Conférence de présentation du rapport sur l’état de l’internet en France - le débat (25 juin 2020)

De April MediaWiki
Révision datée du 22 août 2020 à 00:46 par Cmomon (discussion | contributions) (Page créée avec « Catégorie:Transcriptions '''Titre :''' Conférence de présentation du rapport sur l’état de l’internet en France - le débat (25 juin 2020) '''Intervenants :'... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Titre : Conférence de présentation du rapport sur l’état de l’internet en France - le débat (25 juin 2020)

Intervenants : Sébastien Soriano, président de l’Arcep et Benjamin Bayart, vice-président de la FFDN

Lieu : en visio

Date : 25 juin 2020

Durée : 38 min

Liens :

Licence de la transcription : Verbatim

Illustration :

Statut : en cours de transcription par Cpm

Présentation

Extrait de https://www.dailymotion.com/video/x7unovm :

  • L’Arcep a publié le 25 juin l’édition 2020 de son rapport sur l’état d’internet en France, remis au Parlement et présenté lors d’une conférence de presse en ligne suivie d’un débat entre Sébastien Soriano, président de l’Arcep, et Benjamin Bayart, co-fondateur de la Quadrature du Net, et co-président de la fédération des fournisseurs d'accès à internet associatifs, sur le thème : « Les réseaux dans la crise sanitaire : quelles leçons en tirer ? »


Transcription

00' transcrit Cpm

Sébastien Soriano :

Benjamin Bayart :

« Ça ne sert à rien de faire discuter les éléphants avec les souris » Benjamin Bayard (17:20) « en fait, pour moi le principe de la neutralité du net, c'est ce que je disais au début, il ne faut pas optimiser les réseaux, c'est une connerie, quand on les optimise, on les rend fragile. Et en fait, exactement en symétrique de ça, parce qu'il ne faut pas optimiser les réseaux, il faut optimiser les applications. Et pour le coup, on a des décennies de sottise législative qu'on est train de payer. Diffuser une très grosse mise à jour sur une plateforme logicielle sans effondrer les réseaux, on a les technos pour, elles ont 20 ans, ça s'appelle BitTorrent. BitTorrent ça permet de diffuser une quantité colossale d'application en créant à peu prêt aucune congestion dans le réseau parce qu'il n'y a pas de point central. Ça utilise le réseau, ça occupe le réseau mais ça ne créé pas cette hyper congestion de je veux diffuser un fichier de 50 millions d'exemplaires d'un fichier qui fait 1 Go depuis mon serveur en Californie. »