Mots à éviter

De April MediaWiki
Révision datée du 14 mars 2011 à 19:49 par Lallorge (discussion | contributions) (création de la page)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Logo-sensibilisation.png Bienvenue sur une liste Logo-sensibilisation.png
du groupe de travail Sensibilisation


Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente une liste en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.


Présentation

Liste de termes et expressions à éviter

De nombreux mots, termes ou expressions peuvent conduire a une compréhension erronée des logiciels libres et plus généralement de la culture libre. C'est pourquoi cette page vous propose des termes a éviter et par quoi les remplacer si possible.

Cette page s'inspire de la page du projet GNU : Mots ou phrases prêtant à confusion (words to avoid).

"Open source"

Préférez "Logiciel Libre" qui est met en avant la liberté des utilisateurs (aspect étique) plutôt que le code source ouvert (aspect technique)

Plus précisément, au sujet de pourquoi éviter le terme "Open Source" : Pourquoi l'« open source » passe à coté du problème que soulève le logiciel libre.

"Logiciel fermé"

Logiciel fermé est le pendant du terme Open source. Préférez "logiciel propriéraire", "logiciel non libre", "logiciel privateur" ou "logiciel privatif".

"Logiciel commercial"

Un logiciel commercial peut être libre ou pas. Tout logiciel libre peut être commercialisé. Ce n'est donc pas un synonyme de "logiciel non libre" (voir plus haut).

"Donner un logiciel libre"

Vous ne donnez pas un logiciel. Vous donnez éventuellement un support physique comme un CDROM. Préférez l'expression "Distribuer un logiciel libre".

"Propriété Intellectuelle"

L'expression Propriété Intellectuelle est délibérément très vague et n'a pas de sens précis car cela recouvre de nombreuses notions juridiques comme le droit d'auteur, le droit des marques, des modèles, les brevets, etc. En mélangeant toutes ces notions, on tant a faire croire qu'ils s'agit de droits identiques. Ceci est alors néfaste aux logiciels libres qui se basent sur le droit d'auteur mais combattent les brevets sur les logiciels par exemple.

Liens

Voir aussi la page Terminologie.