Logiciels de Gestion D'Association (GDA) : Différence entre versions

De April MediaWiki
(Quelques besoins récurents des associations)
(Des besoins récurents des associations)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
L'acronyme GDA (Gestion D'Association) est proposé pour désigner tout logiciel qui aide à gérer une association, que ce soit la comptabilité, les adhérents, les dons, etc. Un logiciel de GDA ne couvre pas forcément toutes les questions liées à la gestion d'une association. Un logiciel peut se consacrer à tel ou tel aspect. En outre, un logiciel de GDA n'est pas forcément conçu à l'origine à destination des associations (c'est le cas des logiciels de comptabilité par exemple).
 
L'acronyme GDA (Gestion D'Association) est proposé pour désigner tout logiciel qui aide à gérer une association, que ce soit la comptabilité, les adhérents, les dons, etc. Un logiciel de GDA ne couvre pas forcément toutes les questions liées à la gestion d'une association. Un logiciel peut se consacrer à tel ou tel aspect. En outre, un logiciel de GDA n'est pas forcément conçu à l'origine à destination des associations (c'est le cas des logiciels de comptabilité par exemple).
  
==Des besoins récurents des associations==
+
==Des besoins récurents pour les associations==
  
 
Les messages qui passent régulièrement sur la liste LibreAssociation permettent de dégager des besoins récurents pour les associations, quelque soit leur taille et leur objet.
 
Les messages qui passent régulièrement sur la liste LibreAssociation permettent de dégager des besoins récurents pour les associations, quelque soit leur taille et leur objet.
Ligne 7 : Ligne 7 :
 
D'une manière générale, et en complément de la lecture de cette page Wiki, il est recommandé de parcourir le site [http://framasoft.net Framasoft] car son âge en fait un site de choix pour trouver le logiciel libre répondant à votre besoin.  
 
D'une manière générale, et en complément de la lecture de cette page Wiki, il est recommandé de parcourir le site [http://framasoft.net Framasoft] car son âge en fait un site de choix pour trouver le logiciel libre répondant à votre besoin.  
  
La comptabilité est souvent le premier besoin en termes de GDA. Le groupe de travail ''Comptabilité'' de l'April a dressé une liste des logiciels disponibles à la page [[Comptabilite]].
+
* La '''comptabilité''' est souvent le premier besoin en termes de GDA. Le groupe de travail ''Comptabilité'' de l'April a dressé une liste des logiciels disponibles à la page [[Comptabilite]].
  
 
Rares sont les solutions en logiciels libres qui sont monopostes (en comptabilité, il s'agit de logiciels faits à l'origine pour la comptabilité personnelle), la très grande majorité sont des solutions client/serveur. C'est une situation opposée aux solutions propriétaires (CIEL et SAGE pour la comptabilité par exemple) qui sont plutôt monopostes (pour une utilisation en association en tout cas).
 
Rares sont les solutions en logiciels libres qui sont monopostes (en comptabilité, il s'agit de logiciels faits à l'origine pour la comptabilité personnelle), la très grande majorité sont des solutions client/serveur. C'est une situation opposée aux solutions propriétaires (CIEL et SAGE pour la comptabilité par exemple) qui sont plutôt monopostes (pour une utilisation en association en tout cas).
  
 
Beaucoup des logiciels de GDA sont des adaptations de logiciels pour le monde de l'entreprise (les ERP).
 
Beaucoup des logiciels de GDA sont des adaptations de logiciels pour le monde de l'entreprise (les ERP).
 +
 +
* La '''gestion des adhérents''' revient aussi régulièrement dans les besoins...
 +
 +
* La communication et la mise en place d'une '''site Internet''' nourrit bon nombre de questions et les outils tels des générateurs de blogs ou des CMS (content management system ; en français : système de gestion de contenus) ne manquent pas.
 +
 +
* Ces derniers mois, apparaissent aussi de nombreuses questions sur les différents '''outils collaboratifs''' qui peuvent exister.
 +
 +
Voici donc trois catégories identifiées mais elles peuvent être remodelées et détaillées si vous l'estimez nécessaire
  
 
==Logiciels développés par des francophones==
 
==Logiciels développés par des francophones==

Version du 13 novembre 2008 à 13:51

L'acronyme GDA (Gestion D'Association) est proposé pour désigner tout logiciel qui aide à gérer une association, que ce soit la comptabilité, les adhérents, les dons, etc. Un logiciel de GDA ne couvre pas forcément toutes les questions liées à la gestion d'une association. Un logiciel peut se consacrer à tel ou tel aspect. En outre, un logiciel de GDA n'est pas forcément conçu à l'origine à destination des associations (c'est le cas des logiciels de comptabilité par exemple).

