Guide libre asso Préface

De April MediaWiki
Cette page fait partie du projet de Guide Libre Association.


Libres de droits
En fait, techniquement il ne sont généralement pas libre de droit, loin s'en faut. Polux
et quasi gratuits
Même si leur distribution est le plus souvent gratuite, un logiciel (libre ou non) représente toujours un investissement. Il serait dommage d'éclipser ça. Polux oui, juste supprimer Libres de droits et quasi gratuits --Apitux 2 septembre 2011 à 21:55 (CEST)
, les logiciels libres offrent à chacun la possibilité de les dupliquer
je préfère le terme copier, plus utilisé lorsqu'on parle de logiciel libre, peut-être plus connoté "copie pirate" mais on assume --Apitux 2 septembre 2011 à 21:52 (CEST)
, de les modifier et de les diffuser à volonté et en toute légalité. Ils sont aujourd’hui en mesure de répondre à des nombreux besoins spécifiques comme ceux de la gestion d’associations
Il me semble qu'il faudrait élargir : une association peut profiter du libre au delà de sa seule gestion. Polux -> répondre à la plupart des besoins des associations ? --Apitux 2 septembre 2011 à 21:57 (CEST)
qui ont pourtant peu recours à cette offre informatique alternative
Le coté marginalisant de « alternatif » me chagrine. Polux (Fred:) Car elle est éthique et libre ?
. La Fondation Crédit Coopératif concourt depuis presque trente ans au développement de la coopération, de la mutualité et des associations. En 2010, elle s’associe à l’APRIL
April Polux
, acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre auprès du grand public, des professionnels et des institutions, afin de favoriser « l’émancipation informatique
Joli ;-) Polux oui et très marqué éducation populaire, ça plaira aux assos --Apitux 2 septembre 2011 à 22:08 (CEST)
 » des associations.

Pour répondre au paradoxe suivant — l’importance grandissante des outils informatiques et d’Internet dans la pérennité des structures associatives, et la très faible utilisation des logiciels libres dans ce milieu — l’April crée en 2007, Libre Association, un groupe de travail destiné à « jeter un pont entre le logiciel libre et le monde associatif ».

Fondés
Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'ils sont fondés sur la notion de partage ; même si le partage est au cœur du logiciel libre, dans la pratique. Ce qui est fondateur, c'est le respect des libertés des utilisateurs (dont la liberté de partager). Polux oui, déplacer dans l'énumération des valeurs communes genre partage et collaboration --Apitux 2 septembre 2011 à 22:01 (CEST)
sur la notion de « partage », les logiciels libres recouvrent un ensemble de valeurs communes à tous les acteurs de l’économie sociale : collaboration, mutualisation des bonnes pratiques, transparence, défense des utilisateurs
implication des utilisateurs garantissant leur indépendance risque de faire peur ? --Apitux 2 septembre 2011 à 22:06 (CEST)
, etc.

Dirigeants, salariés ou bénévoles investis dans un projet associatif : ce guide a été conçu pour vous !

Elaboré sur la base de vos besoins spécifiques en termes de gestion, d’animation et de travail collaboratif, cet ouvrage propose une série de solutions libres, vectrices
Je crois lire pour la première fois de ma vie ce terme au féminin. :-) Polux
de développement et d’indépendance.

Nous espérons qu’il vous aidera à mener à bien vos plus belles initiatives.

Proposition

Biens communs à développer et protéger, les logiciels libres offrent à chacun la possibilité de les copier, de les modifier et de les diffuser à volonté et en toute légalité.
lourd ; et à positiver. Défit à relever : étendre leur usage.
Ils sont aujourd'hui en mesure de répondre à la plupart des besoins des associations, qui ont pourtant peu recours à cette offre informatique éthique
à découper
— car respectueuse des libertés des utilisateurs. La Fondation Crédit Coopératif concourt depuis presque trente ans au développement de la coopération, de la mutualité et des associations
hétérogène : mouvement, ou acteurs ; à choisir.
. En 2010, elle s'associe à l'April, acteur majeur de la démocratisation et de la diffusion du logiciel libre auprès du grand public, des professionnels et des institutions, afin de favoriser « l'émancipation informatique » des associations.
rapprocher l'objet du verbe. Mettre les acteurs à la fin de la phrase. s/favoriser/contribuer.

Pour répondre au paradoxe suivant — l'importance grandissante des outils informatiques et d'Internet dans la pérennité des structures associatives, mais la très faible utilisation des logiciels libres dans ce milieu — l'April crée en 2007, Libre Association, un groupe de travail destiné à « jeter un pont entre le logiciel libre et le monde associatif ».

Plaçant les notions de partage et de collaboration au cœur de leurs pratiques, les logiciels libres recouvrent un ensemble de valeurs communes à tous les acteurs de l'économie sociale et solidaire : mise en réseau, mutualisation des coûts et des bonnes pratiques, respect des utilisateurs, transparence, gouvernance démocratique, etc.

Dirigeants, salariés ou bénévoles investis dans un projet associatif : ce guide a été conçu pour vous !

Élaboré sur la base de vos besoins spécifiques en termes de gestion, d'animation et de travail collaboratif, cet ouvrage propose une série de solutions libres, vectrices de développement et d'indépendance.

Nous espérons qu'il vous aidera à mener à bien vos plus belles initiatives.