Argumentaire UFC que choisir

De April MediaWiki

Je pense qu'on pourrait se faire une petite analyse contradictoire de l'expert juste en tant que certains de ces arguments sont réfutables facilement

Sur le choix de l'installation

A l'argument "l'huissier de l'UFC a choisit un truc qui marche" on peut répondre "l'expert de Darty a choisit quelque chose qui ne fonctionne pas".

Sur la demo live

Il y avait aussi l'idée (possible ou pas ?) d'une démo live, qui serait de fait convaincante puisque réalisée devant le juge.

Il faut que l'UFC demande à son avocat si c'est possible ; auquel cas on peut briefer l'avocat avant pour qu'il essaye éventuellement une fois avant de faire la démo in situ.

Sur l'inutilisabilite d'une machine nue

Les experts disent qu'une machine nue est inutilisable. C'est bien sur faux, il faut juste installer des logiciels d'abord, ce qui peut etre complique (voir l'interet du consommateur)

Sur l'interet du consommateur

Il faut le definir. Pour l'instant tout le monde le rabache, alors que rien ni personne ne l'a defini precisement.

Sinon il faut bien sûr axer sur le fait qu'on peut préserver ce fameux "intérêt du consommateur" tout en respectant les droits du même consommateur, grâce à nos solutions d'optionnalité, qui ne portent pas atteinte au modèle économique des constructeurs, d'un coût insensible et d'une efficacité remarquable !

De l'optionnalite

On ne peut pas imposer de vendre des ordinateurs nus ou avec un OS GNU/Linux préinstallé, mais on peut interdire la vente forcée. Et les distributeurs doivent prendre leurs responsabilités d'intermédiaire contractant directement avec le consommateur.

Insister sur la complexité et la lourdeur des procédures de remboursement, qui doivent souvent, pour se terminer de manière convenable pour le consommateur, passer par un TP, et prennent de toute manière (TP ou non) des mois pour aboutir.

Le marche Linux

Linux n'est pas un OS. Et un seul des noms cites est distribue par une societe (mandriva).

Tous les logiciels ne sont pas pour les utilisateurs lambda.

Les logiciels "entreprises" sont aussi pour les particuliers : windows xp pro, MS Office (Office !)

La version gratuite n'est pas une version d'evaluation, mais une version sans support (c'est-a-dire finalement comme les LP)

La version "complete" comprend le support pour un nombre important de logiciels.

Du prix de la licence Mandriva

La mandriva free est gratuite (et non pas 44euros). Si l'expert peut commettre des erreurs aussi grossiere, qu'en est-il des problemes plus compliques ? Il suffit d'aller sur le site de mandriva pour trouver les prix http://store.mandriva.com/ http://www.mandriva.com/fr/download/free gratuite

Sur l'instabilite induite par la desinstallation des logiciels

Pourquoi l'expert refere-t-il au fabricant ? Est-ce qu'il demande aussi l'avis du fabricant de plastique ?

"Dans le monde windows ... compromettre la stabilite" Il y a certainement a redire sur l'analogie employee. Si on supprime l'OS, il n'y a pas de priobleme d'instabilite. Alors qu'il va demontrer Linux, il parle de l'instabilite sous windows. Bref, l'expert montre qu'il n'est pas expert sous Linux en tout cas !

Sur le SAV

Essayer d'obtenir les chiffres. Si on ne les a pas, alors on les conteste ! Sinon, 11% des appels, ca veut dire 11% de personnes qui peuvent re-installer windows.

Sur les aspects juridiques

L'expert s'engage a de nombreuses reprises dans les aspects juridiques : - fin de la garantie - contrefacon

Est-il fonde a le faire ? est-il avocat/juriste ou quoi que ce soit ?

Il fait notamment reference aux clauses OEM illegales en France (licence OEM attachee a un materiel).

Il parle aussi de la garantie (plus de garantie parce que re-installe)

Retour

Retour sur la page de la vente liée.