Journée Logiciel Libre et monde associatif

De April MediaWiki

Journée Logiciel Libre et monde associatif[modifier]

L'April et la Fondation pour le Progrès de l'Homme ont lancé fin 2006 le groupe de travail « Libre Association » dont l'objectif est « jeter des ponts entre le logiciel libre et le monde associatif » à travers notamment une campagne. Voir la page http://www.april.org/groupes/libreassociation/.


Dans ce cadre, l'April, la Fondation pour le Progrès de l'Homme et la Cité des Sciences organisent une journée de débats et retours d'expérience sur le thème « logiciel libre et acteurs associatifs et sociaux » le samedi 23 juin 2007 de 14 h à 18 h à la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

Les débats aborderont les aspects éthiques du logiciel libre, les besoins et pratiques actuelles des associations, les retours d'expérience et les conditions de l'accompagnement des structures dans le cadre d'une migration vers le logiciel libre.

Cette manifestation sera également l'occasion de faire le point sur les activités du groupe de travail « Libre Association ».

Le programme ci-dessous était un premier jet. L'idée de l'enquête progresse : Enquête associations


Programme[modifier]

Mettre ci-dessous vos propositions de programme.

_Note_ : il faut à chaque fois des démonstrations avec des exemples concrets. Cela suppose mettre en avant des logiciels précis, en privilégiant comme critère la notorioté en France. Autrement dit, côté gestion de contenu, parler de Spip. côté bureautique, le trio OpenOffice, Firefox, Thunderbird. Ne pas trop insister sur Linux (vs Windows) mais sur les logiciels utilisés au quotidien et installables sans peine, GNU-Linux doit être présenté comme l'aboutissement logique d'une transition vers les logiciels libres (d'abord des logiciels libres multiplateformes sous Windows puis GNU-Linux avec les mêmes logiciels, si bien qu'on ne voit plus la différence). Voir si on peut disposer d'un portable Mac et d'un portable Windows montrant le même logiciel tournant sur différentes plateformes. Vérifier la connexion internet.

Proposition de programme (avec en vrac l'argumentaire) : 4 parties : - le libre et le web - le libre et les applications bureautiques et multimédia classiques - le libre et les applications métiers des associations - la logique « libre » à adopter pour les associations

Le libre et le web[modifier]

- rappeler que le web marche grâce au libre - montrer que l'on utilise du libre sans le savoir (exemple d'un hébergeur gratuit comme Free ou d'un hébergeur comme OVH où le serveur tourne avec Apache) - montrer que l'on fait un site web avec du libre de A à Z : démonstration d'un logiciel libre de gestion de contenu comme Spip - montrer la dynamique des communautés autour du libre sur la Toile (exemple de Spip-Contrib), démonstration d'un forum.

Le libre et les applications bureautiques et multimédia classiques[modifier]

- Montrer OpenOffice.org, Firefox, Thunderbird - Insister sur l'importance des formats ouverts : exemple d'OpenDocument - Montrer la capacité du libre à gérer la diversité du parc informatique (OpenOffice.org tourne sous Windows 98, Office 2007 ne marche que sous Vista et Windows XP SP2) - Démonstration des principaux logiciels libres dans le multimédia

Le libre et les applications métiers des associations[modifier]

Un point sur les logiciels de comptabilité est indispensable ! à étudier (démonstration d'AnalytiKasso ?), prendre contact avec des prestataires dans ce domaine (OpenSI) Démonstration de Scribus ?

La logique « libre » à adopter pour les associations[modifier]

Promouvoir le réflexe « libre »[modifier]

« Vous avez un besoin informatique, posez-vous la question de savoir si un logiciel libre n'existe pas » : présentation du site Framasoft

Parler des prestataires dans le logiciel libre[modifier]

Occasion de rappeler que libre n'est pas égal à gratuit mais dire que l'économie sur les licences peuvent être utilement consacrée à la formation et à la maintenance.

Libre = indépendance et pérénité[modifier]

Remettre une couche sur les standards ouverts, sur le fait de ne pas être les pieds et poings liés avec un éditeur ou un prestataire

Promouvoir l'échange d'expériences[modifier]

Présensation de Libre Association

Promouvoir les projets libres partant des besoins réels des associations[modifier]

Introduire l'idée d'une enquête sur les besoins informatiques des associations ?