Glossaire Catalogue Libre : Différence entre versions

De April MediaWiki
(ajout)
(mise a jour)
 
(19 révisions intermédiaires par 6 utilisateurs non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
[[Catégorie:Sensibilisation]]
 
 
[[Catégorie:CatalogueLibre]]
 
[[Catégorie:CatalogueLibre]]
  
Ligne 6 : Ligne 5 :
 
==Glossaire du Catalogue Libre==
 
==Glossaire du Catalogue Libre==
  
;Brevet: Un brevet est un titre qui confère à son titulaire un monopole d'exploitation d'une invention, pour une durée généralement fixée à 20 ans. Un brevet peut être déposé lorsqu'il concerne une invention nouvelle, susceptible d’application industrielle et impliquant une activité inventive. Certaines inventions ne sont pas brevetables, notamment ce qui est du ressort des idées, des théories scientifiques et mathématiques, les programmes d'ordinateurs, etc.
+
;Brevet: Un brevet est un titre conférant à son titulaire un monopole d'exploitation d'une invention, pour une durée généralement fixée à 20 ans. Il peut être déposé lorsqu'il concerne une invention nouvelle, susceptible d'application industrielle et impliquant une activité inventive. Certaines inventions ne sont pas brevetables, notamment ce qui est du ressort des idées, des théories scientifiques et mathématiques, les programmes d'ordinateurs, etc.
;Code source, code machine: Les logiciels sont écrits dans des langages facilement compréhensibles par les humains : le code source. En revanche, les machines manipulent des instructions peu compréhensibles : le code machine, ou code binaire. On passe généralement de l'un à l'autre par une opération de traduction irréversible, comme lorsqu'on passe au four une recette de gâteau : une fois cuit, il est impossible d'en connaître la composition exacte.
+
 
;Copyleft: Le principe du ''copyleft'' est de garantir que les libertés offertes par une licence libre sont préservées. Les copies ou version modifiées doivent donc être distribuées sous la même licence ou une licence compatible. De cette façon, les œuvres réalisées à partir d'éléments sous ''copyleft'' héritent nécessairement des libertés de la licence des éléments originaux.
+
;Code source, code machine : Les logiciels sont écrits dans des langages facilement compréhensibles par les humains : le code source. En revanche, les machines manipulent des instructions peu compréhensibles : le code machine (dit encore « code binaire »). On passe généralement de l'un à l'autre par une opération de traduction irréversible. Cette impossibilité de retrouver le source à partir du code binaire est à l'image d'un gâteau cuisiné à partir d'ingrédients distincts : une fois cuit, il est impossible de le « décuire ».
;Copyright: Le copyright est un terme anglais qui désigne, dans le droit anglo-saxon, les droits exclusifs sur une création originale. Le copyright ne permet aucune copie d'une œuvre sans l'autorisation de son auteur.
+
 
;DRM: Les DRM (« Digital Rights/Restrictions Management ») sont des fonctions qui, introduites dans un logiciel, permettent de refuser l'utilisation de données comme de la musique ou des vidéos, si un code d'autorisation n'est pas présent. Les DRM sont des menottes numériques que la loi interdit de contourner.
+
;''Copyright'': Désigne, dans le droit anglo-saxon les droits exclusifs sur une œuvre de l'esprit originale. Le ''copyright'' ne permet aucune reproduction, représentation ou dérivation d'une œuvre sans l'autorisation de son auteur.
;Éditeur de logiciel: Un éditeur de logiciel est une entreprise qui commercialise des logiciels; soit qu'elle a développé elle-même soit qui ont été fait par d'autres.
+
 
;Formats ouverts et fermés:
+
;DRM : Sigle de l'anglais ''Digital Rights Management'', ou gestion des droits numériques. Terme trompeur, car il s'agit en fait de dispositifs de contrôle d'usage (ou « menottes numériques »). Ces dispositifs vous dépossèdent de votre ordinateur.
;Internet: Internet est un réseau mondial qui permet de s'échanger des données numériques comme le courriel, la messagerie instantanée et le Web. Grâce a des normes internationales, il est accessible a tous, sans exclusive.
+
 
;Interopérabilité: L'interopérabilité c'est le fait pour des logiciels de pouvoir fonctionner ensemble et d'échanger leurs données. Cela implique de suivre des normes communes. Ainsi l'utilisateur n'est pas prisonnier d'un système informatique particulier.
+
;Éditeur de logiciel : Un éditeur de logiciel est une entreprise qui assure la conception, le développement et la commercialisation de logiciels.
;Logiciel privateur:
+
 
;Non rivalité :
+
;Formats ouverts et fermés : Un format ouvert, ou spécification ouverte, est un format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre. À l'inverse, un format fermé est secret ou bien son utilisation est soumise à des restrictions.
;Système d'exploitation:
+
 
