Libérez vos créations : appel à publier sous licence libre : Différence entre versions

De April MediaWiki
Ligne 10 : Ligne 10 :
 
Art Libre, la GFDL.
 
Art Libre, la GFDL.
  
Je mets en copie la liste éducation mais si un échange devait avoir
+
----
lieu, je propose de préférer la liste sensibilisation qui est
+
 
précisément dédiée à affuter nos outils pour promouvoir le libre.
+
Lorsque vous publiez une oeuvre, le droit d'auteur s'applique par défaut. Sans mention de licence, il faut donc obtenir votre autorisation explicite pour chaque utilisation hormis quelques exceptions très restrictives (citation, copie privée).
  
 
* Pourquoi adopter une licence libre ?
 
* Pourquoi adopter une licence libre ?
  
Une licence libre vous permettrait de partager vos créations tout en
+
Une licence libre vous permettrait de partager vos créations tout en conservant votre droit d'auteur. Pour cela, vous pouvez utiliser notamment les licences Creative Commons :
conservant votre droit d'auteur. Pour cela, vous pouvez utiliser
 
notamment les licences Creative Commons :
 
 
http://www.apitux.org/index.php?2005/11/11/11-les-licences-creative-commons
 
http://www.apitux.org/index.php?2005/11/11/11-les-licences-creative-commons
  
La licence Creative Commons BY vous permet de partager votre travail
+
La licence Creative Commons BY vous permet de partager votre travail tout en préservant l'exigence parfaitement légitime de citation de l'auteur d'origine :
tout en préservant l'exigence parfaitement légitime de citation de
 
l'auteur d'origine :
 
 
http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/
 
http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/
  
La clause SA (Share Alike) quant à elle, vous permet d'exiger que les
+
La clause SA (Share Alike) quant à elle, vous permet d'exiger que les versions dérivées soient publiées à leur tour sous licence libre. On parle alors de Copyleft. Votre travail peut ainsi bénéficier des contributions de chacun, l'inscrivant dans un cycle d'améliorations successives :
versions dérivées soient publiées à leur tour sous licence libre. On
 
parle alors de Copyleft. Votre travail peut ainsi bénéficier des
 
contributions de chacun, l'inscrivant dans un cycle d'améliorations
 
successives :
 
 
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/
 
http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/
  
 
* Pourquoi autoriser les versions modifiées ?
 
* Pourquoi autoriser les versions modifiées ?
  
En autorisant les versions modifiées, vous permettez que votre travail
+
En autorisant les versions modifiées, vous permettez que votre travail soit adapté à des besoins spécifiques. Il peut s'agir par exemple d'une traduction en anglais, en allemand ou en espagnol ou encore d'une adaptation pour le rendre accessible à des personnes en situation de handicap.
soit adapté à des besoins spécifiques. Il peut s'agir par exemple d'une
 
traduction en anglais, en allemand ou en espagnol ou encore d'une adaptation pour le rendre accessible à des personnes en situation de handicap.
 
  
 
* Pourquoi autoriser les utilisations commerciales ?
 
* Pourquoi autoriser les utilisations commerciales ?
  
Il est souvent difficile de déterminer avec certitude si une activité
+
Il est souvent difficile de déterminer avec certitude si une activité est ou n’est pas commerciale. En autorisant les utilisations
est ou n’est pas commerciale. En autorisant les utilisations
+
commerciales, vous élargissez significativement l'écosystème dans lequel votre création pourra être diffusée, réutilisée et améliorée.
commerciales, vous élargissez significativement l'écosystème dans lequel
 
votre création pourra être diffusée, réutilisée et améliorée.
 
  
 
* Pour en savoir plus :
 
* Pour en savoir plus :
  
L'excellent article d'Alexis Kauffman sur le Framablog : Dis papa, c'est
+
L'excellent article d'Alexis Kauffman sur le Framablog : Dis papa, c'est quoi une « œuvre culturelle libre » ?
quoi une « œuvre culturelle libre » ?
 
 
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/12/08/oeuvre-culturelle-libre
 
http://www.framablog.org/index.php/post/2009/12/08/oeuvre-culturelle-libre
  

Version du 3 mars 2010 à 21:59

Objet de ce message : de plus en plus souvent, j'essaie, lorsque je tombe sur une création intéressante (il s'agit souvent de ressources pédagogiques dans mon cas) publiée sur le web sans mention de licence, de contacter l'auteur pour l'inviter à opter pour une licence libre. Le message ci-dessous à donc pour objet de présenter les licences libres et leur intérêt pour le partage et l'amélioration collaborative des ressources. J'aimerais beaucoup avoir votre avis et vos idées pour l'améliorer.

Parti pris : j'entends par licences libres, notamment : celles parmi les Creative Commons qui portent le logo Approved for free cultural works (BY et BY-SA) dont le lien pointe vers une définition des œuvres culturelles libres <http://freedomdefined.org/Definition/Fr>, la licence Art Libre, la GFDL.


Lorsque vous publiez une oeuvre, le droit d'auteur s'applique par défaut. Sans mention de licence, il faut donc obtenir votre autorisation explicite pour chaque utilisation hormis quelques exceptions très restrictives (citation, copie privée).

  • Pourquoi adopter une licence libre ?

Une licence libre vous permettrait de partager vos créations tout en conservant votre droit d'auteur. Pour cela, vous pouvez utiliser notamment les licences Creative Commons : http://www.apitux.org/index.php?2005/11/11/11-les-licences-creative-commons

La licence Creative Commons BY vous permet de partager votre travail tout en préservant l'exigence parfaitement légitime de citation de l'auteur d'origine : http://creativecommons.org/licenses/by/2.0/fr/

La clause SA (Share Alike) quant à elle, vous permet d'exiger que les versions dérivées soient publiées à leur tour sous licence libre. On parle alors de Copyleft. Votre travail peut ainsi bénéficier des contributions de chacun, l'inscrivant dans un cycle d'améliorations successives : http://creativecommons.org/licenses/by-sa/2.0/fr/

  • Pourquoi autoriser les versions modifiées ?

En autorisant les versions modifiées, vous permettez que votre travail soit adapté à des besoins spécifiques. Il peut s'agir par exemple d'une traduction en anglais, en allemand ou en espagnol ou encore d'une adaptation pour le rendre accessible à des personnes en situation de handicap.

  • Pourquoi autoriser les utilisations commerciales ?

Il est souvent difficile de déterminer avec certitude si une activité est ou n’est pas commerciale. En autorisant les utilisations commerciales, vous élargissez significativement l'écosystème dans lequel votre création pourra être diffusée, réutilisée et améliorée.

  • Pour en savoir plus :

L'excellent article d'Alexis Kauffman sur le Framablog : Dis papa, c'est quoi une « œuvre culturelle libre » ? http://www.framablog.org/index.php/post/2009/12/08/oeuvre-culturelle-libre

La FAQ sur les licences Creative Commons proposée par GénérationCyb.net http://www.generationcyb.net/article.php3?id_article=738

Plus technique mais remarquablement bien écrit, l'article Creative Commons : le Meilleur des deux mondes (60 pages, au format pdf) de Pierre-Yves Thoumsin, avocat au barreau de Bruxelles publié sous licence Creative Commons BY-NC-ND sur le portail de référence Droits & Technologies http://www.droit-technologie.org/upload/dossier/doc/183-1.pdf

Libre à vous :-)