Discussion:Privacy 2013 : Why. When. How. - Werner Koch - RMLL 2013

De April MediaWiki

NOTE : "en théorie c'est optimisé, naturellement". Ça a un sens, techniquement ? Ils choisissent ce qu'ils envoient ?

Christian : pour moi, il veut préciser que son exemple est simplifié, et qu'en réalité tout le code n'est pas exécuté sur le serveur, mais une partie sur le poste de travail, pour optimiser la communication réseau. Thérèse: merci des précisions.

NOTE : Qu'est-ce qui est le plus lent ? GNUnet ou Tor ? J'aurais pensé qu'un système en mode différé serait plus lent.

Christian : pour moi, il fait allusion au fait que l'utilisation d'Internet avec Tor est plus lente que sans Tor, mais en gros c'est le prix de la sécurité. Une vieille critique faite au réseau Tor c'est que la navigation Internet est beaucoup plus lente.
Sylvain: d'après la version anglaise, je comprends que le principe de fonctionnement de GNUnet fait qu'il est plus lent que Tor, mais que Tor étant déjà déployé, autant l'utiliser pour le moment. De plus effectivement, Tor est plus lent qu'un accès Internet direct.

À propos de "to withstand". Je ne pense pas que ce soit le mot juste dans "Governmental surveillance 30 years later". Koch veut dire "s'opposer" mais withstand a le sens de "supporter" (Ex. trouvés dans linguee: "constructed to withstand the overload", "a healthier brain can withstand illness better"). Je verrais plutôt un verbe comme "to oppose", quand on parle de s'opposer à une loi. Est-ce qu'on peut se permettre de changer ?

Dans les exemples que j'ai vus, withstand peut passer, mais le lectorat comprendra mieux "oppose" de toute façon :) Beuc (discussion) 10 août 2013 à 16:56 (CEST)