Lettre de l'Institut national d'Islande pour les aveugles à Freedom Scientific

De April MediaWiki

Original de la lettre en anglais, datant du 3 mars 2010, sur le site de l'Institut national d'Islande pour les Aveugles, les déficients visuels, et les sourds et aveugles : http://midstod.is/pages/215?newsid=111 [dernière consultation en ligne : 05/01/2011]
Traduction : Armony.

Note[modifier]

Cette lettre présente bien les arguments qu'on peut opposer aux logiciels non-libres de technologies d'assistance, notamment la dépendance à l'entreprise qui édite le logiciel et décide ou non d'apporter les modifications dont les utilisateurs ont besoin, le coût prohibitif des licences et la difficulté à trouver du matériel qui saura lire le logiciel, la difficulté à voir la traduction dans des langues peu répandues (et donc non-rentables) prises en charge.

Malheureusement, si les arguments en faveur du logiciel libre devraient parler d'eux-mêmes dans ce contexte, on voit une dépendance également psychologique à cet éditeur, Freedom Scientific, qui n'a rien de rationnel et qui repose sur la qualité du logiciel dite supérieure, alors qu'avec un investissement dans le Libre bien moindre les utilisateurs retrouveraient la liberté qu'ils demandent explicitement dans ce courrier.

Traduction de la lettre[modifier]

Cher responsable du service client,

Nous vous écrivons au nom de l'Institut national d'Islande pour les Aveugles, les déficients visuels, et les sourds et aveugles. Nous nous appelons M. Birkir R. Gunnarsson et M. Hlynur M. Hreinsson, consultants pour l'Institut.

Nous sommes responsables du choix des logiciels et matériels de technologies d'assistance pour l'Institut national pour les Aveugles, les déficients visuels, et les sourds et aveugles en Islande. En tant que tels, nous sommes indirectement responsables de l'achat de tel logiciel dans la mesure où tout Islandais reconnu légalement comme aveugle et attaché à nos services peut recevoir le matériel et logiciel dont il a besoin à travers nous. Après l'achat, nous gérons l'aide technique et la formation de l'utilisateur pour permettre une utilisation optimale du logiciel ou du matériel d'assistance technologique.

Bien que nous ne prenions pas la décision finale concernant les achats, notre rôle est de sélectionner la solution technologique la plus adéquate, au regard de multiples critères, tels que les besoins d'utilisateurs spécifiques, le coût du logiciel, la dépendance future du produit et l'efficacité du service client du vendeur.

Depuis plusieurs années, l'Institut national et ses prédécesseurs ont fourni à nos utilisateurs aveugles les solutions du lecteur d'écran Jaws, croyant que la qualité de Jaws égalait, voire dépassait, la qualité de ses concurrents.

Cependant les récents développements, tant internes que plus largement au niveau de l'industrie des technologies d'assistance, nous ont fourni des raisons de revoir notre évaluation. Prenant part au processus, nous voulions vous adresser quelques inquiétudes et vous poser quelques questions concernant le lecteur d'écran Jaws. Nous réalisons que nous représentons un très petit marché, mais nous espérons que vous trouverez le temps et les ressources pour répondre à nos inquiétudes.

Les principales raisons de nos inquiétudes sont les suivantes :

1. Réduction de la flexibilité concernant le support Braille : Dans Jaws 10, et toutes les versions antérieures avec lesquelles nous avons travaillées, il y avait la possibilité d'insérer une table Braille définie par l'utilisateur allant avec le choix de la langue. Dans la version 11, cette possibilité offerte à l'utilisateur a été supprimée. Dans le même temps, nous venons de publier le premier standard Islandais officiel pour le Braille, avec 6 et 8 points Braille, et nous souhaitons le déployer pour toutes les solutions d'impression et les périphériques informatiques, mais également être capables de le mettre à jour dans le futur (bien que ce genre de mise à jour risque d'être assez rare).

Dans la mesure où l'Islandais est une langue relativement peu répandue avec peu d'utilisateurs, nous nous inquiétons du fait que Freedom Scientific puisse omettre la prise en charge du Braille Islandais dans les versions futures, ou que vous nous fassiez payer un supplément pour pouvoir bénéficier d'une telle prise en charge. Alors que Jaws est déjà le logiciel de lecture d'écran le plus cher du marché, tout coût supplémentaire que vous feriez peser sur nous rendrait la solution inabordable et de ce fait ne serait plus une solution viable pour nos utilisateurs.

2. La position de Freedom Scientific sur la licence des pilotes des tablettes Braille : Dans la version 11 de Jaws et, nous supposons, dans les versions à venir, Freedom Scientific facture 9000$ aux fabriquants de tablettes Brailles pour certifier leurs pilotes Braille, et 5000$ par an pour inclure leur pilote et, donc, la prise en charge de ces tablettes Braille (ces montants ont été rapportés par différents sites Web de technologies pour aveugles). Nous craignons que de tels dépenses incitent les fabricants de tablettes Braille à se concentrer sur la prise en charge par d'autres solutions de lecture d'écran et, possiblement, finisse par ne plus s'intéresser à la prise en charge par Jaws, ce qui laisserait certains de nos utilisateurs avec une combinaison tablette Braille-logiciel inutilisable.

3. Manque de prise en charge localisée pour l'Islandais. Nous ne trouvons plus acceptable de distribuer ou servir un lecteur d'écran qui ne serait pas traduit en islandais. Nous aimerions, si possible, savoir qui paie le surcoût pour traduire Jaws dans les autres langues nordiques, ou quelle est la politique de l'entreprise sur la traduction/localisation. Nous savons que nous payons Jaws plus cher comparé à la version vendue au détail aux États-Unis alors que, jusqu'à preuve du contraire, nous recevons un produit identique. Dans ces conditions, nous ne pensons pas qu'il serait injuste pour Freedom Scientific de nous fournir une version traduite de Jaws, ou du moins participe à la dépense. Nous utilisons déjà une solution de lecture d'écran qui a été traduite par le vendeur sans surcoût pour nous.

Nous aimerions par conséquent connaître les perspectives de l'entreprise sur ce sujet, ainsi que le prix que cela coûterait si la politique de l'entreprise était de nous faire payer la traduction, en tout ou partie. Veuillez garder à l'esprit, comme dit précédemment, qu'avec une telle dépense supplémentaire, Jaws deviendrait une solution logicielle inatteignable pour nous.

Ceci étant dit, nous aimerions être très clairs sur le fait que nous aimerions continuer à offrir Jaws à nos utilisateurs, car nous pensons encore que cette solution de lecture d'écran reste la plus avancée et, dans certains cas, bien supérieure à d'autres solutions sur le marché, en particulier pour des usages avancés. Nous avons procédé à un test comparatif indépendant en octobre 2009 et Jaws obtient le plus de points parmi les 5 lecteurs d'écran testés.

Cependant, avec les progrès de différentes solutions de lecture d'écran, tant parmi les solutions open source que parmi celles d'autres entreprises de technologies d'assistance, coûtant bien moins cher que Jaws, nous sommes confiants dans le fait que Freedom Scientific souhaitera permettre à Jaws de continuer à répondre à nos besoins, à prendre en charge notre langue et nos spécifications Braille, et continuera à être une solution supérieure en tant que lecteur d'écran.

En vous remerciant pour votre attention, et dans l'attente d'avoir prochainement de vos nouvelles.

Bien respectueusement,

M. Birkir R. Gunnarsson, Consultant , M. Hlynur M Hreinsson, Consultant.