Groupe de travail événements

De April MediaWiki
Page principale du groupe de travail événements.

Objectif[modifier]

Un nouveau groupe de travail, intitulé "événements", synthétiserait aussi bien les demandes et propositions d'interventions lors des événements libristes auxquels l'April est régulièrement invité à contribuer ( Ubuntu, Poss, Libre en fête,...) que des événements nouveaux pour lesquels l'April pourrait prendre les devants et se faire force de proposition.

Pour bien manifester que les libristes ne sont pas un groupe d'allumés qui ne se rencontrent qu'entre eux. Mais que le logiciel libre a sa place partout.

Ce versant complémentaire aurait l'avantage de permettre une anticipation, et, pourquoi pas, une prospection, pour des tables rondes et des conférences lors d' événements tels que les journées européennes du patrimoine , la rentrée scolaire, la fête de la musique,...

Un tel groupe de travail permettrait de récuser de prétendues frontière théoriques entre un domaine du libre reconnu comme tel et tous les autres.

Remarques liminaires qui exposent mon analyse et ma motivation[modifier]

Je pars de l'hypothèse, qui s'est trouvée dans mon expérience assez régulièrement vérifiée, que des conférences sur l'informatique libre, ou une intervention à une table ronde, ou même un simple déplacement permettant de rencontrer différents responsables pour parler, lorsqu'elles sont proposées, sont rarement rejetées.

Lorsqu'un responsable politique, institutionnel, universitaire, doit organiser un événement culturel, ou un court séminaire, ou une activité, ou même une fête, il trouve rarement qui faire intervenir. D'où l'intérêt pour nous de prendre les devants.

Par exemple, lorsque j'ai vu le thème 2015 des journées européennes du patrimoine : patrimoine du XXIème siècle, j'ai aussitôt contacté ma médiathèque préférée pour une conférence sur le patrimoine numérique, le big data et le free software. Ces occasions peuvent se présenter, parfois, même sans qu'il y ait de date récurrente, dans des lieux a priori inattendus.

Pour me référer, également, à mon expérience personnelle, Je me suis, ces dernières années, proposée pour parler dans des musées, à des détenus, devant un conseil général et des sénateurs... Ce qui s'est réalisé.

De plus en plus de rencontres, soirées, fêtes, sont organisées. Qui constituent autant d'appels potentiels à intervention.

Reste à anticiper et même susciter ces appels. Une chose est de dire ok à des événements déjà repérés comme liés à l'informatique libre, et nous avons à le faire et à le faire bien. Une autre de faire en sorte que des chargés d'animation disent ok avec intérêt à nos propositions.

Enjeu du groupe de travail "événements"[modifier]

Ce groupe de travail, qui concernerait non seulement les événements déjà fréquentés et institués, mais aussi des événements dans lesquels la promotion et la défense du logiciel libre sont pour l'instant rares ou absentes, aurait l'avantage de permettre à l'April des initiatives pour des tables rondes et des conférences.

Comme il y a beaucoup plus d'"écoutants" potentiels que de "parlants", qu'il y a de plus en plus de chargés de communication qui ne savent pas qui contacter, ce groupe de travail a pour objectif d'augmenter dans la société civile le nombre de personnes qui savent ce que "informatique libre", et " informatique éthique" signifie.

L'enjeu est donc aussi bien de fluidifier les demandes et réponses concernant les événements déjà pratiqués et aussi de prendre attache, que de solliciter des contacts pour faire des propositions d'interventions interdisciplinaires sur la question d'une informatique des libertés auprès de différentes institutions, type DRAC, bibliothèques, grands établissement publics...

Étant donné le caractère très diversifié des publics potentiels, il ne s'agira pas pour ce groupe d'envoyer des courriels standard mais d'étudier, au cas par cas, la pertinence de tel angle d'intervention et formulation de propositions, sur mesure, pour un contexte donné. Les axes qui structurent ce groupe de travail sont donc l'enquête sur les lieux d'intervention possibles, la conception d'interventions ad hoc, et pourquoi pas la création d'événements ponctuels dédiés au logiciel libre.

De tels événements, pour lesquels ce groupe de travail doit prendre les devants, sont susceptibles de "dynamiser" et "passionner" des publics éventuellement inattendus, mais qui sont tous concernés par les réponses à apporter aux offensives de l'informatique propriétaire.

Événements récurrents[modifier]

  • AG de l'April (février]
  • Libre en fête (mars/avril)
  • LibrePlanet (fin mars - Boston)
  • JDLL (avril - Lyon) - 2009, 2011, 2015, 2016.
  • Ubuntu Parties (mai/novembre - Paris)
  • Geek Faëries (juin - Selles-sur-Cher)
  • PSES - Pas Sage en Seine (fin juin/début juillet - Paris)
  • RMLL (juillet)
  • Braderie de Lille (fin août/début septembre)
  • Fête de l'Huma (septembre)
  • JM2L - Journées Méditerranéennes du Logiciel Libre (fin novembre - Sophia Antipolis)
  • POSS - Paris Open source summit (anciennement SGL - novembre - Paris)
  • Capitole du libre (novembre - Toulouse)

Événements ponctuels[modifier]

Apéros en région