17. Styles et formatage.

De April MediaWiki

17. Styles et formatage.[modifier]

17.1 Formatage par défaut.[modifier]

Alt, O, I ouvre la boîte de dialogue « options » du menu (outils). Dans l’arborescence, au premier niveau, on choisit la rubrique « OpenOffice.org Writer » puis, au niveau inférieur, le thème « polices standard (occidentales ». Les différents appuis sur Tab permettent de choisir la police et la taille pour le texte standard, les titres, les listes et la numérotation, les légendes et les index. La tabulation suivante place sur la case à cocher « uniquement pour le document actif » (non cochée par défaut). Tab place sur le bouton « par défaut » pour retrouver les paramètres par défaut de Open Office Writer. Tab place sur le bouton « ok » sur lequel on valide pour affecter les choix faits pour le traitement de texte.

17.2 Affichage de la barre d’outils « formatage ».[modifier]

Alt, A, T ouvre le sous-menu « barre d’outils » du menu (affichage.) Avec Flb, on descend sur la commande « formatage » : si NVDA annonce « cochée », on appuie sur Alt pour revenir dans le document ; si NVDA ne l’annonce pas, on valide sur cette commande pour provoquer son affichage. F6 fait accéder successivement à la barre des menus, aux différentes barres d’outils et, enfin, fait revenir dans le document.

17.3 Modification du formatage.[modifier]

Cela peut se faire avec la boîte de dialogue « caractère » du menu (format) (voir le paragraphe 16.2) et avec le menu contextuel (voir le paragraphe 16.5). Cela peut se faire aussi avec la barre d’outils « formatage » : on appuie plusieurs fois sur la touche F6 jusqu’à atteindre cette barre d’outils ; Deux appuis sur Fld amènent sur la boîte de groupe « nom de police ». En validant avec la touche Entrée, on accède à une zone de liste déroulante dans laquelle on peut choisir la police désirée ; Tab place sur la boîte de groupe « taille de police ». On valide avec Entrée pour accéder à la liste déroulante dans laquelle on peut choisir la taille voulue ; les tabulations suivantes font accéder à des boutons pour choisir le style (gras, italique...), l’alignement (à gauche, centré...), les retraits, la couleur, etc. Pour que le bouton soit actif, il doit être déclaré « coché » et, s’il n’y est pas alors qu’il est désiré, on appuie sur la touche Entrée ; les choix étant faits, un appui sur la touche Échap permet de quitter la barre d’outils et de revenir dans le document. Le texte qui sera tapé ou le texte sélectionné aura le formatage choisi.

17.4 Retrouver le formatage par défaut.[modifier]

Alt, T, D exécute la commande « formatage par défaut » du menu (format) : on retrouve alors le format défini par défaut dans ce traitement de texte. On peut aussi valider sur la commande « formatage par défaut » du menu contextuel.

17.5 Choix d’un style.[modifier]

a) Avec la boîte de dialogue « styles et formatage ». Alt, F, Y (ou F11) ouvre la boîte de dialogue « styles et formatage » du menu (format): Tab place sur une zone de liste déroulante dans laquelle on choisit l’item « automatique » ; Maj+Tab place dans une arborescence dans laquelle on peut choisir un style ; en validant sur son nom, on se retrouve dans le document (mais la boîte de dialogue reste affichée et, pour la faire disparaître, on appuie à nouveau sur F11). Le texte qui sera écrit ou le texte sélectionné prend le formatage correspondant au style choisi. b) Avec la barre d’outils « formatage ». On appuie plusieurs fois sur la touche F6 jusqu’à atteindre cette barre d’outils. Fld amènent sur la boîte de groupe « appliquer le style ». En validant avec Entrée, on se trouve dans une zone de liste déroulante dans laquelle on choisit le style souhaité. En validant avec Entrée sur son nom, on se retrouve dans le document. Le texte qui sera écrit ou le texte sélectionné prend le formatage correspondant au style choisi. c) Avec des raccourcis clavier. Le texte que l'on va écrire ou le texte sélectionné prendra le style « standard », le style « titre 1 », le style « titre 2 », le style « titre 3 » avec respectivement les raccourcis Ctrl+0, Ctrl+1, Ctrl+2, Ctrl+3.

17.6 Création d’un style.[modifier]

Maj+F11 ouvre la boîte de dialogue « création d’un style ». Dans la zone d’édition, on tape le nom que l’on souhaite donner au nouveau style. On valide sur le bouton « ok » et on peut retrouver le style créé dans la boîte de groupe « appliquer le style » de la barre d’outils « formatage ».

