Entr'ouvert, Jamendo, Bruce Perens : trois exemples où la licence ne fait pas tout - Décryptualité du 6 janvier 2020

De April MediaWiki


Titre : Décryptualité du 6 janvier 2020 - Entr'ouvert, Jamendo, Bruce Perens : trois exemples où la licence ne fait pas tout

Intervenant·e·s : Mag - Manu - Luc

Lieu : April - Studio d'enregistrement

Date : 6 janvier 2020

Durée : 14 min

Écouter ou télécharger le podcast

Revue de presse pour la semaine 1 de l'année 2020

Licence de la transcription : Verbatim

Illustration :

NB : transcription réalisée par nos soins, fidèle aux propos des intervenant·e·s mais rendant le discours fluide.
Les positions exprimées sont celles des personnes qui interviennent et ne rejoignent pas nécessairement celles de l'April, qui ne sera en aucun cas tenue responsable de leurs propos.

Transcrit : MO

Description

Après neuf ans, Entr'ouvert obtient la reconnaissance que la violation de sa licence logicielle est une contrefaçon. Dans le même temps Jamendo et St-Maclou se voient confirmer qu'ils doivent bien payer une redevance pour de la musique en CC ND. En dernier lieu, Bruce Perens claque la porte de l'OSI considérant que l'organisation a fait fausse route en matière de création de licences.
Trois exemples qui ont en commun un enjeu juridique lié à des licences plus ou moins libres qui démontre que la dimension légale du libre n'est pas suffisante en elle-même.

Transcription