Cours logiciels libres

De April MediaWiki
Révision datée du 17 mai 2011 à 18:25 par Sylvaintechnic (discussion | contributions) (Travail sur un référentiel en Belgique)

Education | Cours logiciels libres

Voici une idée de ce que peut être un cours sur les logiciels libres. Il serait bien d'avoir une partie théorique et une pratique. Sur un cours de 3h cela peut donner 2h de théorie et 1h de pratique ou bien 1h 30m pour chacune de ces parties.

cours 1: Introduction

Théorie

  • Définition du terme
  • Les 4 libertés
  • Histoire
  • Évolution en nos jours

Pratique

cours 2: Économie du logiciel libre

Théorie

  • Qu'est-ce que l'économie ?
  • Qu'est-ce qu'un modèle économique ?
  • Quels sont les modèles économiques (liés à l'informatique) existants ?
  • Quels sont les modèles économiques du libre ?

Pratique

Etude de cas de différents modèles économiques. Proposer aux étudiants de faire une recherche sur les différents modèles (Red Hat, Apache, Java, OpenOffice, VLC)

cours 3: Économie du logiciel libre (suite)

Théorie

Compléter ce qui n'a pas été dit

Pratique

cours 4: Licences et aspects juridiques des logiciels libres

Théorie

  • Pourquoi la notion de propriété intellectuelle ne veut-elle rien dire et est un piège sémantique ?
  • Différence entre copyright et droit d'auteur.
  • Quel est le rôle d'une licence ?
  • Quelles sont les licences utilisés dans le libre ?

Pratique

Travailler sur les différentes licences pour bien comprendre les subtiles différences.

cours 5: Licences (suite)

Théorie

  • Les brevets dans l'informatique
  • Les patent trolls
  • La situation en Europe


Pratique

  • Étude de cas de quelques procès exemplaires (Novell vs. SCO, Bilski etc...)

cours 6: Communautés

Théorie

  • Quel est le rôle d'une communauté
  • Comment une communauté se constitue
  • Comment une communauté évolue

Pratique

  • Etude de cas de certaines communautés (Mozilla, VLC, OpenOffice, Ubuntu)

cours 7: Projets libres

Théorie

  • La notion de projet
  • Caractéristiques d'un projet libre (modularité, langages standardisés, documentation)
  • Financement d'un projet
  • Vie d'un projet

Pratique

cours 8: Développement

Théorie

  • Début d'un projet
  • Vie d'un projet
  • Fin d'un projet
  • Pourquoi un projet a du succès et un autre non
  • Distribution des tâches
  • Le dictateur bénévole

Pratique

Etude de cas

cours 9: Les forges

Théorie

  • Qu'est-ce qu'une forge ?
  • Énumérer les forges les plus actives et les mieux remplies
  • Comment soumettre un projet à une forge ?

Pratique

  • Créer une forge
  • Soumettre un projet à une forge


cours 10: Le bug tracking

Théorie

  • Qu'est-ce qu'un bug
  • En quoi les logiciels libres sont mieux adaptés pour la découverte et la correction d'un bug.
  • Création et soumission de patch

Pratique

  • Recherche et signalisation d'un bug

cours 11: Points négatifs des logiciels libres

Théorie

  • Qu'est-ce qui manque aux logiciels libres pour être mieux acceptés dans le monde professionnel (publique et privé), le monde artistique, la vie privée ?
  • Comment améliorer la communication ?
  • Comment améliorer la documentation ?
  • Comment améliorer les interfaces ?

Pratique

cours 12: Problèmes devant les logiciels libres

Théorie

  • Quels sont les défis en nos jours (brevets, pression constante de la part des industries) ?
  • Changement de perspective (le cloud, les données et les logiciels dans le cloud)
  • Les acquisitions par des groupes tierces — le rachat de Sun (OpenOffice.org, Java, OpenSolaris, Mysql …).

Pratique

cours 13

Théorie

Pratique


Les dernières séances peuvent être utilisées pour la création d'un projet simple qui peut illustrer par exemple les principes qui ont été décrits dans les premiers cours.


