MaisonduLibre

De April MediaWiki
Révision datée du 15 février 2010 à 13:08 par 193.49.124.107 (discussion) (Obsolète)

"Maison du Libre et de l'Internet pour tous" ou "Maison du numérique et du Libre"

Ce projet fait suite aux réflexions sur la recherche local permanent pour l'association, il a démarré en juillet 2004. C'est un projet à long terme.

L'idée de base est de créer un pôle associatif et espace citoyen d’appropriation du numérique autour du logiciel libre sur Paris.

Regrouper différentes associations qui œuvrent à une appropriation sociale et démocratique de la société de l’information, pour croiser leurs savoir-faire, promouvoir un usage collectif et militant des TIC et ouvrir un espace d’expression citoyenne appuyé sur le multimédia pour l’accueil du public.

Description

La Maison du Numérique et du Libre se veut un espace ouvert, articulé autour de trois axes principaux :

  1. Un espace d’accès et de formation au numérique.
  1. Un lieu de débats publics autour des enjeux politiques de la société de l’information.
  1. Un lieu de rassemblement des associations autour du numérique et du logiciel libre.

Un espace de bureaux doit permettre un regroupement d’associations travaillant autour des enjeux sociaux et politiques des TIC, afin d’encourager les coopérations entre elles et de donner plus de visibilité à leurs actions.

Portage

Pour le moment le projet est porté par VECAM, Mosaïque du Monde, APRIL et Laurent Chemla. Cette liste n'est pas fermée. Au niveau des associations du libre, l'AFUL et Parinux sont informées du projet et de son évolution.

Evolution du projet

Des contacts ont été pris au niveau de la région Ile de France et de la Mairie de Paris, partenaires naturels du projet. On peut espérer une participation financière, au moins en investissement.

Plusieurs pistes existent pour le local (MSH paris nord, SEIN...). Des contacts avancés existent avec certaines mairies, qui travaillent sur des projets dans lequel le nôtre peut s'intégrer.

Une première version d'un dossier de présentation du projet a été fait par Valérie Peugeot et doit être amendée.