Affiches "choc" : Différence entre versions

De April MediaWiki
Ligne 66 : Ligne 66 :
 
technologique... (<i>Sans interopérabilité, on peut toujours rêver...</i>)
 
technologique... (<i>Sans interopérabilité, on peut toujours rêver...</i>)
  
- Les logiciels libres sont vraiment tout seuls (<i>À n'avoir vraiment rien à cacher</i>)
+
- Les logiciels libres sont vraiment tout seuls (<i>À n'avoir rien à cacher</i>)

Version du 15 juin 2017 à 20:23

Cette page regroupe les idées et slogans afin de créer des "affiches choc" dans l'esprit de la campagne « le prix de la vie », de Médecins du monde



On peut commencer par le thème des moteurs Diesel avec l'affaire Volkswagen ?

Par exemple (premier jet)

- Grâce à nos logiciels qui équipent vos moteurs Diesel nous contrôlons... ... les résultats des tests anti-pollution ! Oui, ce sont des logiciels propriétaires, personne n'a accès au code source !

- Mettre du logiciel libre dans nos moteur diesel bonne idée [mais comment ferait-on alors pour falsifier les résultats ?]

Ou les collectivités :

- Un logiciel métier bien placé dans une mairie... ... c'est une rente assurée pour de nombreuses années

Ou les formats :

- Nos formats de fichiers sont utilisés partout... ... les utilsateurs sont captifs !


Idées de slogans en vrac :

- Le logiciel libre ça n'est pas au point (pour espionner les utilisateurs...)

- Le logiciel libre ça peut rapporter des millions (d'utilisateurs enthousiastes...)

- Utiliser des formats ouverts, c'est très bien (mais comment pourrions-nous alors enfermer les utilisateurs dans nos écosystèmes privateurs)

- Les GAFAM, c'est la meilleure chance qu'on ait eu (pour organiser la surveillance de masse)

En accroche : Les dictateurs en ont rêvé, les GAFAM l'on fait !

En bas en plus petit Explication rapide sur les données et les GAFAM (2 lignes max)

- Le logiciel libre ça n'est pas au point (pour espionner les utilisateurs...)

- Le logiciel libre c'est nul… (pour l’espionnage !) + explication

- Le logiciel libre ça ne marche pas ...(pour imposer l'obsolescence)

-Je n'ai rien à cacher... (sauf mon intimité, celle de ma famille, de mes ami⋅e⋅s, de mes collègues...)

- Les DRM protègent (la rente des industries culturelle)

- Les logiciels en "boîte-noire" garantissent la sécurité (autant que se masquer les yeux protègent du danger (permet de se cacher))

- Le logiciel libre n'est qu'un problème d'informaticiens (autant que la liberté de la presse ne concerne que les journalistes)

- La vente forcée c'est bien pratique (pour enfermer les utilisateurs dans un silo privateur)

- Décentralisation, Neutralité, Portabilité des données, indépendance technologique... (Sans interopérabilité, on peut toujours rêver...)

- Les logiciels libres sont vraiment tout seuls (À n'avoir rien à cacher)