Femmes et Logiciel Libre : recommandations

De April MediaWiki.

Cet article est une traduction du billet publié sur le site de la FSF : Women in free software: Recommendations from the Women's Caucus

Les femmes dans le Logiciel Libre : recommendations du Women's Caucus

Il y a environ un an, un mini-sommet de la FSF dédié aux femmes dans le Logiciel Libre s'est tenu. Son but était de chercher des façons pratiques permettant d'augmenter le nombre de femmes impliquées dans la communauté du Libre.

Les personnes qui ont été présentes au sommet composent le Women's Caucus et ont travaillé pour développer un ensemble de pratiques à recommander à la FSF et la communauté du Logiciel Libre en général. Aujourd'hui, nous publions les observations et préconisations initiales.

  1. Nous avons identifié un certain nombre de barrières à la participation féminine ainsi que des stratégies pour dépasser ces obstacles. Ce que nous avons trouvé sont quelques solutions assez simples, efficaces à court terme, mais aussi d'autres, applicables à long terme qui sont plus complexes et sont déjà utilisées avec succès. Certaines de ces dernières que nous avons rencontrées dans le cadre de multiples projets comprennent : encourager les contributeurs non codeurs, insister sur la coopération plutôt que sur la compétition et (lorsque cela est approprié) mettre en place un programme de mentorat.
  2. Les femmes qui ne sont pas déjà impliquées dans le Logiciel Libre ne se sentent souvent pas invitées à se joindre à des projets ou communautés. Nous avons identifié des stratégies à l'intention de communautés qui cherchent à croitre et diversifier leurs membres. Même si elles ne sont pas toujours intuitives, beaucoup de ces procédures (pratiques) sont assez simples à mettre en œuvre. Le wiki rassemblant les ressources est en phase de construction, donc nous attendons davantage de ressources dans un futur proche.
  3. Nous avons remarqué une relative invisibilité de femmes qui contribuent déjà de façon significative au Logiciel Libre. Cela biaise/déforme la perception qu'ont les femmes pour la communauté du Libre et influe sur la fidélisation des contributrices[1]. Nous avons créé une liste de diffusion pour annoncer des opportunités pour les femmes de donner des conférences lors d'évènements en lien avec le Logiciel Libre. Nous avons également travaillé avec la FSF pour piloter un système prospère visant à augmenter le nombre de femmes participant à des évènements liés au Logiciel Libre : il s'agissait de l'établissement, lors de notre conférence, d'un budget "voyages" réservé aux femmes. En facilitant la donation aux personnes qui viennent, nous avons été capables d'assurer le financement des frais de voyage de femmes qui, sinon, n'auraient jamais pu participer. Nous recommandons cette stratégie aux organisateurs d'autres évènements libristes espérant augmenter la participation féminine.
  4. Pas assez de femmes ont été familiarisées avec le Logiciel Libre. Le collège et le lycée sont des périodes pendant lesquelles les filles ont potentiellement le temps et l'intérêt de bricoler et essayer de nouvelles choses, mais très souvent, l'utilisation d'ordinateurs en libre accès s'apparente à celle de logiciels propriétaires. Le Caucus travaille actuellement à l'établissement d'un plan pour que les filles puissent se servir de logiciels libres, leur apprendre comment les utiliser et comment en tirer le meilleur parti. Nous recommandons que les distributions GNU/Linux les plus populaires commencent à développer des programmes et ressources pour attirer les jeunes femmes aux logiciels libres qu'elles fournissent.

En collaboration avec la FSF, le Caucus créera un poste de stagiaire pour aider à l'enrichissement des ressources et initiatives.

  1. NdT : Cela signifie que l'influence est sur la réussite de garder les contributrices dans les communautés. Aucun sous-entendu amoureux/moral.