FAQ du GdT Transcriptions

De April MediaWiki
Révision datée du 2 août 2010 à 15:43 par Mgarnero (discussion | contributions) (Si une personne propose une transcription à l'April qui n'est pas dans la fameuse liste des transcriptions à faire, sera-t-elle acceptée et si oui selon quels critères ?)

Foire aux Questions

Comment sont choisies les vidéos transcrite au nom de l'April ?

La plupart du temps, ce sont les transcripteurs qui choisissent les médias qu'ils veulent transcrire. Il est hors de question d'imposer quoi que ce soit.

Si une personne propose une transcription à l'April qui n'est pas dans la fameuse liste des transcriptions à faire, sera-t-elle acceptée et si oui selon quels critères ?

Oui si elle concerne la défense et la promotion du Logiciel Libre. En cas de doute, c'est le CA qui tranche. Pour nous envoyer une proposition, il suffit de la poster sur la liste transcriptions@.

Sous quelle licence sont publiées les transcriptions?

Les œuvres qui expriment l'opinion de quelqu'un (mémoires, éditoriaux, etc.), servent un propos fondamentalement différent d'une œuvre d'usage pratique comme les logiciels ou la documentation. À cause de cela, nous nous attendons à ce qu'elles donnent aux destinataires un ensemble de permissions différentes : la permission de copier et de distribuer l'œuvre telle quelle.

C'est pourquoi le groupe utilise la licence GNU Verbatim Copying : infos. On peut étudier, copier, réutiliser mais pas modifier les propos des intervenants.

A t-on le droit de tout transcrire même sans avoir des accords de captation ou licence libre sur une vidéo ?

Transcrire oui, publier non. Le rôle de l'animateur du groupe est de demnader leur accord aux intervenants qui sont transcrits avant de publier sur le site de l'April.

Comment fait-on pour avoir l'accord d'une personne qui est intervenue lors d'une conférence, juste pour poser une question?

Si quelqu'un accepte de prendre la parole en public, lors d'une conférence qu'il sait être filmée et donc enregistrée, nous partons du principe qu'il est d'accord pour qu'on reprenne ses propos. En plus, là, c'est sur que ce sera fidèle, et non pas répéter par quelqu'un qui le fera de mémoire (et pourrait modifier sans le vouloir.