;Web: Le Web est une partie d'Internet qui permet de présenter des pages avec du texte, des images, des vidéos et des liens hypertextes permettant facilement de passer d'une page a une autre.
+
;Internet : C'est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, de la téléphonie et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP (''Internet Protocol'').
 +
 
 +
;Interopérabilité : L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre. En informatique, l'interopérabilité repose en grande partie sur des standards ouverts.
 +
 
 +
;Logiciel privateur : La notion de logiciel privateur ou logiciel propriétaire désigne un logiciel qui n'est pas un logiciel libre. En ce sens il vous prive de vos libertés.
 +
 
 +
; Non rivalité : Les biens non rivaux sont ceux qui peuvent se dupliquer pour un cout nul ou presque. Le fait d'utiliser un tel bien n'empêche pas les autres de l'utiliser aussi. Les idées, les mathématiques, les logiciels libres et la flamme d'une bougie sont des biens non rivaux : ils peuvent être multipliés sans manquer à personne.
 +
 
 +
; Système d'exploitation : Le système d'exploitation, en anglais ''Operating System'' abrégé OS, est l'ensemble de programmes central d'un appareil informatique qui sert d'interface entre le matériel et les logiciels applicatifs.
 +
 
 +
;Web : Le ''World Wide Web'', littéralement la « toile (d'araignée) mondiale », communément appelé le Web, la Toile ou le <tt>WWW</tt>, est un système de publication fonctionnant sur Internet, qui permet de consulter via un navigateur des pages accessibles sur différentes pages liées entre eux.  Les nombreux liens existant entre ces pages Web expliquent la référence à la toile d'araignée.

Version actuelle datée du 21 janvier 2011 à 12:57


Cette page fait partie du projet Catalogue Libre.

Glossaire du Catalogue Libre[modifier]

Brevet
Un brevet est un titre conférant à son titulaire un monopole d'exploitation d'une invention, pour une durée généralement fixée à 20 ans. Il peut être déposé lorsqu'il concerne une invention nouvelle, susceptible d'application industrielle et impliquant une activité inventive. Certaines inventions ne sont pas brevetables, notamment ce qui est du ressort des idées, des théories scientifiques et mathématiques, les programmes d'ordinateurs, etc.
Code source, code machine 
Les logiciels sont écrits dans des langages facilement compréhensibles par les humains : le code source. En revanche, les machines manipulent des instructions peu compréhensibles : le code machine (dit encore « code binaire »). On passe généralement de l'un à l'autre par une opération de traduction irréversible. Cette impossibilité de retrouver le source à partir du code binaire est à l'image d'un gâteau cuisiné à partir d'ingrédients distincts : une fois cuit, il est impossible de le « décuire ».
Copyright
Désigne, dans le droit anglo-saxon les droits exclusifs sur une œuvre de l'esprit originale. Le copyright ne permet aucune reproduction, représentation ou dérivation d'une œuvre sans l'autorisation de son auteur.
DRM 
Sigle de l'anglais Digital Rights Management, ou gestion des droits numériques. Terme trompeur, car il s'agit en fait de dispositifs de contrôle d'usage (ou « menottes numériques »). Ces dispositifs vous dépossèdent de votre ordinateur.
Éditeur de logiciel 
Un éditeur de logiciel est une entreprise qui assure la conception, le développement et la commercialisation de logiciels.
Formats ouverts et fermés 
Un format ouvert, ou spécification ouverte, est un format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre. À l'inverse, un format fermé est secret ou bien son utilisation est soumise à des restrictions.
Internet 
C'est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, de la téléphonie et le World Wide Web, en utilisant le protocole de communication IP (Internet Protocol).
Interopérabilité 
L'interopérabilité est la capacité que possède un produit ou un système, dont les interfaces sont intégralement connues, à fonctionner avec d'autres produits ou systèmes existants ou futurs et ce sans restriction d'accès ou de mise en œuvre. En informatique, l'interopérabilité repose en grande partie sur des standards ouverts.
Logiciel privateur 
La notion de logiciel privateur ou logiciel propriétaire désigne un logiciel qui n'est pas un logiciel libre. En ce sens il vous prive de vos libertés.
Non rivalité 
Les biens non rivaux sont ceux qui peuvent se dupliquer pour un cout nul ou presque. Le fait d'utiliser un tel bien n'empêche pas les autres de l'utiliser aussi. Les idées, les mathématiques, les logiciels libres et la flamme d'une bougie sont des biens non rivaux : ils peuvent être multipliés sans manquer à personne.
Système d'exploitation 
Le système d'exploitation, en anglais Operating System abrégé OS, est l'ensemble de programmes central d'un appareil informatique qui sert d'interface entre le matériel et les logiciels applicatifs.
Web 
Le World Wide Web, littéralement la « toile (d'araignée) mondiale », communément appelé le Web, la Toile ou le WWW, est un système de publication fonctionnant sur Internet, qui permet de consulter via un navigateur des pages accessibles sur différentes pages liées entre eux. Les nombreux liens existant entre ces pages Web expliquent la référence à la toile d'araignée.