Dossier 2012 sur la Maison du Libre

De April MediaWiki


Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente un brouillon concernant la Maison du Libre en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.


Maison du Libre et de l’Internet pour tous[modifier]

Cahier des charges pour une Maison du Libre sur Paris

Qui[modifier]

L’April et d’autres associations du Libre comme La quadrature du net, Parinux ou d’autres...

L’April : Pionnière du logiciel libre en France, l’April est, depuis quinze ans, un acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre. La mobilisation de ses bénévoles et de son équipe de permanents lui permet de participer activement à la reconnaissance du logiciel libre au travers d'actions nombreuses et variées. L’April a pour objectifs :

  • Promouvoir le logiciel libre auprès du grand public, des professionnels, des associations et des pouvoirs publics ;
  • Sensibiliser le plus grand nombre aux enjeux des standards ouverts et de l'interopérabilité
  • Obtenir des décisions politiques, juridiques et réglementaires favorables au développement du logiciel libre et aux biens communs informationnels ;
  • Défendre les droits des utilisateurs et des auteurs de logiciels libres;
  • Favoriser le partage du savoir et des connaissances.

La Quadrature Du Net, (LQDN) est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d'Internet, notamment la libre circulation de la connaissance. À ce titre, la Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d'expression, le droit d'auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée. Elle fournit aux citoyens intéressés des outils leur permettant de mieux comprendre les processus législatifs afin d'intervenir efficacement dans le débat public. LQDN défend:

  • Les droits de l'Homme dans la société numérique
  • L'accès à un Internet libre et ouvert
  • Le partage de la culture et des connaissances

Framasoft , lieu d’orientation, d’informations, d’actualités, d’échanges et de projets, Framasoft, de par la diversité et le dynamisme de son réseau, est aujourd’hui l’une des principales portes d’entrée francophones du logiciel libre. Sa communauté d’utilisateurs est créatrice de ressources et apporte assistance et conseil à ceux qui découvrent et font leur premiers pas avec les logiciels libres. Elle accompagne ceux qui désirent remplacer leurs logiciels propriétaires par des logiciels libres en attachant une attention toute particulière au processus de migration du système d’exploitation Microsoft Windows vers GNU/Linux. Tout ce qui est produit est placé sous licence libre, favorisant ainsi la participation et garantissant que le travail effectué demeurera sans appropriation au bénéfice de tous. Framasoft a été créé en novembre 2001 par Alexis Kauffmann. En janvier 2004 une association éponyme a vu le jour pour soutenir le développement du réseau.

Parinux est un GULL (groupe d’utilisateurs de Logiciels Libres), c'est-à-dire une association dont les principales missions consistent à populariser Linux et les logiciels libres, en transmettant de son mieux son savoir-faire et son engouement pour le système auprès des non-initiés. Pour les autres, linuxiens débutants ou confirmés, c'est avant tout un lieu d'échanges et d'entraide.

Mais également d’autres associations qui pourraient avoir besoin d’espace de réunions.

Pourquoi[modifier]

Il existe de nombreuses associations faisant la promotion du Logiciel Libre et de l’Internet mais aucun lieu pouvant réellement accueillir les différentes communautés. L'April souhaite que la Maison du Libre soit ouverte à toutes les associations qui promeuvent le logiciel libre ou mènent une activité d'éducation au numérique en recourant systématiquement au logiciel libre. Ce sera un moyen d'encourager les coopérations entre les différentes associations et de donner plus de visibilité à leurs actions. Nous sommes donc à la recherche d’un local pouvant accueillir nos permanents, mais aussi nos actifs et surtout le grand public.

Combien[modifier]

De 200 à 300m2, ce local serait composé de plusieurs pièces :

  • Des bureaux (au moins trois différents)
  • Un espace public numérique
  • Une salle de conférences, avec vidéo-projecteurs et chaises.
  • Une ou deux salles de formation
  • Un espace détente avec un bar
  • Un espace d’exposition de matériel de promotion
  • Un hacklab pour bosser sur du matériel libre.

Quand[modifier]

Nous ne sommes pas pressés. Il faut déjà trouver un local et avoir les moyens de le financer.

[modifier]

Nous recherchons un lieu facile d’accès dans Paris intramuros (avec une grosse préférence pour le 11ème). Proche d’une sortie de métro/RER, d’une ou plusieurs stations de bus et de stations vélib. Le lieu doit également être accessible (certains de nos adhérents présentent des handicaps nécessitant des facilités d’accès)

Quoi[modifier]

Nous proposerions dans ce local :

  • possibilité pour nos permanents de travailler dans des bureaux propres
  • organisation de réunions régulières pour nos adhérents les plus actifs (réunions du CA, soirées institutionnelles, ateliers de création, transcript’parties, brainstorming)
  • participation à des soirées et apéro de travail mensuels
  • des lieux de rendez-vous entre associations et élus ou intervenants administratifs

Mais aussi pour le grand public,

  • Des conférences, des formations, des install’parties.
  • Un EPN (salle contenant plusieurs ordinateurs qui peuvent être mis à disposition de personnes, afin de travailler seul ou de suivre un cours)
  • un hackerspace ou co-working (lieu où les gens peuvent venir avec leur propre matériel et s’installer à des tables en ayant un accès à Internet).
  • un moyen de restauration rapide, avec canapés et tables basses
  • un accès à des expositions d’Art Libre
  • la distribution de matériel promotionnel (affiches, tracts, auto-collants)

Le fonctionnement de la MDL sera soumis aux principes de fonctionnement suivants :

  • Les logiciels utilisés, notamment dans les activités de formation et d'initiation, sont libres
  • L'ouverture à toutes les associations et acteurs se reconnaissant dans les objectifs cités précédemment, sans distinction partisane

Au final, la Maison du Libre et du Numérique doit être le lieu de promotion d’un internet coopératif et solidaire.

Contraintes[modifier]

  • Taille du local difficile à trouver sur Paris,
  • Finances,
  • Ressource humaine s’occupant de la gestion du local.

Comment[modifier]

  • Obtenir des financements : la région île de France, Paris ou même la mairie de l’arrondissement qui nous recevrait.
  • Rencontrer un milliardaire.
  • Convaincre des mécènes.
  • Trouver un local dont le loyer ne dépasserait pas notre budget
  • Essayer de financer une partie du loyer en louant certaines salles ou en monnayant certains services.

Liens[modifier]