Actualité April février 2014

De April MediaWiki
Révision datée du 19 mars 2014 à 14:05 par Morandim (discussion | contributions) (Page créée avec « Catégorie:Transcriptions '''Titre :''' Actualités de l'April du 23 février 2014 '''Intervenants''' : Luc Fievet, Lionel Allorge '''Durée :''' 4 min 12 s '''Lie... »)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)


Titre : Actualités de l'April du 23 février 2014

Intervenants : Luc Fievet, Lionel Allorge

Durée : 4 min 12 s

Lien vers la vidéo : [1]


00

Luc Fievet : Nouvelles de l'April. Bonjour Lionel.

Lionel Allorge : Bonjour Luc.

Luc : Lionel, tu es notre président et tu nous parle un petit peu de l'actualité de l'association.

Lionel : Tout à fait.

Luc : Alors, actualité récente, l'AG qui s'est déroulée il n'y a pas très longtemps.

Lionel : Oui. Donc il y a quinze jours nous avons eu l'assemblée générale de l'April où nous avons voté le bilan moral, le bilan financier et nous avons réélu la nouvelle liste du conseil d'administration.

Luc : Une AG quoi !

Lionel : Une AG classique.

Luc : Sur cette question de finance, de bilan financier, il y a une vidéo avec François Poulain qui est notre trésorier, qui circule, en lien avec notre campagne d'adhésion.

Lionel : Oui tout à fait où il précise un certain nombre de points. Il répond à un certain nombre de questions sur la compagne d’adhésion que nous venons de lancer et que nous faisons pour pouvoir augmenter le nombre de membres de l'association.

Luc : En 2008, on avait fait une grosse campagne d'adhésion qui avait été un succès, on était arrivé à plus cinq mille membres et aujourd'hui il y a une érosion de la base de membres et on n'est plus vraiment à l'équilibre.

Lionel : Oui, on a un problème d'équilibre financier, et puis on voudrait être le plus représentatifs possible aussi. Donc, plus de membres, ça veut dire plus de représentativité auprès de nos interlocuteurs.

Luc : Ce qui veut dire qu'on peut adhérer sans nécessairement être actif, même si on est toujours très contents d'avoir de nouveaux actifs.

Lionel : Tout à fait. On peut être simplement un membre de soutien.

Luc : On a enregistré récemment une adhésion tout à fait particulière.

Lionel : Oui c'est celle de la Région Rhône Alpes qui vient de voter son adhésion à l'April. Ça c’est très intéressant pour nous d'avoir des représentants institutionnels qui s'impliquent dans l'association.

Luc : Ça nous mène à la campagne, la prochaine campagne.

Lionel : Tout à fait. Ça va s'appeler candidats.fr

Luc : C'est une campagne qu'on mène depuis longtemps qui consiste à aller faire signer le pacte du Logiciel Libre aux candidats.

Lionel : Oui tout à fait. L'idée c'est d'aller voir les candidats aux prochaines élections municipales, quand ils sont le plus à l'écoute de leurs citoyens, et donc souvent quand ils sont sur les marchés, quand ils se présentent au public.

Luc : Comment on peut s'investir là-dedans, si on a envie de le faire ?

Lionel : L'idée c'est d’aller sur le site candidats.fr, d'obtenir ce qu'on appelle le pacte du Logiciel Libre qui est petit texte très simple que l'on peut imprimer et que l'on peut proposer aux candidats.

Luc : Ce qui est bien c'est de l'avoir sur soi pour faire un échange de prospectus quand on rencontre un candidat.

Lionel : Voila. Tout à fait. Et puis l'idée c'est donc d'encourager les candidats à signer ce pacte, où ils reconnaissent l'importance du Logiciel Libre et puis ensuite on recontacte l'April pour renvoyer ce pacte signé pour qu'il soit ajouté dans notre base.

Luc : Comment, par où on passe ? Il y a deux inquiétudes quand on arrive là-dedans, c'est un on se dit : « Moi je ne suis pas très fort en argumentation, je ne saurai pas comment répondre ». Et deuxième point c'est comment ça marche très concrètement. Par où je commence ?

Lionel : Pour le faire le plus simplement, souvent, quand on n'a pas l'habitude, c'est de le faire à deux. C'est beaucoup plus agréable de le faire et puis on peut se soutenir mutuellement.

Luc : Voila et puis même si on ne se sent pas à l'aise avec l'idée d'aller voir un élu de face, ce qui est compréhensible et bien on peut envoyer un mail.

Lionel : On peut envoyer un mail, on peut appeler au téléphone, éventuellement.

Luc : Et donc, mieux vaut faire un petit peu que rien du tout !

Lionel : Tout à fait.

Luc : Et après ça comment on contacte l'April ?

Lionel : Donc après, sur le site candidats.fr, nous avons à la fois une liste de discussion, nous avons un canal IRC et nous avons un mail où les gens donc peuvent nous contacter pour voir la marche de la procédure à suivre.

Luc : Voila. Et pour les plus acharnés ?

Lionel : Pour ceux qui vraiment veulent s'impliquer localement, ils peuvent demander à être responsables d'une région ou d'un département ou d'une commune et puis gérer l'ensemble des candidats sur cette région.

Luc : C'est bien de se lancer là-dessus. Ce sera un entraînement pour la prochaine élection qui tombe en mai.

Lionel : Et oui puisqu'on va directement passer après aux élections européennes et on va essayer de recommencer le même processus, sauf que là, on essaye de prendre contact avec différents groupes de différents pays européens, de manière à le faire dans plusieurs pays à la fois.

Luc : Donc une action concertée au niveau européen.

Lionel : Tout à fait.

Luc : Et bien Lionel, merci beaucoup.

Lionel : Merci Luc.

Luc : Et à la prochaine.

Lionel : À la prochaine.