Quelques ressources utiles


Travail sur un référentiel en Belgique

PS : je n'ai pas mis les numéros de références car ce n'est pas encore fait. Il y a encore du travail bien évidemment C'est prévu pour de la promotion sociale, mais je pense que cela peut être mis un peu à toutes les sauces

Cela concerne les adultes en promotion sociale mais je pense que l'on peut l'appliquer à tout type de public.


1. FINALITES DE L’UNITE DE FORMATION

1.1. Finalités générales

Conformément à l’article 7 du décret de la Communauté française du 16 avril 1991, cette unité de formation doit :

  • concourir à l’épanouissement individuel en promouvant une meilleure insertion professionnelle, sociale, culturelle et scolaire ;
  • répondre aux besoins et demandes en formation émanant des entreprises, des administrations, de l’enseignement et d’une manière générale des milieux socio-économiques et culturels.

1.2. Finalités particulières

L’unité de formation a pour finalités de permettre à l'étudiant :

  • de s’initier aux techniques et connaissances de base nécessaires à l’utilisation de systèmes informatiques libres;
  • de s'initier aux techniques et connaissances de base nécessaires à l'utilisation de logiciels libres;


2. CAPACITES PREALABLES REQUISES

2.1. Capacités

L’étudiant sera capable :

  • de comprendre un texte écrit (+/- 30 lignes) dans un langage usuel, par exemple en réalisant une synthèse écrite et/ou en répondant à des questions sur le fond ;
  • d'émettre, de manière cohérente et structurée, un commentaire personnel à propos d'un texte.

2.2. Titres pouvant en tenir lieu

Certificat de l’enseignement secondaire inférieur ou certificat de l’enseignement secondaire du deuxième degré.



3. HORAIRE MINIMUM DE L’UNITE DE FORMATION

Rien de décider encore

perso je pensais à un horaire de 20 à 40 périodes (1 période = 50 min)


4. PROGRAMME

L'étudiant sera capable :

face à un système informatique connu, en respectant le temps alloué, les règles d’utilisation du système informatique et en utilisant les commandes appropriées  ;

  • de connaître et d'expliquer avec ses mots les 4 règles des logiciels libres ;
  • de mettre en route le système informatique et de clôturer la session de travail en cours ;
  • d’utiliser les fonctionnalités de base d'un système d'exploitation libre, notamment :
    • le chargement du système d’exploitation,
    • l'installation d’autres logiciels,
    • la création de fichiers et leur gestion (enregistrer, copier, effacer, déplacer, renommer, imprimer),
    • la gestion de l’arborescence des dossiers;
  • d'installer des logiciels libres et d'utiliser les fonctionnalités de base, notamment:
    • un navigateur internet,
    • une suite bureautique,
    • un logiciel de gestion de photos,
    • un logiciel de retouche de photos,
    • un client de messagerie
  • d'utiliser l'aide en ligne et de consulter la documentation du logiciel utilisé.

5. CAPACITES TERMINALES

Pour atteindre le seuil de réussite, l’étudiant sera capable :

face à un système informatique connu, en respectant le temps alloué, les règles d’utilisation du système informatique et en utilisant les commandes appropriées :

  • de mettre en route le système informatique ;
  • de mettre en œuvre des fonctionnalités de base du système d’exploitation en vue de la gestion de répertoires et de fichiers ;
  • d'installer un logiciel précis;
  • retoucher une photo;
  • de créer et d’imprimer un fichier ;
  • de clôturer une session de travail.

Pour la détermination du degré de maîtrise, il sera tenu compte des critères suivants :

  • la cohérence de la démarche,
  • l'adéquation et la précision dans l'utilisation du vocabulaire,
  • le degré d'autonomie atteint.


6. CHARGE DE COURS

Un enseignant connaissant les logiciels libres et défendant la cause des logiciels libres. Un expert en logiciels libres.

7. CONSTITUTION DES GROUPES OU REGROUPEMENT

Il n’y aura pas plus de deux étudiants par poste de travail et vingt étudiants par groupe de travail.