12. Utilisation de NVDA avec une clé USB.

De April MediaWiki


Cela permet d’utiliser NVDA sur n’importe quel ordinateur sans laisser de trace sur son disque dur. Il n’est pas nécessaire que cette clé soit vierge ; il faut avoir 90 MO disponibles.

12.1 Téléchargement.[modifier]

Téléchargez le fichier nvda-usb-cd.exe à l’adresse suivante : http://www.nvda.fr/dl/nvda-usb-cd.exe

Et la boîte de dialogue « avertissement de sécurité » s’ouvre : on tabule pour aller valider sur le bouton « enregistrer le fichier ». La boîte de dialogue « enregistrer sous » s’ouvre et il faut bien mémoriser le nom du fichier et son dossier de destination.

Sur la page d’accueil du site NVDA.FR, on valide sur le lien : Téléchargement de NVDA version 2009.1 stable du 25 novembre 2009.

Sur la nouvelle page, on valide sur le lien : Cliquez ici pour télécharger le fichier nvda_2009.1_portable.exe, La boîte de dialogue « téléchargement de fichier » s’ouvre et on tabule pour aller valider sur le bouton « enregistrer le fichier ». La boîte de dialogue « enregistrer sous » s’ouvre (il est parfois nécessaire de faire Alt+Tab pour la trouver.) Il faut mémoriser le nom du fichier et celui du dossier de destination avant de valider sur le bouton « enregistrer ». Le fichier téléchargé se nomme nvda_2009.1_portable.exe. Le téléchargement terminé, on met la clé USB sur un port et on lance un explorateur (Poste de Travail ou Explorateur Windows.)

12.2 Installation sur la clé USB.[modifier]

On se place sur le fichier nvda-usb-cd.exe et on valide. La boîte de dialogue « avertissement de sécurité » s’ouvre et on tabule pour valider sur le bouton « exécuter ». La boîte de dialogue « 7-zip self-extracting archive » s’ouvre et on se trouve sur la zone d’édition « extract to ». On tabule et on valide sur le bouton « ... ».

Dans la nouvelle boîte de dialogue « rechercher un dossier », on se trouve sur le bouton « ok » : deux appuis sur Tab placent dans l’arborescence des dossiers. On se place sur l’unité correspondant au port USB supportant la clé. On valide (le bouton « ok » est sélectionné par défaut) et on se retrouve sur l’item « ... ». Tab place sur le bouton « extract » et on valide. Lorsque l’opération est terminée, on a cinq éléments supplémentaires sur la clé USB : les dossiers « nvda » et « sapi », les fichiers « autorun.inf », « lisezmoi.txt » et « readme.txt ».

On se place maintenant sur le fichier nvda_2009.1_portable.exe » et on valide. La boîte de dialogue « avertissement de sécurité » s’ouvre et on tabule pour valider sur le bouton « exécuter ». La boîte de dialogue « archive autoextractible 7-zip » s’ouvre et on se trouve sur la zone d’édition « extraire dans ». On tabule et on valide sur le bouton « ... ».

Dans la nouvelle boîte de dialogue « rechercher un dossier », on se trouve sur le bouton « ok » : deux appuis sur Tab placent dans l’arborescence des dossiers. On se place sur l’unité correspondant au port USB supportant la clé. On valide (le bouton « ok » est sélectionné par défaut) et on se retrouve sur l’item « ... ». Tab place sur le bouton « extraire » et on valide.

Un message demande si l’on souhaite faire le remplacement de fichiers contenus dans le dossier « nvda » : on tabule pour valider sur le bouton « oui pour tous ». La commande Inser+B permet de suivre l’évolution de la barre de progression. Une fois l’extraction terminée, on retire cette clé en passant par la commande « retirer un périphérique en toute sécurité » de la barre des tâches systèmes ; on y accède avec Win+B

On allume n’importe quel ordinateur, on attend le lancement complet de Windows, on met cette clé sur un port USB. Après avoir entendu l’acceptation de la clé par l’ordinateur, on attend une petite dizaine de secondes. Une boîte de dialogue, sans message vocal, s’ouvre et le curseur se trouve sur l’item « démarrage de NVDA, utilise le programme fourni sur le périphérique » : en validant, on se trouve dans la boîte de dialogue « bienvenue dans NVDA » que l’on referme en validant sur le bouton « accepter ». La synthèse utilisée est Espeak. L’ordinateur est prêt à l’emploi.

12.3 Utilisation avec la synthèse Éloquence.[modifier]

Pour récupérer les fichiers nécessaires à l’utilisation de la synthèse vocale Éloquence avec NVDA, voir le paragraphe 6. pour télécharger le fichier nvda-eloq.zip. Une fois le téléchargement effectué, à l’aide d’un explorateur (Poste de Travail ou Explorateur Windows), on se place sur le fichier nvda-eloq.zip et on ouvre le menu contextuel avec l’appui sur la touche Application. On valide sur la commande « ouvrir ».

Ctrl+a sélectionne tout le contenu de l’archive (dossier « éloquence » et fichier « eci.py ») et Ctrl+C le copie dans le presse-papiers (il ne faut pas refermer l’archive.) On ouvre le dossier « nvda » de la clé USB et on colle deux fois avec Ctrl+V le contenu du presse-papiers : une fois dans le sous-dossier « synthdriver », une seconde fois dans le sous-dossier « userconfig/synthdriver ». Attention : il faut avoir activé une fois NVDA à partir de la clé USB pour que le sous-dossier « userconfig » apparaisse. On referme toutes les applications et on récupère la clé USB.

On allume un ordinateur quelconque et on attend le lancement complet de Windows. On place la clé USB sur un port et on attend une petite dizaine de secondes et on valide. La boîte de dialogue « Bienvenue dans NVDA » est vocalisée avec la synthèse Espeak et on la referme en validant sur le bouton « accepter ». Inser+N ouvre le menu (NVDA), Flb place sur la commande « préférences sous-menu », Fld ouvre ce sous-menu et Flb place sur la commande « synthétiseur... » et on valide. Deux appuis sur Flh placent sur l’item « eci, eti-eloquence » et on valide : la synthèse Éloquence est activée.

On peut ensuite choisir les paramètres de cette voix en retournant dans le menu (NVDA), puis dans le sous-menu « préférences » et enfin dans la boîte de dialogue « paramètres vocaux ». Il ne faut pas oublier ensuite de sauvegarder la configuration. Ainsi, en plaçant la clé USB sur tout ordinateur, celui-ci sera directement sonorisé avec la synthèse Éloquence.

Retour au sommaire : NVDA : tutoriel