BenevolatValoriseArgumentaire

De April MediaWiki


Ambox warning red construction.png
/!\ Travail en cours /!\

Cette page présente un argumentaire sur le bénévolat valorisé en cours de réalisation.

Si vous souhaitez participer, n'hésitez pas à laisser votre avis sur la page de discussion en suivant au mieux ces recommandations.


Questions en cours

  • Est-ce que le cas de Lisa (ci dessous) peut être compté en bénévolat valorisé ?
  • Quels sont les critères pour qu'une action peut être comptée en bénévolat valorisé ? Est-il suffisant que l'action contribue significativement à l'objet de l'association ?

Argumentaire pour le bénévolat valorisé

Dans l'économie traditionnelle, le Logiciel Libre n'est pas valorisé comme il pourrait l'être car sa valeur n'est pas principalement monétaire. Voici quelque exemples des richesses liées aux Logiciels Libres et oubliés par les économistes :

  • l'intérêt éducatif de la mise à disposition du source et l'autorisation de le modifier
  • la réduction de la fracture numérique des install party ou se rencontrent néophytes et experts pour échanger des Logiciels Libres et résoudre des problèmes d'usages
  • les heures que les développeurs passent sur leur loisirs pour entretenir et construire des logiciels qu'ils mettent ensuite à la disposition de tous sous licence libre
  • le temps consacré par les employés d'une entreprise à contribuer à des logiciels libres en dehors d'un projet spécifique commandité par un client
  • etc.

En France il existe des dispositions légales qui permettent à une association à but non lucratif d'attribuer une valeur monétaire à un travail bénévole. « Si l’association ou fondation dispose d’une information quantifiable et valorisable sur les contributions volontaires significatives obtenues, ainsi que de méthodes d’enregistrement fiables, elle peut opter pour leur inscription en comptabilité »[1]. Nous sommes encore loin d'une prise en compte des dimensions non quantifiables du Logiciel Libre. Mais c'est un moyen simple de donner du poids au Logiciel Libre et il serait dommage de ne pas en tirer partie.

L'April vous propose de faire l'inventaire de vos actions bénévoles au profit du Logiciel Libre et de les déclarer. L'association s'engage en retour à faire figurer votre contribution à son bilan annuel afin de lui donner une valeur monétaire. Cet acte n'a aucune conséquence fiscale : le bénévole ou l'entreprise qui l'emploie n'en tire pas réduction d'impôts, l'association n'est pas subventionnée. Son unique intérêt est de créer une valeur la ou il n'y en avait pas.

Dans le cas où votre contribution au Logiciel Libre consiste à modifier des documents numériques et à conserver trace de ces modifications, le travail d'inventaire est grandement simplifié. Les dates, les commentaires associés et la densité des changements permettent de reconstituer l'activité de façon quasi automatique. Cette méthode n'est pas d'une grande précision mais donne une approximation raisonnable.

Voici un exemple: la bénévole Lisa à passé environ 40 heures à implémenter la feature frobnitz sur le Logiciel Libre foobar. Il s'agit d'un travail requérant une expertise (développement) et qui n'a occasionné aucun frais. Lors de son bilan, l'association compte qu'un travail d'expert est payé 50 euros de l'heure et comptabilise donc 2 000 euros de bénévolat valorisé.

Dans le cas ou l'action de bénévolat est réalisée par une entreprise ou une université, les même règles s'appliquent[2]. Il n'est cependant pas possible d'inclure les contributions au Logiciel Libre qui sont réalisées à la demande d'un client. Par exemple, une feature implémentée par un employé lors d'un inter contrat peut être comptabilisée. Mais une feature réalisée et payée par un client ne peut être comptée en bénévolat valorisé : cela reviendrait à compter deux fois la valeur d'un même travail.

Références