournir du service aux industriels qui en demandaient.

BeagleBoard[modifier]

beagleboard.org est une fondation à but non lucratif créée pour faire la promotion de l'utilisation des logiciels et du matériel libre dans l'informatique embarquée.
Leurs cartes sont 100% libres, et le plus souvent, les documentation des composants utilisés sont librement accessibles.
A noter tout particulièrement la BeagleBone Black, la dernière née (info Juillet 2013) du projet, une carte dans un format similaire à la Raspberry-Pi (qui n'est pas libre), un peu plus puissante, et à un coût très proche.

DomoTab[modifier]

Le projet DomoTab a pour objectif de créer une centrale de contrôle domotique libre.
Le matériel est dans un premier temps placé sous licence CC-by-nc-sa, et la libération ne sera complète (CC-by-sa) qu'après un nombre de ventes minimum de chaque élément.

Babylone[modifier]

Les industriels et centres de recherche réunis autour du projet Babylone ont pour ambition de concevoir des composants matériels et logiciels libres et certifiables pour l'aéronautique. À l'heure où ces lignes sont écrites (octobre 2010), la première phase de Babylone est terminée et sa seconde phase est en cours de labellisation par le pôle de compétitivité Aerospace Valley.

Milkymist[modifier]

Projet matériel pour visual jokeys libre http://www.milkymist.org

OCCOX[modifier]

OCCOX est une plateforme de développement industrielle, développée par la société DEMTECH, pour des systèmes M2M. Elle permet, en particulier, la réalisation rapide de nœuds de réseaux de capteurs autonomes (communication radio et alimentation par Energy-Harvesting). Cette plateforme est constituée d'un ensemble de cartes (13 actuellement) au format 1/4 Europe équipée d'un processeur Atmel de type ATmega basse consommation et communiquant via un bus dont le format est ouvert. Un modèle de programmation pour l'écriture de programmes ultra basse consommation a été développé (adapté des Statecharts de Harel en fait). Tous les schémas et outils de réalisation (fichiers Gerber)sont publiés actuellement sous licence CC By-SA et tous les firmware sous licence GPL. Une licence mieux adaptée au matériel est à l'étude. Cette plateforme a été retenue pour la partie M2M de la plateforme Télécom PACA. Le site OCCOX est en chantier en ce moment.

OpenCores[modifier]

The #1 community within open source hardware IP-cores : http://opencores.org/

OpenKnit[modifier]

OpneKnit est un projet de machine a tisser dirigée par un contrôleur Arduino. Voir cet article : OpenKnit : une imprimante de vêtements open-source

Paparazzi[modifier]

Paparazzi est un projet de mini-drône libre (logiciel et matériel) développé par l'ENAC (École Nationale de l'Aviation Civile) depuis 2004. Paparazzi est plus particulièrement destiné au monde de la recherche et aux applications civiles mais une start-up propose déjà des services basés sur ce mini-drône et Thales s'en est inspiré pour créer un drône à usage militaire (« Spy'Arrow », présenté au salon du Bourget en 2009).

Protei[modifier]

Protéi est un projet de bateau sous licence libre pour nettoyer les océans. Voir cette page Protei : un bateau open-source pour nettoyer les océans et le reportage Drone OpenSource Protei de César Harad vu sur Thalassa.

Ristretto[modifier]

Ristretto est un projet de plate-forme satellitaire libre porté par le CNES. Si ce projet est à destination des unités de recherche et du monde de l'enseignement, il explore un domaine nouveau (satellite de 30 cm de côté) et sa réussite ouvrirait la voie à diverses opportunités commerciales.

NB : Le périmètre du projet semble en cours (octobre 2010) de réévaluation au CNES. À valider...

PHOENIX-EXPEYES[modifier]

La carte d'expérimentation PHOENIX a été créé en Inde par Ajith Kumar et Pramode C.E. Il s'agit d'un boîtier de mesure physique basé sur un micro-contrôleur ATMEL, dont les plans et les logiciels associés sont diffusés sous licence libre (GNU GPL). Seule l'utilisation de la marque PHOENIX n'est pas libre : la diffusion de cartes de ce type sous cette marque est soumise à l'approbation de l'auteur originel (Ajith Kumar) qui demande à ce qu'un exemplaire lui soit envoyé pour évaluation de sa qualité.

Le projet PHOENIX se prolonge depuis le début de 2011 par le projet EXPEYES, voir http://expeyes.in/ et la page sur les objets libres.

La nouvelle carte d'expérimentation est alimentée par une connexion USB (alimentation stabilisée) et permet une cadence de mesures et une précision très acceptables. Elle vient avec un logiciel d'exploitation pédagogique.

XIVO[modifier]

L'objectif est de créer un IPBX basé sur Asterisk en matériel libre.

http://blog.xivo.fr/index.php?category/Hardware

LulzBot[modifier]

Une imprimante 3D contrôlée par des logiciels libres permettant de fabriquer des prototypes en 3 dimensions : http://www.lulzbot.com/

Archi-online.fr[modifier]

Site proposant des plans d'architectes sous licence libre : http://www.archi-online.fr/catalogue-des-croquis/

Mobilier Mozilla Japon[modifier]

Site proposant des meubles créés par NOSIGNER pour Mozilla Japon sous licence libre CC-By : http://os-furnitures.tumblr.com/

RMS[modifier]

En 2008: « Richard Stallman, apôtre du Libre, voyait dès 1999 dans le hardware libre un exemple frappant de la différence que beaucoup ont du mal à faire encore aujourd'hui entre le Libre et le gratuit. "Un matériel libre est un matériel dont il est légalement possible de reproduire le design et la conception sans que des licences payantes d'utilisation s'appliquent", expliquait alors Stallman. En revanche, la construction d'un tel objet, d'un point de vue physique, aura toujours un coût. "Si ce n'est celui de la main d'œuvre, au moins celui des matériaux physiques", concluait Stallman. D'où la gratuité impossible d'un matériel libre » source

À compléter avec l'extrait de l'interview de RMS par Chtinux sur le sujet du matériel libre.


Voir aussi : https://www.fsf.org/resources/hw/endorsement/respects-your-freedom La FSF qui certifie du matériel.

Revue de presse[modifier]

Un tag permet de suivre les articles de la revue de presse sur le matériel libre : http://www.april.org/revue-de-presse/materiel-libre

Quelques articles :

Liens[modifier]