Miniguide suivi de version : Différence entre versions

De April MediaWiki
(Page créée avec « = Miniguide : le suivi de version = == Avant-propos == On peut voir régulièrement au cours de ventes aux enchères les brouillons ou les épreuves annotées d'un gran... »)
 
(Avant-propos)
Ligne 8 : Ligne 8 :
 
* un logiciel n'est pas une œuvre écrite une fois pour toute, c'est un outil en perpétuel évolution qui, d'une part, propose régulièrement de nouvelles fonctinos et qui, d'autre part, doit s'adapter à l'évolution de son environnement (émergence de nouvelles pratiques de travail, concurrence d'autres logiciels équivalents, etc.)
 
* un logiciel n'est pas une œuvre écrite une fois pour toute, c'est un outil en perpétuel évolution qui, d'une part, propose régulièrement de nouvelles fonctinos et qui, d'autre part, doit s'adapter à l'évolution de son environnement (émergence de nouvelles pratiques de travail, concurrence d'autres logiciels équivalents, etc.)
  
* un logiciel et en particulier un logiciel libre (ceux qui nous intéressent), sont des productions collectives : de nombreuses personnes sont susceptibles d'intervenir sur le co
+
* un logiciel et en particulier un logiciel libre (ceux qui nous intéressent), sont des productions collectives : de nombreuses personnes sont susceptibles d'intervenir sur le code source ; dès lors, il est crucial de savoir « qui a fait quoi »
  
 +
Les informaticiens ont donc développé très tôt des outils et des méthodes pour ce qu'il est convenu d'appeler le « suivi de version », c'est à dire le suivi des modifications apportées au jour le jour au code d'un logiciel. Ces outils et méthodes sont susceptibles d'intéresser tout groupe produisant des textes de façon collective, l'exemple le plus connu de l'application de ces principes à autre chose que du code informatique est Wikipédia qu'il n'est pas nécessaire.
  
  
 +
  
[[catégorie:libre_Association sensibilisation]]
+
 
 +
 
 +
 
 +
 
 +
 
 +
[[catégorie:libre_Association]]

Version du 3 juillet 2013 à 19:20

Miniguide : le suivi de version

Avant-propos

On peut voir régulièrement au cours de ventes aux enchères les brouillons ou les épreuves annotées d'un grand écrivain atteindrent des prix élevés, certains des plus célèbees ont les honneurs de la Bibliothèque Nationale. La râture élevée au rang de patrimoine, voilà qui peut faire sourire des générations d'écoliers. On comprend pourtant bien l'intérêt patrimonial de telles ébauches : elles font apparaitre le processus créatif derrière l'œuvre littéraire figée pour les siécles. Dans le cas des logiciels, le suivi du processus d'écriture ne représente pas seulement un intérêt intellectuel mais c'est aussi une impérieuse nécessité, et ce pour deux raisons majeures :

  • un logiciel n'est pas une œuvre écrite une fois pour toute, c'est un outil en perpétuel évolution qui, d'une part, propose régulièrement de nouvelles fonctinos et qui, d'autre part, doit s'adapter à l'évolution de son environnement (émergence de nouvelles pratiques de travail, concurrence d'autres logiciels équivalents, etc.)
  • un logiciel et en particulier un logiciel libre (ceux qui nous intéressent), sont des productions collectives : de nombreuses personnes sont susceptibles d'intervenir sur le code source ; dès lors, il est crucial de savoir « qui a fait quoi »

Les informaticiens ont donc développé très tôt des outils et des méthodes pour ce qu'il est convenu d'appeler le « suivi de version », c'est à dire le suivi des modifications apportées au jour le jour au code d'un logiciel. Ces outils et méthodes sont susceptibles d'intéresser tout groupe produisant des textes de façon collective, l'exemple le plus connu de l'application de ces principes à autre chose que du code informatique est Wikipédia qu'il n'est pas nécessaire.