13. Utiliser NVDA avec une synthèse Mbrola.

De April MediaWiki


C’est un choix de synthèses vocales moins « robotiques » que Espeak ou Éloquence mais, personnellement, je ne trouve pas très agréable le résultat final.

13.1 Mise à jour de la synthèse Espeak.[modifier]

Cette synthèse est installée par défaut avec NVDA. Il est nécessaire de la mettre à jour pour que NVDA reconnaisse les nouvelles synthèses. Sur la page d’accueil du site de NVDA, on valide sur le lien « Utilisation de NVDA avec la synthèse Mbrola ». Dans la nouvelle page, on valide sur le lien « Téléchargez la dernière version de Espeak disponible ici ». Dans la boîte de dialogue qui s’ouvre, on tabule pour valider sur le bouton « enregistrer le fichier ». Alt+Tab place dans la boîte de dialogue « enregistrer sous » : on note bien le nom du fichier « espeak.exe » et le dossier de destination. Le téléchargement terminé, on va rechercher ce fichier avec un explorateur. En validant sur ce fichier, on procède à son installation. Dans la boîte de dialogue « avertissement de sécurité », on tabule pour aller valider sur le bouton « exécuter ». Pour les deux boîtes de dialogue suivantes, on valide sur le bouton « suivant ». La troisième boîte de dialogue comporte d’abord cinq zones d’édition : pour les trois premières, on écrit respectivement fr, mb-fr1 et mb-fr4 ; on n’écrit rien dans les deux suivantes ; on tabule pour aller valider sur le bouton »suivant » ; après quelques instants, le bouton « installer » est proposé et on valide ; l’installation se fait et, une fois terminée, on valide sur le bouton « terminer ». Le bloc-notes s’ouvre avec le fichier readme.txt : on referme la fenêtre avec Alt+F4.

13.2 Installation de Mbrola.[modifier]

Toujours sur la même page Web, on valide sur le lien « Téléchargez le fichier espeak_mbrola.zip disponible ici ». La boîte de dialogue de téléchargement s’ouvre. On mémorise bien le nom du fichier et le dossier de destination. On tabule pour aller valider sur le bouton « enregistrer ». On recherche ce fichier avec un explorateur. On ouvre alors le menu contextuel et on valide sur la commande « extraire tout... » Dans cette boîte de dialogue, on valide sur le bouton « suivant ». Dans la nouvelle boîte de dialogue, on utilise la commande « parcourir… » pour choisir l’emplacement du dossier espeak_mbrola qui est créé. Dans ce dossier créé, on valide sur le fichier inst_mbrola.bat. La boîte de dialogue « avertissement de sécurité » s’ouvre et on tabule pour aller valider sur le bouton « exécuter ». Puis une succession de boîtes de dialogue s’ouvre ; à chaque fois, on valide sur le bouton « next » (attention, dans la deuxième, il faut changer de bouton radio pour accepter la licence) ; la dernière propose le bouton « install » sur lequel on valide ; l’installation terminée, on valide sur le bouton « finish » ; la page Web « copying bin and databases » s’affiche à l’écran et on la referme.

13.3 Configuration de NVDA.[modifier]

On lance NVDA. Dans la boîte de dialogue « synthétiseurs » du menu (préférences), on sélectionne "Sapi5, Microsoft Speech API version 5 (sapi.SPVoice)" et on valide sur le bouton « accepter ». On retourne dans le menu (préférences) et on ouvre la boîte de dialogue « paramètres vocaux ». Elle s’ouvre avec la liste des voix ; on peut y choisir eSpeak-MB-FR1 par exemple. Les tabulations suivantes permettent de choisir les paramètres de cette voix. Enfin, on tabule pour aller valider sur le bouton « accepter » et on n’oublie pas de sauvegarder cette configuration de NVDA si on souhaite la conserver. Attention : après un redémarrage de l’ordinateur, lorsqu’on lance NVDA, on entend l’indicatif sonore de son lancement mais la parole ne vient pas. Il suffit de valider : en effet, une boîte de dialogue s’ouvre avec le curseur sur le bouton « I agree ».

Retour au sommaire : NVDA : tutoriel