17.7 Modifier un style.[modifier]

Avec plusieurs appuis sur F6 on se place sur la barre d’outils « formatage ». Fld amènent sur la boîte de groupe « appliquer le style ». En validant avec Entrée, on se trouve dans une zone de liste déroulante dans laquelle on choisit le style souhaité : Tab place sur la boîte de groupe « nom de police ». En validant avec la touche Entrée, on accède à une zone de liste déroulante dans laquelle on peut choisir la police désirée ; Tab place sur la boîte de groupe « taille de police ». On valide avec Entrée pour accéder à la liste déroulante dans laquelle on peut choisir la taille voulue ; les tabulations suivantes font accéder à des boutons pour choisir le style (gras, italique...), l’alignement (à gauche, centré...), les retraits, la couleur, etc. Pour que le bouton soit actif, il doit être déclaré « coché » et, s’il n’y est pas alors qu’il est désiré, on appuie sur la touche Entrée ; les choix étant faits, un appui sur la touche Échap permet de quitter la barre d’outils. F11 ouvre la boîte de dialogue « styles et formatage » du menu (format) : dans l’arborescence, on vérifie que le style choisi avec la barre d’outils est bien sélectionné ; trois tabulations placent sur la deuxième barre d’outils ; Fld place sur le bouton « nouveau style à partir de la sélection » ; trois appuis sur Flb (le premier n’est pas sonorisé) placent sur la commande « actualiser le style » et on valide. A chaque fois que l’on souhaite que le texte qui va être écrit ou que le texte sélectionné prenne le formatage du style modifié, il suffit de choisir ce style avec la barre d’outils « formatage ».

17.8 Supprimer un style.[modifier]

On ne peut supprimer que les styles qu’on a créés. Les styles prédéfinis ne peuvent qu’être modifiés. On recherche le style créé que l’on souhaite supprimer dans la boîte de groupe « appliquer le style » de la barre d’outils « formatage ». Une fois positionné sur son nom, on appuie sur la touche Suppr, puis sur la touche Échappement pour revenir dans le document.

17.9 Pour soigner la présentation d’un document.[modifier]

Les styles créés sont liés au style « standard ». F11 ouvre la boîte de dialogue « styles et formatage » du menu (format). a) Paramétrage du style « standard ». Dans l’arborescence, on choisit le style « standard ». Inser+- (tiret du pavé numérique) active la commande « aller au focus ». Inser+/ (/du pavé numérique) amène le pointeur de la souris sur « standard » qui est sélectionné. L’appui sur la touche * du pavé numérique (clic droit souris) ouvre le menu contextuel. Avec Flb on va valider sur la commande « modifier... » : dans la boîte de dialogue qui s’ouvre, on choisit l’onglet « retrait et espacement » ; on tabule pour arriver sur la zone d’édition « en dessous du paragraphe », on tape 0,21cm (ou 6pts) ; on tabule pour valider sur le bouton « ok ». b) Paramétrage du style « titre 1 ». Cette fois-ci, dans l’arborescence de la boîte de dialogue « style et formatage », on sélectionne « titre 1 » et on procède de la même façon pour aller valider sur la commande « modifier... » : on vérifie que tous les retraits et espacements sont à 0 cm, sauf « en dessous du paragraphe » qui doit être à 0,21cm ; on tabule pour valider sur le bouton « ok ». c) Paramétrage du style « titre 2 ». On refait les mêmes manipulations pour se retrouver dans la même boîte de dialogue, mais cette fois-ci en ayant choisi « titre 2 » dans l’arborescence : on tape 0,5 cm pour la zone d’édition « avant le texte » et on vérifie que 0,21 cm est inscrit dans « en dessous du paragraphe » ; on tabule pour valider sur le bouton « ok ». d) Paramétrage du style « titre 3 ». On refait les mêmes manipulations pour se retrouver dans la même boîte de dialogue, mais cette fois-ci en ayant choisi « titre 3 » dans l’arborescence : on tape 1,0 cm pour la zone d’édition « avant le texte » et on vérifie que 0,21 cm est inscrit dans « en dessous du paragraphe » ; on tabule pour valider sur le bouton « ok ».

17.10 Modèle par défaut d’un document.[modifier]

Pour retrouver, par défaut, les styles créés et paramétrés, il faut créer un document modèle les contenant et qui s’affiche au lancement de l’application. La suite des manipulations est la suivante : on prépare un document sans texte contenant tous les styles ; on l’enregistre en validant sur la commande « enregistrer... » du sous-menu « modèle de document » du menu (fichier) ; on choisit, par exemple, defaut0 comme nom de fichier et « mes modèles » comme catégorie ; on tabule pour aller valider sur le bouton « ok » ; on valide sur la commande « gérer... » du sous-menu « modèle de document » du menu (fichier) ; on fait deux fois Maj+Tab pour aller sur l’item « mes modèles »(non dit par NVDA) qu’on sélectionne avec la barre d’espacement et qu’on ouvre avec Fld ; dans la liste, on sélectionne defaut0 ; Inser+- (tiret du pavé numérique) active la commande « aller au focus ». Inser+/ (diviser du pavé numérique) amène le pointeur de la souris sur « defaut0 » qui est sélectionné. L’appui sur la touche * du pavé numérique (clic droit souris) ouvre le menu contextuel. on valide sur la commande « définir comme modèle par défaut » ; on se retrouve sur l'item « defaut0 » ; on tabule pour aller valider sur le bouton « fermer ».

Retour à Open Office Writer : tutoriel