Brainstorm mai 2013

De April MediaWiki

Rappel du contexte[modifier]

FDR : Projet visant à centraliser les propositions de l'April pour les politiques notamment. C'est également un moyen de communiquer envers les membres actuels et membre potentiels et d'être clairs sur nos objectifs. Ca permet notamment de motiver nos décisions face aux demandes d'adhérents ou d'acteurs externes. L'April garde un noyau dur, mais le reste des adhérents est très fluctant Beaucoup de personnes ne font que passer, faute d'une politique claire sur le long terme Sur une question posée par un adhérent, il serait beaucoup plus facile de prendre une position et de dire rapidement si c'est dans les priorités définies Les propositions actuelles découlent pour la plupart des dernières élections (candidats.fr) Elles ne sont pas priorisées. Il faudrait les retravailler, les classer par priorité et voir si toujours d'actualité On peut organiser les propositions par niveau de rafinages. On peut par exemple souhaiter l'interdiction des DRM en général puis ensuite faire des propositions plus précises qui dépendent de ce registre là. Autre exemple sur l'éducation on peut vouloir favoriser l'enseignement de l'informatique et avoir comme sous propositions de monter un capes spécifique. Ce sont les groupes de travail qui devraient décidé de la priorité des actions Le sujet des DRM semble clair (interdiction totale), mais cache beaucoup de choses derrière (ACTA, SOPA…) La priorisation ne peut pas aller au-delà d'une certaine limite au-delà de quoi, elle n'aura pas trop de sens. Les priorités dépendent également du contexte, il n'est pas envisageable de les traiter dans un ordre prédéfini et figé Les adhérents auront aussi tendance à privilégier certaines actions plutôt que d'autres La liste des priorités pourrait être présentée sous forme d'arbre de choix pour aider un adhérent à trouver la proposition la plus adaptée à son cas

Les cibles potentielles[modifier]

- Les adhérents comme outil de propagande des adhérents auprès de leurs élus locaux. - Les cibles institutionnelles abordées directement par les permanents. - en direction des adhérents pour expliquer pourquoi on fait ou pas ceretaines choses - en direction des adhérents potentiels pour leur expliquer ce qu'on fait. - un programme d'action pour les adhérents dans le mode "adopte un député" ou candidat.fr Buts simples : promouvoir et défendre le logiciel libre Défense : lutter contre un certain nombre de lois (vente liée…)

Projet de type réseau social April[modifier]

Il faut des propositions qui motivent les adhérents Tout ne peut pas se reposer uniquement sur nos permanents, pour des raisons de temps et de compétences sur des dossiers pointus (exemple du brevet logiciel avec Gibus) Et pourtant, sur les questions juridiques notamment il n'est pas évident de que des membres se penchent sur des projets de loi. Feuille de route = action, concret, pas juste des idées générales Il faudrait des outils pour savoir comment réaliser ces propositions Dans les actions possibles, il serait possible de devancer l'élection pour peser sur les programmes. Le principe de candidat.fr a montré des signes d'essouflement et il faut trouver un moyen de renouveller le truc. Au début de l'April, il n'y avait qu'une 50aine d'adhérents, relativement proches géographiquements. Aujourd'hui, plusieurs milliers d'adhérents, sur toute la France. Il faudrait utiliser les réseaux sociaux. RTFM : questionnaire sur les attentes des adhérents Globalement, beaucoup soutiennent les actions de l'April mais ne souhaitent pas s'impliquer plus que ça dans les actions concrètes Ils sont globalement opposés aux réseaux sociaux Il faudrait donc une sorte de réseau social propre qui mette les adhérents actifs en avant. On pourrait rajouter un meilleur bilan des actions en cours et effectuées, et avoir rapidement accès aux actions en cours On pourrait documenter toutes les actions en relation avec un ou plusieurs points de la FDR. Candidats.fr est un exemple de site web facile d'usage Les campagnes doivent être limitées, et avec du travail « prémaché » pour les adhérents. Les actions à réaliser doivent être facilement accessibles. Avaaz par exemple fait des pétitions inutiles mais le fait très bien, ça pourrait être une source d'inspiration. Le développement d'un tel outil risque d'être compliqué (historiquement, l'April n'a qu'un seul développeur) Exemple d'outil : CiviCRM : http://civicrm.org/ Autre exemple : facebook dont on peut s'inspirer pour y trouver les fonctionalités pertinentes

Actions[modifier]

  • Sensibiliser les enseignants, mettre un pied dans les établissements scolaires. Attention, on a des membres profs qui rament pour faire ce boulot dans leurs établissements.

Beaucoup de profs adhérents à l'April qui tentent de sensibiliser l'Éducation, mais pas ou peu de retour et encore moins de retours positifs.

Tour de table[modifier]

  • Peut-on imaginer des outils en fonction des thématiques ? Manque d'aspect participatif du site actuel.
  • Rentrer dans les écoles serait intérésasnt
  • On en est où de la rédaction des proposition : elle est bien avancée. La question de savoir comment on les utilise va conditionner sa mise en forme. On doit donc brainstormer sur les actions à mener. Il y a une échéance pratique : les élections de 2014. Les propositions sont actuellement par ordre alphabétique, il faudra les présenter de manière plus organisée et priorisée
  • Motivant de l'utiliser pour agir au sein de campagne.
  • Je ne sais toujours pas dire à ma mère ce que je fais à l'April et comment on peut m'aider. Quel est le but concret et immédiat. On a besoin de voir le résultat de son travail.
  • Objectif transformer des positions qui ont une forme défensive, en agenda positif.
  • FDR doit essentielement être une formalisation des positions de l'April, avec du juridique ou autres, et un agenda positif. Les actions concrètes ne sont pas forcément ultra-prioritaires pour le moment.
  • Si la FDR doit être un simple agenda positif, ça ne va pas être très motivant. Il faut lister les actions posisbles pour les exploiter.
  • L'agenda positif doit être une source d'information. Ce peut être en l'état un outil de communication qui montre le sérieux de notre travail.
  • Mesure concrète, dans la loi qu'est-ce qu'on change ? Ca permet de remettre en forme des choses qu'on voit pas dans le site. On parle directement des lois donc c'est intéressant pour les politiques. C'est intéressant pour l'adéhrent parce que ça compile l'ensemble qui n'est pas facile à suivre. Ca permet de pointer précisément ce qui ne va pas et comment ça pourrait être mieux; On pourrait raccrocher les points de newsletter à chacun des points de la FDR.
  • C'est une mise en valeur du travail réalisé. Le sujet n'est pas de s'adresser à du public non juriste mais à des gens qui veulent creuser plus. Pas d'accord : les lobbys traditionnels paient des experts pour faire ce travail, à l'April on a toujours voulu que les adhérernts puissent se saisir des sujets. L'April est une asso politique et pas juriste. On doit permettre à ceux qui ont envie de se plonger dans le détail de le faire.
  • On doit commencer par mettre en avant notre position politique, puis nos propositions, pas l'inverse (liberté du consommateur avant interdiction DRM, etc)
  • Il y a deux phases : analyse à partir d'un projet politique puis une phase d'action. Comment on passe de l'un vers l'autre.
  • Le FDR donne une structure qui va des principes politiques aux applications politiques. Contacter les think tanks en amont des campagnes électorales pour leur faire part de nos propositions
  • Avoir une FDR purement interne ne serait pas efficace. On ne peut pas motiver 50 personnes avec du juridique ou des amendements, plus du ressort des permanents et experts. Il faut des actions plus abordables pour les adhérents.