Des besoins récurents pour les associations

Les messages qui passent régulièrement sur la liste LibreAssociation permettent de dégager des besoins récurents pour les associations, quelque soit leur taille et leur objet.

D'une manière générale, et en complément de la lecture de cette page Wiki, il est recommandé de parcourir le site Framasoft car son âge en fait un site de choix pour trouver le logiciel libre répondant à votre besoin.

  • La comptabilité est souvent le premier besoin en termes de GDA. Le groupe de travail Comptabilité de l'April a dressé une liste des logiciels disponibles à la page Comptabilite.

Rares sont les solutions en logiciels libres qui sont monopostes (en comptabilité, il s'agit de logiciels faits à l'origine pour la comptabilité personnelle), la très grande majorité sont des solutions client/serveur. C'est une situation opposée aux solutions propriétaires (CIEL et SAGE pour la comptabilité par exemple) qui sont plutôt monopostes (pour une utilisation en association en tout cas).

Beaucoup des logiciels de GDA sont des adaptations de logiciels pour le monde de l'entreprise (les ERP).

  • La gestion des adhérents revient aussi régulièrement dans les besoins...
  • La communication et la mise en place d'une site Internet nourrit bon nombre de questions et les outils tels des générateurs de blogs ou des CMS (content management system ; en français : système de gestion de contenus) ne manquent pas.
  • Ces derniers mois, apparaissent aussi de nombreuses questions sur les différents outils collaboratifs qui peuvent exister.

Voici donc trois catégories identifiées mais elles peuvent être remodelées et détaillées si vous l'estimez nécessaire

Logiciels développés par des francophones

La barrière de la langue étant une réalité, il parait prioritaire de s'intéresser aux logiciels avec des développeurs francophones (sans compter les spécificités nationales qui font que tout n'est pas transposables d'un pays à une autre (comptabilité notamment)) :

Exemples d'utilisation

(à compléter par ceux qui ont essayé tel ou tel logiciel)

Cahier des charges pour un intégré de gestion d'association

Introduction

Les associations constituent une richesse de prime importance dans la société civile. Leur permettre de simplifier leur gestion à travers l'utilisation d'un logiciel ad-hoc libre serait un plus considérable, en plus d'être un moyen de les sensibiliser davantage aux vertus du logiciel libre.

Un tel intégré de GDA devrait :

  • convenir à tous types d'associations
  • être avant tout intuitif
  • ne pas nécessiter de connaissances informatiques particulières notamment pour une gestion basique d'une petite association
  • être pédagogique : les fonctionnalités sont claires et justifiées par rapport aux bonnes pratiques ou à la législation
  • être suffisant, autant que possible : le logiciel permet la gestion de l'association du dépôt des statuts à la dissolution

Un tel intégré de GDA ne devrait pas :

  • utiliser le jargon de l'entreprise. Exemple : en cas de résultat positif, on parle "d'excédent" pour une association alors qu'on parle de "bénéfice" pour une entreprise. Autre exemple : Les adhérents ne sont ni des employés, ni des clients de l'association, même s'ils versent une cotisation. Ce sont des adhérents, soit une catégorie bien à part.

Spécifications

  • Le logiciel est client/serveur. Le client est un simple navigateur internet;
  • Le logiciel est libre, par exemple sous licence Affero GPL;
  • Le logiciel est écrit dans un langage permettant la contribution d'un maximum de développeurs et une installation chez un maximum d'hébergeurs: par exemple PHP sur base MySql;

Installation - Configuration de base

Création de l'association

  • Le logiciel fournit une aide spécialisée pour la création de l'association: aide à la rédaction des statuts selon le type d'association souhaité, modèles pour la convocation de la première assemblée générale dite constitutive. Cette aide et ces modèles s'appuie sur la base de données documentaire mentionnée au chapitre "Documentation".
  • En fonction des choix de l'utilisateur, le logiciel créé les structure ad-hoc dans la base de données: membres (divers types possibles), assemblée générale, conseil d'administration, bureau, présidence, etc.
  • Le logiciel n'impose pas un type d'organisation de l'association. La loi 1901 étant très libérale en la matière, le logiciel laisse la voie ouverte à tout type d'organisation, y compris non strictement pyramidal (co-présidence par exemple).

Documentation

  • La procédure d'installation du logiciel est documentée selon les bonnes pratiques en vigueur;
  • Il est établi, sur un site internet ad-hoc, une base de données juridique permettant la participation de chacun, par exemple un wiki.
  • L'utilisation du logiciel est documentée à la fois sur le plan fonctionnel, comme il est d'usage, et sur le plan juridique : chaque fonction peut faire référence à un article de la base de données juridique.